DH Chapitre 34-36

Dungeon Hunter
Chapitre 34-36 : Krasla et Chrisley (2/3)








...

...

J’ouvrais mes yeux.

À ce moment-là, je ressentis un mal de tête douloureux. Je sentais aussi que mes mâchoires étaient engourdies. Je pouvais à peine soulever mon cou à cause de la douleur.

« Um. »

Je fus obligé de laisser un peu de ma salive se répandre. Le dernier étage tout entier avait été complètement détruit.

Le corps de Yihi tremblait pendant qu’elle me regardait avec crainte.

« Combien de jours se sont écoulés ? »

« Y-Yihi a eu tort, Maître. À l’avenir je ne m’endormirai plus et je ne dérangerai plus le Maître. A-alors pardonnez-moi. Ne blessez pas Yihi. »

Dit Yihi avec des yeux pleins de larmes et le nez qui coulait.

Je me raidis.

‘Bordel. Ce Statut était plus effectif que je l’avais imaginé. Je n’aurais jamais imaginé que je perdrais conscience...’

Mon corps ne voulait pas répondre. C’était désagréable. L’envie déferlante de destruction avait pris le dessus.

Il s’était passé quelque chose qui terrifiait Yihi à mon encontre.

« Yihi. Je ne te blesserai pas. »

Yihi jeta furtivement un coup d’œil vers moi.

« Vraiment... ?  Vous ne blesserez pas Yihi ? »

« Je testais une compétence et son Statut a pris le dessus. Ce n’était pas mon intention de détruire l’étage comme ça. »

Heureusement je n’avais pas touché le Cœur du donjon. Sûrement instinctivement.

‘La compétence Colère réprimait ma conscience mais mes instincts demeuraient.’

Je soupirais et sortis la Fleur d’éternité.

« Prend ceci. C’est une fleur que j’ai acheté aux enchères. Elle ne se fanera pas même sans eau, et poussera magnifiquement. »

« Hiing... »

Yihi renifla pendant qu’elle soulevait soigneusement la Fleur de l’éternité.

Elle avait un corps spirituel mais était issue du Cœur de donjon. C’était pourquoi elle pouvait exercer une force physique.

Je dis ensuite.

« Sais-tu combien de jours je suis resté dans cet état ? »

« Cela a duré sept jours. Et Yihi a passé tout ce temps effrayée sous le Cœur du donjon. J’étais vraiment triste que le Maître allait faire du mal Yihi. »

« J’empêcherai ceci de se reproduire à l’avenir. »

« Oui Maître. »

Yihi répondit tout en essuyant ses larmes et son nez qui coulaient .

Je claquais ma langue.

Mon analyse de Colère avait été trop peu élaborée. Il n’avait pas été facile de reprendre mes esprits dans cet état.

‘Je dois être un peu plus prudent.’

Je n’avais pas prévu que ma conscience puisse être entièrement censurée.

À l’avenir, il semblerait que j’allais devoir agir en faisant plus attention. J’avais précipité les choses à cause de mon impatience. Je devais m’assurer de ne jamais répéter cette erreur.

‘Elle a également réduit l’intelligence.’

Qu’importe qu’elle n’ait qu’un rôle secondaire, l’avoir trop basse n’était pas bon.

Je fronçais les sourcils et vérifiais ma fenêtre de Statut.


Nom : Randalph Brigsiel




Occupation


Comte démon (Maître de Donjon)



Titre

* Guerrier Indomptable (Ex U, toutes les stats + 2)

* Premier à recevoir la bénédiction d’une fée (U, puissance magique + 6)


Stats


Force

79 (+ 9)


Intelligence

64 (+ 2)

Agilité

74 (+ 2)


Endurance

80 (+ 2)

Puissance magique


82 (+ 8)

Potentiel : (379 + 23/500)

Puissance électrique : 4MW

Singularité : Le Cœur du monarque de l’enfer a été transplanté (les pleins effets ne sont pas encore pleinement ouverts).

Compétences : Combinaison de Compétences (R), Œil de l’esprit (Ex U), Technique de Dieu de la foudre (U), Colère (É)


Une semaine s’était écoulée et j’avais récupéré tous mes stats.

