DH Chapitre 31-32

Dungeon Hunter
Chapitre 31-32 : Les enchères du monde des Démons (5/5)








...

...

« Hahaha ! »

Après la fin de l’enchère, je terminais avec un grand sourire.

Les résultats étaient bien meilleurs que prévu, alors j’étais satisfait.

La récompense de grade 7 ne valait pas le Cœur du monarque de l’enfer de grade 3, mais la compensation n’était pas mal. Je pourrai augmenter de 1 point n’importe quel stat voulu à tout moment.

Ce serait utile car augmenter un stat au-dessus de 90 était difficile. Des choses comme la Potion d’agilité avaient une importance énorme à ce moment-là.

« Stop. »

Je venais juste de quitter l’immense hall où la vente aux enchères avait eu lieu.

Un Marquis se trouvait là, me bloquant la voie.

Un démon qui remplissait son donjon de succube.

Je pouvais deviner qu’il était l’un des suivants du Grand-duc Upa.

Je suppose qu’ils pensaient que c’était injuste que j’eusse pris tous les bons items. Non, peut-être qu’ils se demandaient comment j’avais réussi à engranger tellement de points.

Je continuais d’avancer tout en l’ignorant. Il agissait sous les ordres d’un Duc ou d’un Grand-duc. Il était inutile de s’inquiéter.

« Ce moins que rien m’ignore ? »

Suack !

Une lance vola vers moi.

Il ne pouvait pas le tolérer et attaqua.

Mais il y avait une différence énorme de capacités. Même si mes capacités avaient diminué, seul un Duc ou un Grand-duc pouvait me faire face.

J’attrapais la lance en vol.

« Cette attaque ? »

« Ik... ! »

Il essaya de tirer pour reprendre la lance.

« Toi ! Lâche-ça ! Tu vas le regretter ! »

« Le regretter ? Tu es celui qui va le regretter. »

« Rend la Baguette de la Mort. Qu’un moins que rien comme toi ait cet item est du gaspillage. Si tu le cèdes alors je serai heureux de te laisser partir. »

La cause de l’échauffourée était la Baguette de la Mort.

« Moins que rien... »

Je riais amèrement.

En fin de compte, on me comparait encore à un insecte.

Je devais encore entendre ce mot même dans cette vie.

Je maintenais mon emprise sur la lance et invoquais mon épée.

Je tirais fortement sur la lance et coupais le bras gauche.

« Kuaack ! »

« Il est trop tard pour le regretter. »

Ça s’était déroulé en un instant.

Ses capacités étaient bien en deçà des miennes.

Le démon me regarda avec des yeux froids.

« À mes yeux, tu es le moins que rien. Pas de geste brusque ou tu cesseras d’exister. »

Je souriais froidement, m’apprêtant à couper le bras restant.

Cela pouvait attendre le retour sur terre pour le tuer. Tuer un démon ici ne serait pas bon pour favoriser une relation à long terme avec Dubolong.

Pasak !

Juste au moment où mon épée s’apprêtait à s’abattre, une sphère noire apparut.

La sphère était enfoncée dans le sol et commençait à absorber les environs. C’était une compétence que je connaissais, pourtant le pouvoir de succion n’était pas aussi fort que dans mon souvenir. Mais une fois que la compétence serait utilisée à son niveau maximal, ça n’aurait rien d’étrange de voir un bâtiment s’envoler.

Une compétence familière.

Dans le même temps, une présence imposante pouvait se faire sentir partout !

« Le parent apparaît après que l’enfant se soit blessé. »

J’haussais les épaules tout en tenant mon épée.

Le Grand-duc Upa était celui qui le contrôlait.

Un « trou noir » qui aspirait tout dans son giron était une de ses compétences patentées.

Debout à côté du Grand-duc Upa se tenaient de nombreux démons.

« De ne pas courber la tête après m’avoir vu, je ne peux pas croire que quelqu'un comme ça existe. »

Je pouvais deviner sa personnalité rien qu'à son ton.

Arrogant et bien-pensant.

Une présence nettement différente de la mienne.

« Ce démon sous mes pieds ? Je ne me souviens pas comment il est arrivé là. »

L’expression d’Upa devint orageuse.

« Coquin. Mais c’est un fait que vous avez attaqué un de mes démons. Ne devriez-vous pas expliquer cela ? »

Il demandait une explication du pourquoi de l’attaque.

Je parlais avec agacement tout en expliquant à peu près.

