DH Chapitre 4 partie 2

Dungeon Hunter
Chapitre 4 Partie 2 : Trahison







Les trois femmes s’effondrèrent en larmes, le nez qui coule et les cheveux en bataille. Elles étaient à moitié épuisées et pouvaient à peine supporter leur propre poids.

Une des filles s’assit et enfouit son visage dans ses genoux. Une autre tenait sa poitrine tout en respirant difficilement. Et la dernière femelle continuait à regarder partout.

Elles s’étaient elles-mêmes poussées jusqu'à la limite pour échapper au marécage de la mort. Leurs jambes n’étaient plus en capacité de courir. Il n’y avait aucune conversation. Elles ne pouvaient même pas se permettre de parler.

Si seulement le temps pouvait s’arrêter, non, si elles pouvaient revenir en arrière dans le passé...

« Les autres... qu’est ce qui leur est arrivé ? »

Lee Ji-hye brisa le silence.

Un magicien avait une intelligence élevée, donc elle pouvait analyser calmement la situation. Les deux autres femmes ne répondirent pas. Tout le monde savait qu'il donnerait une réponse pessimiste s’ils ouvraient la bouche.

Particulièrement envers Kim Su-hwan et Kim In-pil. Les deux hommes les avaient abandonnés.

« Peut-être... quelqu’un sait où nous sommes ? »

Naturellement, personne ne levait la main.

Les femmes n’avaient pas eu beaucoup d’expérience avec les donjons. Elles n’avaient jamais pensées à mémoriser la topographie du donjon durant le raid.

Lee Ji-hye regarda attentivement les visages des personnes restantes. Elle venait juste de se détourner de moi. C’était parce qu’elle savait que j’étais un débutant en matière de donjon.

Bien sûr, je connaissais le terrain du donjon. Mais je ne lèverais pas la main.

Mes pensées étaient les mêmes concernant la situation de Park Eun-taek. Je regarderais la situation et j’accueillerais toute catastrophe qui se présenterait.

« Non. »

Lee Ji-hye soupira.

La zone était sombre. A part moi, les autres avaient tous jetés leurs lampes. Elle s’éteindra dans les prochaines heures de toute façon.

« Un plan. Concentrons-nous sur un plan. »

« Quel plan ! Nous allons tous mourir. Je vais mourir ! »

Une des femmes était hystérique.

Lee Ji-hye était silencieuse. Elle ne disait rien pendant que la femme lui criait dessus hystériquement.

« Tu es celle qui a dit d’attendre 5 minutes supplémentaires. Si vous ne l’aviez pas fait, nous serions hors du donjon maintenant. Tout est de ta faute ! »

« Alors ? »

« Quoi ? »

La femme la fixa avec colère. Qu’elle la croyait ou non, Lee Ji-hye jouait l’idiote et jetait un regard effronté sur son visage.

« Ca fait déjà parti du passé. Ou vous voulez me tuer ? »

« Espèce d’effrontée ! » 

« Si vous ne voulez pas me tuer, alors nous devrions discuter de ce qu’il faut faire ensuite afin de ne pas mourir. »

Mon esprit était actif pendant que je regardais Lee Ji-hye agir calmement.

Je me souvenais de son potentiel. Mais ce que je voyais maintenant ne pouvait pas être expliqué par un simple potentiel ou des stats.

Ou je me trompais ? Je pris une profonde inspiration et utilisa à nouveau Œil de l’esprit.



Nom : Lee Ji-hye

Occupation

Héros (magicienne de l’eau)


Titre

Aucun

Stats


Force

22


Intelligence

41

Agilité

18


Endurance

26

Magie

35


Potentiel : (142/277)

Singularité : Aucune

Compétences : Sphère d’eau (N)


Je le savais. Je ne me trompais pas.

Alors, quelle était sa nature à présent ? Elle agissait de façon détendue et décisive. Quand nous étions tous ensemble, elle avait agi comme un poisson hors de l’eau.

Cette personne était apte à être administratrice. Une personne qui dirigeait et apportait un soutien externe lors des raids...

Mes yeux brillaient.

‘ Bien. ‘

J’ai trouvé un trésor inattendu. Je pensais être venu ici en vain, mais je n’avais pas pu vérifier que la palourde portait déjà une perle.

Je décidais de garder un œil sur elle un peu plus.

