LMS Volume 9 Chapitre 8

The Legendary Moonlight Sculptor


Université de Corée
Volume 9, chapitre 8







Hayan allait au dojo Kumbo.

Dans le dojo, une centaine de personnes s’entrainaient au maniement de l’épée. Les hommes qui se concentraient sérieusement sur les mouvements de leurs épées de bois portaient fièrement l’uniforme du dojo.

Elle arriva durant l’après-midi, au moment de l’entrainement des compétences d’épée.

Habituellement, Ils souhaitaient montrer le coté décontracté d’eux même, mais lorsqu’il maniait une épée de bois, ils voulaient devenir aussi sérieux que si ils avaient rencontré leurs pires ennemis. Ils étaient le type de personnes qui dédiaient leur vie à l’épée.

Choe Jongbeom qui était l’entraineur vit Hayan et s’approcha.

« Entre, mais ton frère est déjà parti. Il est parti après avoir terminé son entrainement matinal. »

« Je ne suis pas là pour voir mon frère »

« Alors pour quoi ? »

« Je dois parler de quelque chose »

« Vraiment ? Je vais t’écouter. Attend dans le salon. Je viens dès que l’entrainement sera terminé. »

« Bien sûr. »

Hayan se dirigea vers le salon où les invités pouvaient patienter. Immédiatement après, Jeong Ilhum, qui n’avait confiance qu’en sa force, laissa tomber son épée de bois.

« Maitre. »

« Qu’est-ce qu’il y a ? »

« Je ne me sens pas bien aujourd’hui du coup….. »

« …… »

« Puis je me reposer un peu dans le salon ? »

Comme si il était fiévreux, Jeong Ilhun tint sont front.

Cela n’était jamais arrivé avant. Ensuite, d’autres apprentis commencèrent à s’exprimer.

« Ah, en ce moment j’ai envie de pleurer juste en voyant une feuille tomber. »

« Puisque même un coup de vent peut secouer ce corps, l'épée ne peut pas trouver son chemin. Maitre ne pouvons-nous nous reposer un peu ? »

« Je pense que je comprends maintenant ce que l’épée essaye de me dire. Pour écouter son histoire, je voudrais reposer ma tête dans le salon un moment. »

« Actuellement mon corps est un peu faible… »

Leurs yeux brulaient de passion !

Les apprentis trouvaient des excuse, cherchant à atteindre le salon par n’importe qu’elle moyen !

Hayan allait être entourée par 500 males d’un instant à l’autre.

A la fin, Choe Jongbeom accompagna Hayan personnellement dans la salle des instructeurs.

Jeong Illhum prépara du thé pour elle.

« Ici »

« Merci »

Dans la salle des instructeurs, en plus d’Hayan et Jeong Illhum, trois autres instructeurs et 20 apprentis étaient rassemblés.

Parce que les apprentis aimaient Hayan comme leur propre petite sœur, ils n’avaient pas souhaité partir.

Hayan termina son thé.

« Le thé était très goûtu. »

« Un de mes anciens étudiants me l’a envoyé. Avant ça, tu avais quelque chose à dire ? »

« Oui »

«Ce pourrait être à propos de Lee Hyun ? »

Jeong Illhum demanda prudemment.

Ahn Hyun-do pensait à prendre Lee Hyun comme disciple.

Ainsi, juste après Jeong Illhum, Lee Hyun voulait devenir le plus jeune disciple.

Mais, puisque cela signifierait qu’il deviendrait de la famille, il était sensible à cela.

Hayan acquiesça.

« C’est exact. »

« Que ce passe-t-il ? »

« C’est à cause de l’anniversaire de mon frère. »

« L’anniversaire ? »

« Oui. L’anniversaire de mon frère est seulement dans un mois. Je voudrais faire une fête d’anniversaire pour lui. »

« ……. »

Hayan était en train de planifier la fête d’anniversaire de son frère et venait chercher de l’aide au dojo.