Les stats qui avaient été diminués suite aux pénalités de la vente aux enchères avaient également été récupérés. A cause de l’option jointe à Colère, ma force avait également augmenté de 7.

La fenêtre de statut elle-même n’avait aucun problème.

‘Je m’abstiendrai de l’utiliser sauf si c’est une situation d’urgence.’

Le vrai problème était la situation après l’activation de la compétence. Force, Agilité et Endurance pouvaient augmenter mais en contrepartie l’Intelligence chutait. Dans cet État, je ne pouvais même pas utiliser Œil de l’esprit.

J’aurai juste l’air d’un guerrier fou.

Bien sûr, il y avait une pénalité, mais la compétence de Colère était très attrayante. Il était rare qu’une compétence augmente les capacités.

L’item lui-même augmentait la Force de 7 et le reste des capacités physiques augmentaient de 8. La Force seule augmentait de 15 au total. La puissance destructrice de celle-ci suffirait à détruire un ogre.

En tout cas, c’était un avantage absolu en termes de combat rapproché. Mais en raison du Statut qui ne pouvait pas être évité, je devais m’abstenir de l’utiliser à moins que les circonstances ne fussent particulières.

« Ah. Et Maître. L’elfe noir Krasla voulait voir Maître il y a quelques jours. Je pensais que j’allais mourir, mais Yihi doit l’appeler ? »

Yihi qui regardait la fleur d’éternité se mit à parler tout à coup comme si elle se souvenait de quelque chose.

J’hochais la tête.

« Appelle-le. Maintenant, ira très bien. »

« Oui. Par ailleurs, Maître. Vous semblez très fatigué. Saviez-vous que Yihi était un petit peu apicultrice ? Je peux obtenir du miel délicieux. On devrait boire du miel quand on se sent fatigué. »

Une voyante.

Son attitude avait rapidement évolué par rapport à avant.

Son apparence était devenue plus joyeuse après avoir constaté que j’avais retrouvé ma santé mentale.

C’est pourquoi il était difficile de haïr la fée du Cœur de donjon.

Pourtant, j’avais agis égoïstement et l’avais ignoré au cours de ma vie antérieure...

« Emmènes-en. »

« Oui ! Maître, s’il vous plaît attendez une minute. Yihi vous concoctera un mélange délicieux. Puis j’appellerai Krasla. »

« Oui. »

Yihi partit alors récolter le miel.

Elle tenait toujours la Fleur d’éternité fermement.

Je la regardais tout en pensant à Krasla.

‘Ce doit être à propos d’elle.’

Je m’attendais à ce que Krasla vienne tôt ou tard. Je n’avais pas pu le rencontrer pendant toute une semaine alors il devait être malade d’inquiétude.

‘Je veux ce qu’il offrira en échange de l’élixir.’

C’était intéressant.

Peu importe à quel point Krasla et Chrisley étaient uniques, personne en ce monde n’était libre.


*     *     *

« Lulu ~ »

Le jardin secret. Une pelouse, des arbres et des fleurs.

Il avait une ambiance différente du donjon, et c’était l’endroit que Yihi appréciait le plus.

Alors que le Maître du Donjon faisait preuve d’une violence brutale, elle l’avait achevé.

Elle avait utilisé des points pour changer la structure et la topographie du donjon, ainsi que les décorations.

Un coin du jardin. Yihi arriva à la ferme d’abeilles dans un coin du jardin tout en fredonnant.

« M, M, Maître ~ deux grosses armes ~ "

Paranormal lui avait donné une bénédiction « d’énergie infinie, » provoquant la turgescence de sa virilité.

Les deux armes auxquelles elle faisait allusion étaient son épée et l’organe situé entre ses membres inférieurs.

Yihi chantait une chanson étrange tout en travaillant avec diligence avec les abeilles.

Salut ? Délicieux miel ?

Les abeilles haussèrent juste les épaules en réponse.

Elle voulait dire que le Maître du Donjon était redevenu sain d’esprit, mais Yihi n’avait parlé à personne de ce qui c’était passé.

Yihi était son représentant !

« La la ! »

Sa chanson n’était pas encore terminée.