« Tout d’abord, réexaminons le chemin par lequel nous sommes arrivés. Pourriez-vous s’il vous plaît me prêter une lumière ? »

Je lui donnais silencieusement la lumière.

Elle la plaça vers le bas et utilisa une pierre pour gratter le sol. La pierre fit une ligne blanche qui montrait le chemin qu’ils avaient pris.

Mais cela ne dura pas. C’était dû au fait qu’ils s’étaient enfuis. Peu importe à quelle point sa mémoire était bonne, elle aurait finit par bloquer à un moment donné.

« Je m’en souviens seulement jusqu’ici. Tu t’en souviens? »

Les deux autres femmes étaient confondues par Lee Ji-hye.

Lee Ji-hye fronça les sourcils et regarda le sol.

« Eh bien, je pense que nous ne pouvons pas utiliser ce chemin. Ces créatures ont maintenant le goût de la chair humaine. »

« I-ils pourraient être encore en vie vous savez. »

« Qui ? Les trois qui nous abandonnés pour fuir ? Ou Park Eun-taek qui bloquait les créatures ? »

« Park Eun-taek pourrait être en vie. »

C’était simplement un vœu pieux. Chacun d’eux avait entendu les cris de Park Eun-taek. Il n’y avait aucune chance qu’il soit encore en vie.

« Seulement un. Nous ne connaissons pas le chemin du retour même si il est toujours vivant. Nous pourrions aussi rencontrer les créatures. Je ne veux pas revenir en arrière de cette façon. »

Lee Ji-hye était catégorique.

La femme qui parlait auparavant demanda enfin.

« Alors, quelle est ce truc sur le sol ? »

« Une carte. Nous devons comprendre la géographie de la zone à proximité avant de commencer à bouger. Ce serait bien s’il y avait du papier et un stylo, mais je dois utiliser le sol. »

Elle expliqua ses intentions.

« Je connais parfaitement le terrain près de l’entrée du donjon. Si un terrain similaire apparaît... »

« Que se passe-t-il si on finit par aller plus profond ? »

Je regardais en silence, mais maintenant, je posais une question. Nous étions plus susceptibles de pénétrer dans les profondeurs du donjon plutôt que d’aller vers l’entrée.

Lee Ji-hye expliqua soigneusement.

« Il y a une créature appelée la chauve-souris carnivore. »

« Nous pouvons parfois la voir voler. »

Les chauves-souris carnivores composaient en fait la plus haute population du donjon. Ils mangeaient principalement les corps de gobelins et de kobolds. Ils n’attaqueraient les humains que lorsqu’ils avaient vraiment faim. Ou quand leur territoire était envahi.

« Oui. Les chauves-souris carnivores ont tendance à dormir après un gros repas le matin, et à graviter vers l’entrée dans la soirée. »

« Elles ont une telle habitude ? »

« Il y a beaucoup d’insectes à l’entrée. Elles ont appris à chasser en attrapant des insectes ».

“….. C’est vrai. »

Les donjons étaient des lieux qui étaient soudainement apparus. Initialement, il y avait des êtres vivants qui vivaient dans cette zone.

Naturellement, les insectes de l’extérieur s’introduisaient dans les donjons. C’était un phénomène naturel pour les insectes qui se trouvaient des deux côtés de l’entrée du donjon.

En outre, les créatures ne pouvaient pas s’échapper du donjon sans la permission du maître de donjon. C’est pourquoi on pouvait les trouver à l’entrée.

C’était génial que Lee Ji-hye ait découvert cette information. Certains humains avaient identifiés les habitudes des chauves-souris carnivores après 8 mois.

Je ne connaissais rien à ce sujet car je n’y portais aucun intérêt. J’avais récemment relâché les serpents Ale, mais c’était tout.

« À l’avenir, allons-nous suivre de près les chauves-souris carnivores ? »

« Tout d’abord il faut identifier tout danger dans les environs. Alors nous irons trouver une colonie de chauves-souris carnivores. Nous devons vérifier si elles se dirigent vers l’entrée afin de manger les insectes. Nous ne pouvons pas juste les suivre aveuglément. »

La sécurité avant tout. Une situation comme celle-ci dans une aventure n’était certainement pas bonne du tout.

Lee Ji-hye regarda les personnes restantes.

« Trouver la force de commencer à bouger. »

« J’ai-je... Je n’irai pas. »

Déclara une des femmes. C’était la femme qui avait d’abord fixé Lee Ji-hye.