« Il m’a d’abord attaqué. »

« Je ne vois pas votre bras coupé. »

« Vous n’avez juste qu’à le recoller. »

Ce n’était pas difficile.

Je m’attendais vaguement à cette situation.

Je m’y étais attendu, j’avais agi avec modération.

En fait, si je m’étais excité alors le démon serait déjà mort. Kim Yong-woo avait parlé d’un éléphant et d’une fourmi. C’était ce genre de différence.

J’étais le plus fort dès le départ.

Malgré cela, je n’avais coupé qu’un bras.

Pourquoi ?

Ce n’était pas le monde des démons. Un endroit gouverné par le Roi des esprits !

« Tais-toi ou je te trancherai le cou. »

« Mon cou ? Haha ! »

Trancher mon cou.

J’étais quelqu'un qui avait survécu et était retourné dans le passé.

Je ne mourrais pas dans un endroit pareil.

« Vous... Si vous n’agissez pas avec modération alors je ne vous pardonnerai pas. Pakan. Ferme son clapet pour moi. »

Duc Pakan.

L’un des 3 Ducs au côté du Grand-duc Upa.

Il hocha la tête et s’avança.

L’atmosphère devint rapidement sombre.

J’ouvris Œil de l’esprit.


Nom : Pakan Griolli


Occupation

Duc démon (Maître de donjon)


Titre

* Le roi des loups (Ex U, agilité et force + 4)

Stats


Force

80 (+ 4)


Intelligence

63

Agilité

65 (+ 4)


Endurance

68

Magie

77


Potentiel : (353 + 8/500)

Singularité : Le Maître de Griolli, la terre aride des loups.

Compétences : Loup (U), Régénération (U)



[Comparaison relative]

Pakan Griolli
Force 84 Intelligence 63 Agilité 69 Endurance 68 Magie 77
Potentiel (353 + 8/500)

Randalph Brigsiel
Force 71 Intelligence 56 Agilité 66 Endurance 72 Magie 80
Potentiel (329 + 16/500)
(Toutes les statistiques -10 à cause d’une pénalité).


Je secouais la tête.

Il était légèrement meilleur en termes de stats. La pénalité était à blâmer.

J’avais regardé cinq items scellés pendant les enchères avec Œil de l’esprit donc mes stats avaient été diminués de -50. Si j’étais dans mon état normal, alors je pourrais le battre facilement.

C’était aussi vrai pour les compétences. Mais je pourrais utiliser la Technique de Dieu de la foudre et Colère pour renverser la situation.

‘La différence entre un Duc et un Grand-duc est grande.’

La grande majorité des Grands-ducs avait des stats proches de 400. Alors que les Ducs étaient situés entre 340 ~ 360. En effet, un Grand-duc. Ils étaient complètement différents.

Et ma croissance était suffisante pour me mettre au coude à coude avec un Grand-duc. Il était vrai que j’avais reçu une pénalité, mais je m’en fichais.

A ce moment, quelques démons sortirent de la salle d’enchère.
.
Les Grands-ducs Ariel, Pandémonium et Okullos.

Ils observaient la situation entre Pakan et moi-même avec des yeux intéressés.

Bien sûr, la plupart de leur attention était centré sur moi.

J’étais le seul parmi les 72 démons qui n’était pas dans une faction.

Un démon qui avait généreusement utilisé une énorme quantité de points...

Étais-je fort ou faible ?

Ils me contacteraient si j’étais fort ou m’écarteraient si j’étais faible.

J’avais envie de me tourner et de cracher sur eux.

Un jugement à froid.

« Ecoute, jeune démon. »

Rugit Pakan comme une bête.

Roi des loups. Lord Griolli. Un guerrier loyal. Mais c’était en vain. Un mec idiot et stupide.

L’évaluation de Pakan Griolli traversa mon esprit.

« Tu n’as pas besoin d’une arme ? Un démon chien ? »

« Enfoiré d'imbécile. C’est mon arme. »

Dit Pakan pendant qu’il dévoilait ses dents pointues et ses ongles plus durs que l’acier.

« C’est ainsi ? Alors allons-y. »

Je levais mon épée.

Et au moment où je pris une posture d’attaque.

"… Arrêtez ! C’est le temple du Roi des esprits ! Personne n’est autorisé à se battre à l’intérieur ! »

Un esprit de Grande classe se présenta.

Dubolong se tenait debout à côté de lui et il cligna de l’œil vers moi.