Yihi regarda ailleurs.

C’était un tilleul au centre du jardin. Il avait un trou là où les abeilles s’étaient rassemblées avec impatience.

Yihi en sortit un rayon qui était visible. Le miel s’écoulait pendant que Yihi s’envola.

« Maître a deux armes ! »

Yihi rougissait pendant qu’elle se rappelait des deux armes imposantes du Maître du Donjon après qu’il eut été submergé par le Statut de Colère.

*     *     *

Je fronçais des sourcils en regardant Krasla en face de moi.

« Absurde. »

Et je ricanais haut et fort.

Comme prévu, Krasla était venu à l’étage supérieur afin de requérir un élixir. A la façon d’un coup de poing direct, rapide et en ligne droite (Ndt : le texte original fait référence à une balle directe comme au baseball ; j’ai préféré un direct du droit).

Mais l’expression de Krasla était grave.

« Je sais que c’était une demande déraisonnable. Mais, moi, Krasla, j’ai vraiment besoin de l’élixir. Mon corps tout entier est au service du Maître du donjon. »

Krasla s’agenouilla.

Une fois à maturité, la force de Krasla était vraiment notable. S’il faisait face à l’un des 12 Ducs dès à présent alors il pourrait leur tenir tête considérablement.

Mais il y avait un grave problème.

Sa tête servait-elle juste de décoration ? J’avais acheté Krasla alors naturellement cela signifiait que je pouvais l’utiliser comme je l’entendais.

Pourtant, il voulait s’échanger lui-même contre un élixir ? Une blague ridicule que je n’avais encore jamais entendue auparavant.

« Ne te trompes-tu pas ? Tu vas m’aider ? Haha ! »

Il était impossible que de telles paroles soient acceptables. Je m’attendais à un peu plus.

Dans ma vie passée, il avait été l’une des 100 créatures les plus fortes. Je ne doutais pas qu’il pourrait montrer ce type de capacités.

Mais il se trompait considérablement s’il pensait qu’il pouvait juste offrir sa loyauté. Cela montrait à quel point Krasla manquait de profondeur.

« Mon pouvoir est comparable à un Chevalier de la mort ou un Guerrier sombre. Les ogres et même les vampires ne sont pas à ma taille. J’espère que je serai une épée que le Maître du donjon saura bien utiliser. »

Il avait énuméré ses caractéristiques.

Je ne cachais pas ma dérision et demandais.

« Épée. Alors tu demandes à être mon épée. Alors tu pourras tuer Julliom et tout le village des elfes noirs ici même ?

« Qu’est ce... ? »

Les yeux de Krasla s’élargirent.

A sa façon de voir les choses, il était déjà exclu qu’il puisse être mon épée. Une épée se devait d’être brandie. Elle ne pouvait pas avoir de doutes.

Je me moquais et dessinais une expression froide sur mon visage.

« Il a osé me mentir. Il a dit qu’il ne voulait pas que Chrisley devienne une victime des vampires donc un contrat avait été signé avec les esprits des ténèbres. C’est vraiment un sophisme ridicule. Penses-tu vraiment que je vais le croire ? »

« Un malentendu ! Ce n’était pas un mensonge... »

« Non ? »

« C’était exact. Notre village s’est appuyé sur notre solidarité pendant de nombreuses années. Le corps de Chrisley en particulier a toujours été faible depuis sa naissance... »

« Ha ! »

Mon corps commença à trembler aux mots de Krasla.

J’ouvrais mon pouvoir magique pour faire pression sur Krasla. En d’autres termes, je lui disais de changer d’attitude.

‘Ou je le punirai.’

Ce n’était pas quelque chose qui pourrait être résolu en conversant. J’avais certainement donné à Krasla beaucoup d’opportunités.

Il semblait qu’il avait besoin d’une bonne remise à plat.

Je dis avec un peu de colère.

« Krasla. Tu as gâché ta dernière chance. Je t’ai fait une fleur mais tu l’as juste jetée au sol. Même si ça avait été au dernier moment, si tu m’avais dit la vérité alors j’aurais pu croire en ta loyauté. »

Mes yeux et ma voix était remplis de rage. Ceux qui pourraient me voir sauraient que j’étais vraiment en colère.