Lee Hyun n’avait jamais porté attention à son anniversaire avant. Avec leurs vies difficiles se rappeler de son propre anniversaire était un luxe. Mais sa sœur et sa grand-mère n’avaient jamais oublié son anniversaire et même de préparer un petit cadeau.

Cette fois, Hayan cherchait à préparer un anniversaire surprise pour Lee Hyun.

Les yeux de Jeong Ilhun, Choe Jongbeom et Ma Sangbeom s’écarquillèrent.

« Une fête d’anniversaire ? Comme on en voit à la Télévision ? »

«Vous ne fêtez pas les anniversaire en mangeant juste une soupe de salicorne ? »

« Après avoir eu 8 ans, je n’ai plus jamais fait quoique ce soit de spécial pour mon anniversaire. »

« Anniversaire c’est, lorsque les compagnies d’assurance vous passe un coup de téléphone de remerciement….. »

Tous avaient dédié leur vie à l’épée !

Ils n’avaient jamais fêté leurs anniversaires correctement.

Même Jeong Ilhun, qui s’occupait des membres comme les ainés, était septique à ce propos.

« Célébrer les anniversaires ne nous convient pas. »

Choe Jongbeom approuva.

« C’est vrai. Plutôt qu’un anniversaire, la victoire dans une compétition de maniement d’épée est une meilleure raison de faire une célébration. »

Ma Sangbeom acquiesça.

« Gagner une compétition est plus important que l’anniversaire de l’un d’entre nous. Puisque tu peux montrer les compétences d’épée que tu as développées par toi-même au monde entier. »

Tous exprimèrent leur opposition.

Bien que ce soit Hayan, qu’ils aimaient comme leur propre sœur, qui fasse la proposition, célébrer une occasion comme celle-là ne leur allaient pas.

C’était un exemple du pourquoi ils n’étaient pas populaires auprès des filles.

A première vue, il semblait que le projet de fête d’anniversaire allait aboutir à rien.

Mais après la dernière phrase de Hayan, tous changea.

« Je vais vous présenter à mes Unni (grande sœur en coréen ou ainée proche) lorsque j’irai à l’université. »

« Des é-étudiante universitaire ? »

« Oui. Je vais vous présenter à mes jolie Unni. Que diriez-vous d’un rendez-vous arrangé ? »

« Rendez-vous arrangé, Comme on peut en voir dans les Dramas ?

Jeong Ilhun grinça des dents. Il regarda alors ses compagnons.

Choe Jongbeom approuva énergiquement.

« Instructeurs, allons lancer cette fête d’anniversaire ! Ne pouvons-nous pas faire au moins ça pour Lee Hyun ? »

Lee Indo remua le derrière comme pour montrer son excitation.

« Bien sûr. Puisque c’est sa première fête d’anniversaire, ne devrions-nous pas le faire correctement ?»

Accord enthousiaste des instructeurs. Et il n’y avait rien à dire sur les apprentis.

« Penser que je vais avoir un rendez-vous arrangé avec une étudiante pendant ma vie. »

« Je n’ai même pas besoin de ça pour aller bien. Si je peux juste sortir du quotidien. »

Les apprentis avaient des difficultés avec la solitude.

Depuis qu’ils avaient commencé l’entrainement à l’épée, sinon pour leur passion, ils vivaient une vie éloignée des femmes.

Même échanger un mot avec des filles était difficile et inconfortable.

A contrario, se battre contre des Yakuzas était plus simple.

D’autres pouvaient être habitués à donner rendez-vous à une fille ou à s’en séparer, mais pour eux, c’était des moments qu’ils allaient se rappeler pour le reste de leur vie.

Hayan promit.

« Si vous m’aidez avec la fête, je vais organiser une rendez-vous arrangé de groupe. »

« Ohhhhhh ! »

Les apprentis jubilaient. Alors ils commencèrent à planifier la fête d’anniversaire de Lee Hyun un mois plus tard.

Complétement dans leurs propres styles !

***

« Bienvenue »

« Nous souhaitons la bienvenue à tous les nouveaux venus. »

A l’entrée de la porte principale de l’université de Corée, il y avait des clubs qui essayaient de recruter les nouveaux venus.