J’étais un client VIP. De plus, j’avais rendu sa participation plaisante alors il se sentait un peu redevable envers moi.

‘Juste à temps.’

Je déposais mon épée immédiatement.

Je n’avais aucune intention de me battre plus longtemps.

« Un esprit fait irruption dans nos affaires ? Il insulte le Grand-duc Upa-nim ! Il mérite d’être puni. »

Pakan avait un tempérament fougueux, alors il protesta purement et simplement.

C’était aussi la première fois qu’il mettait les pieds dans le monde des esprits. C’était quelqu’un qui ne répondait qu’aux paroles du Grand-duc Upa.

Je me mis juste à rire.

Vraiment stupide.

Il devrait avoir compris à quel point étaient importants les esprits des ténèbres qui avaient organisés la vente aux enchères. Reculer d’un pas nous profiterait mutuellement.

Grand-duc Upa n’avait pas non plus arrêté Pakan. Une expression agacée était également présente sur son visage.

Ils avaient été invoqués de force pour participer à l’enchère.

C’était comme une provocation de la part des esprits des ténèbres et maintenant ils interféraient. La colère accumulée avait pris le dessus.

‘Tout le monde fait des erreurs dans un premier temps. Pakan et Upa sont en train de faire une erreur irréversible.’

Je n’en étais pas sûr pour d’autres endroits.

Cependant, c’était un endroit tabou pour les esprits des ténèbres.

Le temple du Roi des esprits.

Comment les esprits des ténèbres pourraient ignorer et ne pas intervenir face à ce genre de comportement ?

Ils nouaient une corde autour de leur cou.

Conformément à l’accord entre les esprits et les démons, les esprits pouvaient empêcher certains démons de participer à l’enchère.

Surtout dans les premiers jours, ceux qui ne pouvaient pas participer à l’enchère se retrouveraient à la traîne des autres démons.

Pourtant Upa et Pakan ne savaient pas encore cela. C’est pourquoi ils agissaient comme ça.

« Esprits ? Le Grand-duc Upa a peut-être du pouvoir dans le monde des démons, mais il s’agit du monde des esprits ! Ce n’est pas l’endroit pour agir sauvagement ! »

Le corps de l’esprit des ténèbres de Grande classe trembla de colère.

Plusieurs esprits s’étaient rassemblés dans son dos.

Malgré cela, Pakan s’en fichait.

« Bah ! Alors, comment allez-vous nous arrêter ? Nous sommes des démons ! »

Les esprits ne devraient pas interférer dans les affaires entre les démons.

Les autres démons aussi pensaient comme ça.

Mais les esprits pensaient différemment.

« Mais c’est le monde des esprits. Vous êtes venus ici alors vous devez respecter nos lois ! »

« Vous m’avez invoqué de force, mais je dois suivre vos règles ? Ne soyez pas si présomptueux ! »

« Les esprits ont organisé ça sous la direction du diable. Bien alors, si vous ne le voulez pas ! Grand-duc Upa et ses démons seront interdits de vente aux enchères pour 3 ans. »

« D’accord. Je ne viendrais pas même si j’y étais autorisé ! »

Déclara Pakan avec amertume.

L’histoire se termina avec la déclaration de Pakan.

« Haha ! »

3 ans ! Un chef-d’œuvre.

Grand-duc Upa et ses démons ne pouvaient pas participer aux enchères pendant 3 ans. Ils ne se rendront pas compte de l’écart qui va se produire avant qu’il ne soit trop tard.

‘L’un d’eux est tombé dedans.’

C’était à prévoir. Il était un démon. Grand-duc Upa était pris au piège.

Un résultat souhaitable. J’avais juste un peu tiré les ficelles et tout s’était parfaitement aligné.

« Les esprits interviendront dans chaque combat qui se déroulent ici. »

L’esprit s’agita. Puis Pakan grogna.

« Ridicule ! Qui ose... »

« Je suis d’accord. Avez-vous des questions ? »

J’interrompis Pakan. Je voulais mettre un terme à tout ça maintenant.

Au même moment, le visage de l’esprit de Grande classe changea. Le visage de Dubolong s’adoucit.

« Randalph Brigsiel-nim. Allez-vous coopérer ? »

« Il n’y a aucune raison de ne pas coopérer. C’est chez vous. »

« Merci. »

« Huhu ! C’est comme le dicton humain. À Rome, fais comme les Romains. Notez que Rome est le nom d’un pays. »

« Les êtres humains sont convenables quand il s’agit du respect. Comte Randalph Brigsiel-nim. Je suis curieux de connaitre les circonstances, mais... »

Le ton était complètement différent de quand il traitait avec Pakan.