La raison était Chrisley !

Je la voulais.

Elle avait le sang d’un vrai dragon démoniaque donc ses origines n’étaient pas ordinaires. Je ne comprenais pas pourquoi ils étaient tellement dévoués envers Chrisley.

Si je pouvais prendre connaissance de l’histoire alors je pourrais entamer une relation avec un vrai dragon démoniaque ou obtenir certains avantages de celle-ci.

Mais Krasla avait trahi mes attentes. Il était inconcevable qu’un esclave cache quelque chose à son Maître. Qu’importe son grand potentiel, je n’avais pas besoin d’un esclave comme ça.

De l’éducation. Et une punition était nécessaire.

La marque d’esclave faisait qu’il pourrait mourir d’un seul mot, mais ça manquait de saveur.

« Ecoute, Krasla. Il s’agit d’une arme. Utilise-la pour tenter de m’arrêter. Mais si tu n’en es pas capable alors sois prêt pour le génocide en masse des elfes noirs. »

Ma main serra Colère.

Krasla était un Lancer démoniaque alors je lui avais donné une longue lance rouge.

Elle avait une option qui augmentait les capacités de son propriétaire à un total de 362. Mais Colère permettait à mes stats d’être à plus de 400. Il y avait une différence d’au moins 40.

J’avais l’avantage en se basant uniquement sur les capacités physiques. Je possédais aussi un large éventail de connaissances de combat. Quoi qu’il advienne, Krasla n’était pas à ma taille.

Krasla était également au courant de ce fait.

La sueur coulait sur son visage comme il avala sa salive. Dans ses yeux, la tension était évidente.

‘C’est bon, mais...’

Ses compétences ?

Pouvait-il montrer quelque chose de supérieur à son potentiel ?

Je courus tout en tendant mon épée. Donner le temps à quelqu'un de faible ou fort était un luxe que je n’avais jamais pris. Je faisais toujours de mon mieux pour écraser l’ennemi.

Chaang !

Krasla réussit à lever sa lance pour bloquer l’épée. Le corps de Krasla s’abaissa un peu face à la puissance explosive. Un seul choc. Krasla jugea qu’il ne pouvait pas me faire face en termes de puissance alors il commença à se mouvoir plus rapidement.

Compétence « Sprint de Démon. »

La lance ressemblait à un tourbillon pendant qu’il tentait de faire pression sur moi. C’était comme si plusieurs lances étaient dirigées simultanément contre moi. Il était difficile de trouver la vraie qui était dissimulée dans ces mouvements éblouissants.

Mais c’était encore insuffisant. Sprint de Démon avait un grade de compétence Rare. La compétence n’était pas suffisante pour réduire l’écart entre leurs écrasantes capacités.

Chaang !

Tuk !

Je roulais et la lance rouge frappa le sol. Il était facile de déterminer où la lance frapperait.

Krasla me regarda avec une expression hébétée.

Il n’avait jamais imaginé que j’identifierais ses compétences. C’était la preuve qu’il n’avait jamais rencontré quelqu'un de fort.

« C’est fini ? A ce niveau, tu n’es pas digne d’être mon épée ! »

Je snobais Krasla.

Les poings de Krasla se serrèrent alors qu’il devenait rouge et que ses yeux se rétrécirent. C’était comme si les yeux d’un reptile me fixaient.

Des écailles noires commencèrent à se former sur son visage et ses dents et ongles se transformèrent.

La Rébellion du Dragon !

C’était la compétence de Krasla avec un grade Unique.

« Grrr... »

Krasla fit un bruit semblable à une bête.

J’étais très curieux de connaître son statut et utilisais Œil de l’esprit.


Nom : Krasla



Occupation


Lancer démoniaque



Titre


* Personne ayant du sang de dragon (R, Force + 4)

Stats


Force

74 (+ 4)


Intelligence

59

Agilité

65


Endurance

83

Pouvoir magique


77

Potentiel : (358 + 4/437)

Singularité : Une Inscription d’esclave a été gravée sur le corps. La compétence « Rébellion du Dragon » a été enclenchée. Après que toutes les compétences précédentes ont été utilisées, la compétence raciale spéciale peut être activée. Après que la Rébellion du Dragon sera achevée, les compétences actives reviendront à leur état d’origine.