Avec la tête baissée, Lee Hyun traversa rapidement la porte principale.

‘Pas le temps de penser à quelque chose comme les clubs. Le temps que je consacre à la vie scolaire est un gaspillage en lui-même.’

Apres avoir été à l’école, le temps qu’il pouvait investir dans Royal Road diminua d’autant.

Donc, même si il était étudiant universitaire maintenant, il ne pouvait pas participer aux activités des clubs comme les autres.

Le travail de sculpteur présentait de nombreux avantage à partir du moment où il y consacrait du temps, mais il demandait plus d’investissement.

Lee Hyun s’était fixé de ne jamais rejoindre de club, même si il allait à l’université.

Tadadadak.

Avec cette conviction, Lee Hyun s’éloigna rapidement.

Mais personne ne l’arrêta.

Beaucoup de nouveaux venus avaient été captés par les séniors, mais personne n’approcha Lee Hyun.

‘Phew ! Dieu merci.’

Lee Hyun marchait en direction du bâtiment principal, où un briefing pour les nouveaux venus était organisé.

Là il survola une conversation.

« Unni, devons-nous rattraper cette personne ? »

« Laisse-le. Ne peux-tu rien déduire de son visage ? C’est probablement un rejeté. »

***

A l’université de Corée un briefing pour les nouveaux venus était organisé pour expliquer les bases de l’accession à l’université.

Puisqu’il était toujours deux mois plus tôt beaucoup de nouveaux n’avaient pas attendu.

Mais Lee Hyun prit le temps de venir ici.

‘J’ai besoin d’informer Hayan à ce propos.’

Comme les parents inquiets à propos de leurs enfants, c’était simplement pour sa sœur.

Le briefing était installé dans un endroit semblable à un auditorium.

Un homme au style un peu campagnard s’assit de lui-même à coté de Lee Hyun.

Il engagea la conversation.

« Enchanté. Etes-vous un nouvel élève ? »

Lee Hyun acquiesça et tourna la tête vers lui.

« Oui. »

« L’université de Corée est tellement bien. Je viens de la campagne pour visiter l’école. Je suis Bak SoonJo de la promotion de réalité Virtuelle. »

« C’est donc ça. Je m’appelle Lee Hyun. J’ai choisi la réalité virtuelle aussi. Puisque nous sommes dans la même promotion, parlons normalement entre nous (De façon moins respectueuse, le vous au tu par exemple en France).»

« Ça te va ? Tu sembles plus vieux que moi. »

Bak SoonJo questionna précautionneusement Lee Hyun.

Lee Hyun secoua la tête.

« Pas du tout. J’ai 20 ans également. »

« Ton visage n’y parait pas…. »

« Hm Humm ! »

Lee Hyun se racla la gorge pour montrer son malaise.

Grace à cela, il put sortir de cette situation sans provoquer plus de questionnement.

« Bien. Lee Hyun ! Faisons de notre mieux. »

Bak SoonJo donna une tape amicale à l’épaule de Lee Hyun en disant cela.

A peu près en même temps, des personnes commencèrent à approcher de Bak SonnJo et Lee Hyun.

« Je suis également en Réalité Virtuelle. Je m’appelle Lee Yu Jeon. Heureux de vous rencontrer. »

« Moi aussi. Je suis Min Sura. »

Lee Hyun et Bak Soon Jo échangèrent de chaleureuse salutation avec leurs amis de la même promotion.

Ensuite ils écoutèrent le briefing tous ensemble.

Le premier jour, après avoir assisté au briefing, ils formaient une ‘’famille’’.

Durant la pause inter briefing, un débat passionné entre amis commença.

« Le système de mouvement de la réalité virtuelle utilisé dans Royal Road permet différents niveaux de mouvements physiques en fonction du niveau de l’utilisateur. »

« Pas seulement les cinq sens de base, mais aussi l’aptitude à utiliser son potentiel. Ils ont dû utiliser des études sur le cerveau comme base de recherche. »

« Pour sauvegarder cette énorme quantité de donnée…. »

Lee Hyun n’intervint pas dans la conversation.