Quoi qu’il en soit, j’étais en concurrence avec les autres démons. Je m’en foutais à leur sujet.

En revanche, je favoriserais une bonne relation avec les esprits. Nous nous serrerons la main dès le début.

Les démons froncèrent les sourcils en me regardant. Grand-duc Upa et Pakan avaient des yeux hostiles.

Je m’en foutais. Je n’avais pas besoin de partager les mêmes schémas.

‘J’emprunte ma propre route.’

Je ne savais pas ce qui allait se passer dans le futur. Mais il était certain qu’ils attaqueraient.

Cependant... Je suis juste parti.

*     *     *

L’enchère était terminée.

J’étais en mesure de retourner en toute sécurité dans le donjon.

Yihi dormait sur le Cœur du donjon.

‘On dirait qu’elle a dormi toute la journée.’

Une fée aimait beaucoup dormir à l’origine. Elle n’avait pas de corps physique alors elle pouvait dormir pendant quelques jours.

Elle n’avait pas encore remarqué que le Maître du donjon était rentré.

Je sortis une petite pierre de la taille d’un ongle.

Le représentant de la vente aux enchères, Dubolong. Un confident du Roi des esprits m’avait donné un cadeau.

‘Je peux communiquer avec lui avec ça. ‘

La pierre était un outil qui permettait de communiquer. Toutefois, ce n’était pas un simple cadeau.

Dubolong ne l’avait pas dit ouvertement, mais je pouvais deviner à quoi servirait le don.

‘Il m’informera à l’avance des marchandises en vente.’

Je pourrais planifier à l’avance si je connaissais les produits. Il serait possible d’obtenir des créatures, des compétences et des bons items. Je pourrais gagner du temps dans les prochaines années grâce à Pakan et au Grand-duc Upa.

Favoriser une relation harmonieuse avec les esprits dans une atmosphère hostile. Et je continuerais à me conformer à ce consentement tacite.

C’était une situation gagnant-gagnant. Il n’y avait aucune raison de résister.

Yiing.

A ce moment, une fissure dans l’espace apparut sur la droite.

Je détournais mes yeux de la pierre.

‘ Arrivés.’

La première chose qui fit son apparition à travers la fissure était Colère.

Suivirent la Baguette de la Mort, Paranormal, la Fleur d’éternité, la Technique de Dieu de la foudre et la Potion d’agilité.

C’était le transfert des items achetés.

« Hup ! Q-ce que la ? Qu’est-ce qu’il vient de se passer ? »

Yihi se réveilla soudainement et regarda autour d’elle, surprise. Elle ne pensa même pas à essuyer la salive de sa bouche.

J’ignorais Yihi et plaçais tous les articles dans mon sac magique.

Chiiiiing !

Bientôt la fissure devint plus grosse et 50 elfes noirs la traversèrent. La plupart était de jeunes adultes, mais ça restait un prix raisonnable.

Un elfe noir adulte coûtait 6 600 pts. Mais j’avais acheté 50 adultes pour seulement 80 000 points.

Je souriais à la vue des deux personnes marchant derrière eux.

Krasla et Chrisley.

Je les regardais avec espoir.

4 commentaires:

  1. Bonsoir à tous ! Merci à Vincent T. pour avoir apporté les 8€ manquants pour ce chapitre sponsorisé !
    Le prochain chapitre sponsorisé donnera droit à un chapitre supplémentaire en cadeau !

    Bonne lecture et à dimanche pour la suite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sincèrement, c'est l'un des meilleurs novel que j'ai pu lire.. Je sais pas trop qui s'occupe de la trad, mais vu le commentaire du dessus je suppose que ce doit être Helios Shin? Donc Helios Shin sache que ta trad est nikel, j'apprécie sincèrement tout le boulot que tu fournis. Un grand merci à toi pour ton taff. Je suis conscient que ça prend pas mal de temps, mais j'espère sincèrement te voir continuer à nous fournir notre dose quotidienne de DH'. Allez salut!

      Supprimer
    2. Salut ! Merci ! Tes encouragements me font vraiment plaisir! En tout cas j'ai prévu d'aller jusqu'à la fin du novel. C'est vrai que ça prend beaucoup de temps, mais je suis content de pouvoir partager ce novel de très bonne facture avec vous !

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.