Compétences : Souffle du Dragon (U), Écailles endurcies (R), Attaque perçante (R), Détection du Danger (Ex R)


Ses capacités n’avaient pas changé. Au lieu de cela, les compétences avaient évolué.

Rébellion du Dragon (U) et Sprint du Démon (R) avaient disparu et avait été remplacées par quatre autres compétences.

‘Une compétence inhabituelle.’

Je n’avais jamais combattu Krasla dans ma vie antérieure. J’avais seulement entendu des rumeurs. C’était la première fois que je voyais la compétence de Rébellion du Dragon.

La compétence utilisée précédemment avait déclenché certaines compétences spéciales. C’était bien si une compétence pouvait évoluée, mais c’était inutile s’ils ne savaient pas comment l’utiliser.

Rébellion du Dragon était une compétence ambiguë.

‘Je dois faire attention au Souffle du Dragon. Le reste est juste du combat de mêlée.’

Combat au corps à corps. J’étais le meilleur dans ce domaine.

Je riais et soulevais Colère.

A cet instant, Krasla se déplaça.

Je fis un pas en arrière et brandis Colère. Krasla montra un taux de réaction formidable en évitant l’épée tout en se déplaçant vers l’avant.

C’était comme s’il avait perçu le mouvement avant que je le fasse.

« Compétence de Détection de Danger. »

C’était devenu plus clair après quelques attaques supplémentaires.

Détection de danger était activée en permanence.

Mais ce n’était pas universel.

Même sans la compétence, je pouvais lire la totalité des mouvements de Krasla. Mais Krasla s’appuyait seulement sur ses sens afin de lire mes mouvements.

La différence était très grande.

L’épée était lancée indéfiniment. Une erreur provoquerait une blessure irréversible !

Puok !

« Kkuck ! »

Colère se retrouva enfoncée profondément dans sa poitrine. Krasla cria pendant que le sang jaillissait.

« Pas encore... »

Mais les yeux de Krasla débordaient encore d’esprit combatif.

Krasla saisit mon épée et prit une inspiration vraiment profonde.

Huuum.

Il y avait un son pulsé alors qu’une quantité importante de puissance magique était détectée.

Je réalisais vite l’identité de la puissance magique.

Le Souffle du Dragon !

J’aspirais la puissance magique que Krasla concentrait dans ma bouche.

Kwajijijik !

La Technique de Dieu de la foudre se déplaça à cause de la perturbation du pouvoir magique.

Le Souffle du Dragon possédait un attribut de feu, alors que je laissais l’attribut de foudre traverser mon épée. Les deux différents types de pouvoirs magiques s’affrontèrent à l’intérieur de mon corps.

« Keoooook ! »

La compétence ne fut pas annulée, mais partit en vrille.

Le contrecoup affecta Krasla. De la fumée commença à s’élever à partir de toutes les ouvertures de son corps. Une grande quantité de sang commençait à couler.

La raison pour laquelle qu'il n’était pas mort sur le coup était le sang de dragon.

Je retirais Colère souillée de sang.

Je dis calmement et cruellement.

« J’ai gagné. »

*     *     *

Les 50 elfes noirs reçurent mon appel et montèrent à l’étage supérieur.

Ils regardèrent avec des yeux ébahis et des expressions incrédules Krasla en lambeaux. Krasla était reconnu comme le guerrier ultime du clan !

C’était incroyable.

Krasla gisait inconscient sur le sol. Il était évident à la vue de son état qu’il était le seul qui avait subi des dommages importants.

Et j’étais assis au-dessus du corps de Krasla, portant une moitié de masque de crâne.

« Vous êtes en retard. »

« C’est formidable de voir le Maître du Donjon. »

Julliom se rendit compte de l’atmosphère inquiétante et s’agenouilla.

Le reste des elfes prirent également la même position.

« On ne dirait pas que tout le monde est là ? »

Julliom répondit rapidement.