‘C’est un problème simple quand on y regarde.’

Avant de commencer Royal Road, il avait lu de nombreux papiers de recherche concernant la réalité virtuelle. 

Il y avait beaucoup de mots qu’il ne comprenait pas mais il en avait mémorisé l’intégralité.

Au final, les connaissances de Lee Hyun concernant la réalité virtuelle étaient plus complètes qu’un étudiant lambda.

Lorsque Royal Road fut fondée la question de la sécurité était très importante.

Lee Hyun était complétement d’accord sur ce point.

Ça lui allait que quelque chose n’aille pas dans son sens, mais sa famille aurait du mal.

Par conséquence, il étudiait la réalité virtuelle.

« Mais Sura, quelle est ta classe ? »

« Moi ? Je suis enchanteur. Je m’occupe du vent et de l’électricité. »

« Whoa ! C’est une classe rare. »

Enchanteur était une classe qui donnait du pouvoir à un objet ou à une forme de vie.

A la base c’est similaire aux bénédictions des prêtres, mais c’était plus efficace dans le sens où le pouvoir ne disparaissait pas après quelque temps.

De plus, c’était une classe qui prenait les colliers, boucles d’oreilles, anneaux, etc. et utilisait la magie dessus.

Même si c’était compliqué de monter son niveau au début, c’était un travail qui apportait beaucoup d’argent lorsqu’il était accompli.

« Et toi ? »

« Je suis juste un guerrier standard. Niveau 216. »

« Ce n’est pas standard du tout. Ton niveau est très élevé. Je suis seulement niveau 140. »

« Je ne peux pas être d’une grande aide puisque enchanteur n’est pas une classe de combat. Mais allons chasser ensemble plus tard. »

« Oui. Pas de problème. »

Apres que les filles révélèrent leurs niveaux et classes, les garçons commencèrent à donner les leurs aussi.

Choi Sang Joon parla le premier.

« Je suis un guerrier aussi. Grace à la chasse avec une guilde, je suis niveau 278. »

« Quelle guilde ? »

« Black Lion. »

« Wow ! La plus célèbre guilde du Royaume de Thor ! »

Lee Yu Jeong ne cacha pas sa surprise.

Vos activités étaient limitées dans une guilde, mais tout le monde voulaient en rejoindre une bonne.

C’était pour les avantages. Par exemple entrer en guerre de guildes pour prendre un château ou un terrain de chasse, et la possibilité d’emprunter des items facilement.

Spécialement pouvoir emprunter de bons items était un grand avantage.

Pas seulement ça, si leurs activités générait des bénéfices, ils pouvaient recevoir de l’or tous les mois.

Mais même si il ne faisait pas beaucoup de bénéfice, les guildes célèbres avaient leurs propres prix.

Quand vous alliez dans un domaine, une ville, ou un château, tout le monde reconnaissaient leurs symbole de guilde.

Ils sont respectés et remarqués par les gens et peuvent même obtenir des items cadeaux de bonnes qualités.

Parfois, même si quelqu’un accomplissait de grandes choses, cela n’amenait pas forcément à avoir une réputation.

Le continent de Versailles était un monde où la solidité des règles et la popularité des guildes était la source de cette force.

«  Ce n’est rien. Mon frère est un des fondateurs de la guilde Black Lion. Il faisait partie des 30 premiers membres, donc j’ai pu les rejoindre. »

« Alors le niveau de ton frère doit être ahurissant. »

Lee Yu Jeong le regardait comme si il était jaloux.

Choi Sang Joon acquiesça.

« Il ne m’a pas dit son niveau, mais il doit être au moins aux alentours de 340. J’ai pu augmenter mon niveau facilement en suivant mon frère. »

« Whoa, Vraiment ? »

Alors que les filles étaient jalouses de lui, Lee Hyun pensait autrement.

‘Il a entrainé son personnage comme tous les autres. Ce sera seulement plus dur une fois qu’il ira plus loin.’

Dans Royal Road le niveau de compétence était très important.

S’il ne faisait qu’accumuler de l’expérience rapidement et monter son niveau, il allait seulement à la rencontre de difficulté plus tard.

Spécialement s’il augmentait son niveau en suivant quelqu’un d’autre, alors il pourra à peine faire sa part de travail si une chasse véritablement dangereuse commençait.

Min Sura et Lee Yu Jeong approchaient de Lee Hyun et Bak SoonJo qui n’avaient pas encore révélé leurs classes.

« Soon-Jo quelle est ta classe ? »

Quand Min Sura lui posa la question en papillonnant des cils, Bak SoonJo répondit en se grattant la tête.

« Moi ? Niveau 342 et ma classe est voleur. »

« …… »

Le niveau de Bak SoonJo qui avait une apparence naïve causa un grand choc.

Royal Road ne pouvait pas être jugée à son apparence.

Cela dépendait de combien de monstre vous aviez tué et combien de temps vous aviez passé dans un donjon.

Bien que  Bak SoonJo semblait être quelqu’un de calme, parce qu’il était de nature compétitive, il ne s’en prenait qu’aux monstres vivants dans un donjon.

Enfin, Min Sura s’intéressa à Lee Hyun.

« Lee Hyun, quelle est ta classe et ton niveau ? »

Il n’avait pas réellement voulu le cacher.

Mais il ne voulait pas le dévoiler non plus.

Pour ceux qui simplement se divertissaient de la réalité virtuelle, le niveau pouvait être quelque chose à montrer, mais pour les Dark Gamers, c’était simplement dévoiler ses cartes.

‘Ils ne vont pas me questionner en détail de toute façon’

Appréhendant ce qui allait se passer, Lee Hyun ouvrit doucement la bouche.

« Sculpteur. »

« Hm ? »

« Ma classe est sculpteur. »

« Oh ouah. »

Il suffit d’une fraction de seconde pour que les yeux des gens s’emplissent de pitié.

Choi Sang Joon donna une tape d’encouragement à Lee Hyun.

« Travail dur. J’ai entendu que beaucoup de personne choisissaient cette classe en ce moment. »

« Ouais »

Discutant comme cela de temps en temps, ils écoutèrent le briefing.

Lee Hyun notait les détails importants dans un carnet qu’il avait préparé séparément.

Il y avait de nombreux sujets qui seraient utiles d’étudier avant la vie scolaire, les informations sur les études à l’étranger et les aides financières.

Il s’était éloigné des études après avoir quitté le collège.

Bien qu’il est obtenu le GED test (voir : http://www.ilc.org/ged/main_what_f.php), c’était impossible d’obtenir des aides financières au milieu de la vie universitaire.

Néanmoins, il le nota juste au cas où.

Lorsque le briefing se termina, les amis se levèrent.

***

« Ah, c’est terminé. J’ai faim. »

« Allons manger quelque chose. »

« Ouais. Allons manger à la cafeteria de l’école. »

Lee Hyun suivit ses amis.

‘Ce ne devrait pas être une mauvaise expérience de voir comment est la cafeteria de l’école. ‘

La cafeteria était dans le campus.

De la nourriture coréenne ou occidentale était servie en fonction des jours de la semaine.

Les filles choisirent la nourriture coréenne et les garçons l’occidentale.

« Ca à l’air bon. »

« Mangeons. »

Dans le cas de la nourriture coréenne, il y avait du riz, de la soupe et environ cinq types de Banchans (=plats accompagnant le riz en Corée).

Pour la nourriture occidentale, c’était du porc frit ou du poisson avec de la salade et des nouilles.

Min Sura sourit après avoir essayé le riz et les Banchans.

« Plutôt bon. »

Choi SangJoon et Bak SoonJo coupèrent le porc frit et l’apportèrent à leur bouche pour en savourer le gout.

« La nourriture de l’école n’est pas mal du tout. »

« Ça va être sympa de venir à l’école. »

Quand tous appréciaient, seul Lee Hyun mangeait avec une expression crispé.

‘Les produits sont horribles’

C’était peut-être évident, mais le porc frit n’était pas fait sur place.