« L’état de Chrisley a empiré donc elle n’a pas pu venir ici. S’il vous plaît pardonnez-nous. »

« J’ai clairement dis que tous les elfes noirs devaient venir à l’étage supérieur. N’est-ce pas la même chose que de ne pas m’écouter ? »

Les yeux de Julliom s’emplirent de panique.

« C-c’était impossible. Le Maître du donjon est notre horizon et propriétaire. »

« Vous avez essayé de me tromper. Écoutez. »

Je me levais et regardais vers les elfes noirs.

« Écoutez mes paroles sans aucune interruption. Je vous ai donné beaucoup de chances de dire la vérité, mais vous semblez décidés à la cacher. À ma grande déception, Krasla a même montré un aspect honteux en combattant contre moi. Il a même contredit mes ordres. Pourquoi devrais-je vous traiter gentiment ? Vous n’êtes même pas qualifiés pour être appelés esclaves. »

Gulp !

Les elfes noirs avalèrent leur salive.

L’ouverture de la puissance magique était efficace afin d’implanter la peur en eux. La puissance magique pesait sur leurs épaules et ils ne pouvaient pas même prononcer d’excuses.

Au moment où ils essayaient d’ouvrir la bouche, leur cou semblait être coupé. Ils pouvaient seulement secouer et incliner leurs têtes.

C’était ce que je voulais. Je portais aussi le masque de crâne pour créer cette situation.

Je regardais les elfes noirs de haut et déclarais.

« Le péché sera payé de vos vies. »

« Attendez une minute. S’il vous plaît attendez une minute, Maître de donjon ! »

Peu après la déclaration.

Julliom releva d’urgence sa tête du sol.

La plupart des esclaves étaient dans une posture recourbée. Mais je ne montrais rien sur mon visage endurci.

« Qui vous a donné la permission de parler ? »

« Je vous dirai tout. Alors s’il vous plaît jugez-nous avec sagesse ! »

Kung ! Kung !

Julliom frappa son front contre le sol. Du sang coulait sur son visage, mais il ne semblait pas s’en préoccuper.

D’une certaine façon, je pouvais voir sa lutte acharnée pour survivre.

Il s’était rendu compte que je ne mentais pas. Et en effet, ce n’était pas un mensonge.

Krasla et Chrisley pouvaient avoir une valeur élevée mais je n’avais aucun regret à propos du sort du reste des elfes noirs.

Julliom regarda les autres elfes noirs avec de la tristesse dans ses yeux.

Puis, Krasla précédemment évanoui tendit la main vers Julliom.

« Non... »

Peok !

Je donnais un coup de pied dans l’estomac de Krasla. Le corps de Krasla s’envola sur quelques mètres avant d’atterrir sur le sol. Krasla s’évanouissait une fois de plus.

Dans le même temps, il y eut un court silence, mais long. Pour les elfes noirs, c’était comme si une seconde équivalait à une minute.

« Ça doit être une histoire très importante. Si je n’en retire rien de bon, alors chacun de vous y compris Krasla et Chrisley vont avoir très mal. »

Je dis sans aucune émotion.

Il était vraiment rare que je sois miséricordieux. Malgré le fait que je sois devenu plus magnanime après être revenu, j’étais curieux de connaître l’histoire de Chrisley.

Un vrai dragon démoniaque était une créature légendaire. Il pourrait facilement dévorer le diable. Il était évident que toute personne qui en était propriétaire deviendrait semblable à un diable.

Julliom ouvrit finalement sa bouche.

« Je-je voudrais seulement demander une dernière chose avant que. S’il vous plaît. »

« Tu as ma permission.Parle. »

« Mon histoire sera d’une grande aide au Maître du Donjon. Alors Chrisley pourra-t-elle devenir votre compagnon éternel ? »

Compagne éternelle. J’en avais entendu parler auparavant.

C’était similaire à un mariage chez les elfes noirs et était réalisé grâce à un rituel spécial.

La cérémonie aurait lieu sous la pleine lune où l’homme attendrait nu et la femme entrerait. Pendant un certain temps avant ça, ils consommeraient uniquement de l’eau et se sculpteraient des lignes de sang sur chacun de leurs corps.