Produit surgelé !

En plus, parce que ça avait été préparé depuis un moment, la fraicheur laissait à désirer.

‘Si c’est comme ça, le mieux est d’amener son déjeuner.’

Le prix était de 2500 Won, ce n’était pas très bon marché (environ 2€).

Ce serait meilleur pour la santé de préparer son déjeuner avec des ingrédients frais du marché et de les ramener avec soi.

Lee Hyun termina son repas en pensant à la préparation d’un meilleur déjeuner.

A ce moment, des hommes athlétiques se rassemblèrent dans la cafeteria.

C’était des étudiants de la promotion des arts martiaux.

L’homme aux muscles saillant et en sueur venait pour manger et trouva Lee Hyun.

Alors il s’inclina.

« Nous accueillons Hyung-nim ! »

Quand l’étudiant de devant s’inclina, la dizaine d’autres firent de même.

« Nous accueillons Hyung-Nim ! »

Lee Hyun s’assit immobile avec un visage inexpressif.

Il tourna son visage dans l’autre sens.

Il utilisait la compétence ignorer-en-faisant-autre-chose apprise auprès de Seoyoon.

Mais les étudiants d’art martiaux ne partirent pas pour autant et restèrent inclinés.

Ses amis près de lui étaient surpris et s’assirent bouche bée.

Une mouche aurait pu voler dans la bouche de Choi SangJoon.

Puisque les étudiants d’arts martiaux avec leur corps massif s’inclinaient, il ne pouvait rien faire d’autre qu’être confus et surpris.

Et bien qu’il semblât que Lee Hyun n’appréciait pas, il avait pris leur salutation très naturellement.

Les quatre personnes complètement surpris, regardaient tour à tour Lee Hyun puis les artistes martiaux.

Lee Hyun et la relation qu’il entretenait avec ses amis changea. Puisqu’un étudiant de fin de cycle le saluait, il devait avoir le même âge ou être plus vieux. Pas 20 ans comme il l’avait annoncé.

Finalement les étudiants d’arts martiaux s’éloignèrent de Lee Hyun.

« SangChual Hyung, qui est ce ? Qui est-il pour que vous le saluiez comme ça ? »

Honnêtement, de nombreux étudiants saluaient sans savoir pourquoi. Puisque leur ainé Han SangChual avait subitement salué, ils avaient salué tout comme lui.

Han SangCual avait de la sueur qui lui coulait sur le front.

« Je vous en ai déjà parlé avant. »

« Hein ? »

« Je vous ai dit dans quel dojo j’allais m’entrainer n’est-ce pas ? »

« Oui. N’allez-vous pas dans celui-là ? »

Celui dont il parlait était je dojo ou Ahn Hyun Do travaillait comme maitre.

Le célèbre dojo qui fabriquait les champions du monde du combat à l’épée.

C’était l’endroit où les monstres qui n’avaient peur de rien avec une épée se rassemblaient. Sans compter les apprentis officiels, juste les nouveaux apprentis se comptaient à plus de 5000.

Han SangChual était l’un de ces nouveaux apprentis.

« Il est l’Apprenti avec un grand A, non, il est officiellement le meilleur disciple des maitres. »

« Gasp ! Le meilleur disciple ? »

« Probablement, Presque sûr. Ce sont surtout les instructeurs qui l’entrainent, mais quelques fois il se bat contre les maitres, donc il doit l’être. »

« Mais il a l’air plus jeune ou au moins du même âge que nous, vous n’avez pas à être aussi formel que vous l’étiez, si ? »

Les étudiants hochèrent la tête.

Ceux qui suivaient le chemin des arts martiaux avaient un très fort sens de l’honneur.

Même si quelqu’un était plus haut dans la hiérarchie au dojo, il n’avait pas besoin de s’incliner devant lui.

Han SangChual frissonna comme si il avait ressenti un froid soudain.