Lors de la cérémonie, leurs corps ne pouvaient pas se mêler jusqu'à ce qu’ils soient complètement purifiés de tout déchet, et ensuite la liaison se concrétiserait à la pleine lune suivante.

Les elfes noirs avaient une force vitale forte alors il leur était possible de s’affamer pendant un mois.

Le problème était que je ne savais pas pourquoi je devrais faire ça avec Chrisley. Il n’y avait aucune raison de faire une chose aussi gênante.

« Vous ne connaissez pas votre position. »

Je dis froidement et Julliom réagit rapidement. Il n’essuya pas le sang qui éclaboussait partout.

« C-Ce n’est pas ! C’est juste... Je pensais juste que se serait d’une grande aide pour le Maître du donjon. »

« La cérémonie va m’aider ? »

« C’est exact. Et pour l’expliquer, j’ai besoin de tout d’abord vous parler de la généalogie de Chrisley. »

« Vas-y. »

« Chrisley est née du Roi Soleil Aojin-nim et de la Reine de la Lune Shilla-nim. Elle a hérité du sang luxuriant des elfes noirs et de celui du vrai dragon démoniaque. »

Je savais grâce au titre que le sang d’Aojin coulait dans ses veines. Mais il y avait aussi le sang des elfes noirs.

Le plus haut elfe noir de chez les elfes noirs.

Je n’aurais jamais imaginé que son autre parent serait lié à quelqu’un de première catégorie parmi les créatures de haute classe.

« Alors qu’en est-il Krasla ? A-t-il hérité du même sang ? »

« Techniquement non. Il a juste du sang d’Aojin infusé en lui. Il est le protecteur de Chrisley. Il ne le sait pas, mais il a essentiellement été créé pour protéger Chrisley... »

J’hochais la tête légèrement. En effet, j’avais senti quelque chose d’étrange dans le titre.

« Le titre de Krasla était ‘Personne ayant du sang de dragon.’ »

La lignée d’Aojin qui coulait dans son sang était plus faible. Cela pouvait être expliqué par le biais d’une infusion de sang. Maintenant, cela semblait s’accorder aux faits.

Julliom poursuivit ensuite.

« Mais les lignées des deux sangs sont trop différentes. En outre, l’équilibre ne se fait pas. Le sang du Roi Soleil étant un peu plus dominant, alors le sang de la Reine de la Lune a développé une malédiction.

Vraiment, un vrai dragon démoniaque. Il était suffisant pour stopper les caractéristiques des elfes noirs.

Je pouvais faire une conjecture à propos de la malédiction.

« C’est la malédiction du dragon de glace. »

« C’est exact. L’élixir est le seul espoir pour la soigner. Mais l’élixir est une boisson divine ! C’est un item dont nous n’osons même pas rêver. Mais à cause de la combinaison du sang d’Aojin-nim et de Shilla-nim, Chrisley est destinée à la mort, donc il n’y a pas d’autre moyen. »

Certainement sa vie aurait déjà pris fin vu qu’elle était assez âgée. C’était incroyable qu’elle fût encore vivante.

« C’est pourquoi vous vous étiez engagés envers les esprits des ténèbres ? »

« C’était le seul moyen qui restait... à cause de notre manque de force. Nous avons essayé d’obtenir un élixir en garantie, mais les esprits des ténèbres n’ont pas bougé. Au lieu de cela, ils nous ont dit comment nous pourrions obtenir un élixir. Utilisez les points d’un Maître de Donjon afin d’obtenir l’élixir... »

« Téméraire. »

Un pari absurde. En plus, l’élixir ne pourrait récupérer qu’une partie de sa force, mais ce n’était pas une solution. Ils savaient cela mais ils avaient formé un contrat par imprudence pour avoir une chance d’obtenir un élixir.

Je regardais Julliom comme s’il était stupide.

« Nous étions désespérés. L’impuissance de ne pouvoir rien faire ! Nous ne pouvions pas laisser tomber l’enfant qui est l’incarnation des elfes noirs. Quoi qu’il en soit, maintenant Chrisley n’a plus qu’une espérance de vie de quelques mois. Ce pari final reposait sur le vœu de l’ensemble du clan. Alors... Maître du Donjon ! S’il vous plaît pitié pour Chrisley. Les elfes noirs se consacreront à vous Maître du Donjon donc, s’il vous plaît aidez Chrisley. Sauver la vie de notre enfant, s’il vous plaît, s’il vous plaît ! »

Kung !

Julliom frappait sa tête contre le sol.

« Cérémonie... »

Il me demandait de procéder à la cérémonie. Cela lierait Chrisley à moi mais améliorerait aussi la situation. Si j’acceptais alors Julliom et les elfes noirs mourraient pour moi avec des sourires sur leurs visages.

Je réfléchissais pendant un moment.

Chrisley avait ce genre de passé. Il s’agissait d’un poisson beaucoup plus gros que je pensais.

‘Si je peux résoudre le problème du déséquilibre énergétique, alors les natures de l’elfe noir et du vrai dragon démoniaque pourront se manifester. Intéressant.’

Plus simplement, je devais forcer du pouvoir magique yin dans son sang. Mais cela ne suffisait pas.

"Le sang du vrai dragon démoniaque brûlera le pouvoir magique yin. À l’inverse, il peut perturber l’équilibre dans le corps de Chrisley et provoquer une lutte. C’était une tâche impossible. Harmonie... Oui. L’harmonie est nécessaire. C’était ce qu’on appelle yin-yang ?'

Il s’agissait d’un élément essentiel de l’univers. Si je le mélangeais sans enlever le yin ou le yang alors aucun problème ne se produirait.

C’était possible en théorie.

‘Si je profite de la Technique de Dieu de la foudre afin d’harmoniser le sang de l’elfe noir et du vrai dragon démoniaque alors ce n’est pas impossible. J’ai besoin de faire de plus amples recherches.’

Dieu de la foudre était niché dans mon corps.

J’eus une pensée soudaine.

Le serpent transformait la propriété de la puissance magique en foudre. Il était possible de neutraliser les deux autres propriétés.

Et n’étais-je pas capable de manger la puissance magique ? Je pourrais être en mesure d’utiliser le Dieu de la foudre pour tirer parti des résultats.

Bien sûr, je pourrais absorber seulement 10 % avec succès si j’embrassais Chrisley, mais ce serait d’une aide considérable.

' Du temps. Du temps est nécessaire. ‘

Mon accomplissement dans cette compétence n’avait pas atteint le niveau approprié.

De toute façon, cette histoire était susceptible d’être d’une grande aide pour moi. Il était bon que je l’aie entendu.

Je tournais mon attention vers eux.

« Ce n’est pas une mauvaise suggestion. Si cela est vrai alors je vais vous aider à rétablir Chrisley. Je vais également reconsidérer la cérémonie. »

« A-alors ? »

Des yeux pleins d’attentes se tournèrent vers moi. Je secouais la tête et trahis leurs attentes.

« Mais je dirai une chose. J’ai déjà déclaré vos morts. Donc. »

Les cœurs des elfes noirs commencèrent à manquer de souffle.

Leurs vies pouvaient être prises avec une seule parole.

Lentement, j’ouvrais ma bouche.

« Chacun d'entre vous se déplacera à quatre pattes et aboiera comme un chien. Oubliez que vous êtes des elfes noirs. Je vous surveillerai étroitement pendant un mois. Pendant ce temps, si vous agissez comme des gens au lieu de chiens alors vos vies seront prises. À l’inverse, si vous le faites parfaitement alors j’utiliserai le rituel pour guérir Chrisley. »

Les elfes noirs devaient agir comme des chiens pendant un mois.

C’était une très bonne élévation de statut. Au moins les chiens étaient des animaux avec une fidélité absolue envers leur propriétaire.

Les autres démons ne leur auraient pas permis de vivre.

Julliom me regarda avec des yeux étranges.

Je dis avec un sourire froid.

« Aboyez. Les chiens ne parlent pas. »



*     *     *

...

...

2 commentaires:

  1. Bonsoir ! Et un chapitre sponsorisé pour vous en ce vendredi soir !! Merci à Stéphane Z. !!!
    Le chapitre cadeau de la série des 5 sera publié demain de bonne heure.
    Bonne lecture !

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.