« Vous devriez le voir. Vous pensez que je me comportais comme ça avec lui au début ? Au début je n’ai pas admis sa force. Juste un an. Ça parait vraiment abusé qu’une personne qui n’a appris l’épée que pendant un an devienne le meilleur disciple des maitres. Même moi, qui vais au dojo Kumdo depuis plus de 3 ans, ne peux pas devenir apprenti officiel. J’ai pensé que c’était un bâtard arrogant. »

« Alors ne l’avez-vous pas frappé pour lui mettre un peu de bon sens dans le crane ? »

« J’étais parti pour ! Regardant comment un nouveau venu avait écarté tous les apprentis originaux. Mais je l’ai vu se battre avec une épée de bois. »

« Comment il était…. »

« Il combattait, combattait, et combattait encore. Même en face d’épée de bois l’on peut facilement se casser des os, il ne montrait pas de peur. Et l’épée qu’il maniait prenait vie entre ses mains. »

« C’est à ce point excellent ? N’est-ce pas normal de ne pas être effrayé par une épée lorsqu’elle se balance et de jouer sa vie le dessus ? »

« C’est excellent. Il est vraiment impressionnant. Je l’ai réalisé. Bien que la force physique puisse être augmentée par l’entrainement, la force mentale vous devez naître avec. Honnêtement, combien de personne dans le monde voudrait vraiment se battre avec sa vie en jeu comme ça ? »

« ….. »

« Une personne qui peut jeter une vie par conviction. Une personne avec une grande force mentale. Laissant la condition physique de côté, j’ai réalisé que son cœur était le plus puissant du monde. Apres ça, mes compétences à l’épée devinrent plus fortes. »

Le cadet de Han SangChual comprit finalement.

Une épée maniée avec sincérité.

Si c’était une personne qui pouvait manier une telle épée, laisser le temps dépensé pour apprendre de côté, on pouvait s’incliner devant lui.

‘Une personne à l’esprit ridiculement puissant.’

‘Retiens son visage et ne le touche jamais.’

Han SangChual demanda au cadet de le lui promettre.

« Il y a eu une rumeur au dojo de sahyung. A partir de maintenant si tu le rencontres, salues le. Si tu ne le fais pas, je vais être tué. »

« Oui monsieur. »




Fin chapitre 8 volume 9

22 commentaires:

  1. Merci pour la traduction !

    RépondreSupprimer
  2. Merci beaucoup ��

    RépondreSupprimer
  3. Merci ça change un petit peu d'histoire irl mais ça reste sympa :)

    RépondreSupprimer
  4. Merci vivement la suite!

    RépondreSupprimer
  5. Ça va de plus en plus alterner entre le réel et la VR ce qui est pas mal intéressant de voire la différence d'évolution

    RépondreSupprimer
  6. Mdr j'ai trop aimé la fin :)

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour le chapitres! A quand la suite ?

    RépondreSupprimer
  8. Toc toc vous êtes la ?????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on est là ^^ c'est un peu compliqué en ce moment avec la fin d'année et le travail de chacun mais on s'y remet dès que possible :)

      Supprimer
  9. Ok merci bon courage et joyeuse fête

    RépondreSupprimer
  10. J'aimerais savoir quand le prochain chapitre sortira. �� merci j'adore ce vous faites ��

    RépondreSupprimer
  11. Si vous plaiiis un chapitre ma vie na plus la meme saveur sans tlms ( snif snif )

    RépondreSupprimer
  12. Réponses
    1. Non c'est juste que j'ai pas le temps pour l'instant, pas accès à l'ordinateur et très peu chez moi. Au pire ce sera pour fin de semaine prochaine... il y aura une annonce sous peu pour clarifier le calendrier de publication. Prenez patience on sera bientôt de retour

      Supprimer
  13. Super boulot.J'espere pouvoir continuer à lire les aventures du sculpteur legendaire encore longtemps

    RépondreSupprimer
  14. "Au final, les connaissances de Lee Hyun concernant la réalité virtuel étaient plus complètes qu’un étudient lambda."

    Hello c'est pour signaler une petite faute "étudiant" ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! ben y'avait encore une autre faute dans la phrase... c'est corrigé !

      Supprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.