« Es-tu triste ? »

« Je suis triste. Vous voulez juste vous asseoir et mourir ? »

« C’est la même chose de toute façon. »

Lee Ji-hye n’insista pas. Elle tourna la tête.

« Randalph ? Ce serait bien mieux de partir avec moi. »

« Je vais faire ça. »

J’haussais les épaules et bougeais un peu, rendant les deux femmes mal à l’aise. Dans cette situation, j’étais le seul homme qui restait.

« J’ai-je viens aussi. »

En fin de compte, l’autre femme se rendit et se leva péniblement.

“……”

L’autre femme fit de même. Sa fierté et sa puissance ne valaient pas sa vie.

Il n’avait qu’une seule lampe. Elle ne pouvait pas rester seule dans ce lieu dans l’obscurité.

Lee Ji-hye vérifia que tout le monde était prêt et dit.

« Alors allons-y. »

*     *     *


La zone était sûre.

Ils retournèrent à leur position initiale pour créer plusieurs mesures de sécurité.

Le premier point était que les espaces environnants étaient étroits alors ils pouvaient créer des pièges pour repérer les créatures. Ils creusèrent le sol et placèrent des flèches avant de les couvrir grossièrement avec de l’herbe, les transformant en pièges.

Ils pouvaient se détendre maintenant.

Et le lendemain.

Ils comblèrent leur faim avec des collations et burent de l’eau avant de partir. Leurs mouvements étaient aussi prudents que possible afin d’éviter les créatures. Le problème était que la géographie des lieux leur était totalement inconnue.

Ils cherchèrent attentivement une colonie de chauves-souris carnivore. Suivre une colonie de chauves-souris carnivore était nécessaire pour s’échapper du donjon.

La première journée fut un échec. Le deuxième jour, ils achevèrent leur nourriture. Je vérifiais ma montre et confirmais que c’était le deuxième jour.

De la vapeur d’eau se condensait dans leur voisinage grâce à la magie de Lee Ji-hye. Mais l’utiliser pendant longtemps augmentait fortement la fatigue. Et ils avaient aussi faim.

Le problème de nourriture était la première chose qu’il fallait résoudre.

«.. .Ça peut être mangé. »

Lee Ji-hye perça avec une lance d’eau à travers le col d’un serpent Ale.

Les deux femmes furent choquées. Peu importe à quel point elles avaient faim, qui aurait pensé à manger des créatures ?

Il ressemblait à un serpent, mais c’était distinctement une créature. Une créature qui  attaquait les gens !

Lee Ji-hye s’en foutait.

De la moisissure fut retirée d’un bon nombre de branches et d’herbes près d’eux, et ils réunirent des pierres.

« Donnez-moi la force. »

Un feu devait être allumé.

J’acceptais volontiers. Un frottement pourrait créer un feu. Ma force et vitesse faisaient que quelques minutes seulement furent suffisantes avant que de la fumée ne s’élève.

Le serpent pelé fut posé sur le feu. Bientôt, il y eut une odeur savoureuse. Même si la viande était crue, Lee Ji-hye mordrait dedans sans hésitation.

‘Capacité de réflexion et d’abstraction, techniques de survie, capacité à prendre des mesures sans être gêné par l’environnement.’

Je la regardais avec un sourire satisfait.

‘ Vraiment bien.’

Ce niveau était suffisant pour passer.

‘ Maintenant il reste une chose à faire’

Les conditions pour quitter le donjon.

J’attendais que cela arrive.

*     *     *


Trois Gobelins furent touchés. C’était à peine gérable.

Mais ils n’étaient pas tous saufs. Une personne avait été mordue. C’était la femme qui s’opposait à Lee Ji-hye depuis le début.

« Je suis désolée... »

Elle était malade. Son côté avait été mordu et des bactéries semblaient être entrées par la plaie. Elle était bouillante et sur le point de mourir. Parfois elle se réveillait et s’excusait.

« C’est difficile. »

Lee Ji-hye soupira.

Ils n’arrivaient pas à trouver des colonies de chauve-souris carnivores. Plus cela tardait, plus les chances de survie devenaient basses.

« Pourquoi ? Est-ce que tu vas l’abandonner ? »

Les yeux de la femme qui restait brillaient. C’était comme ce qui s’était passé avec Park Eun-taek.

Lee Ji-hye n’était pas la seule à l’avoir abandonnée. Tout le monde ici était complice. Il était évident qu’ils savaient qu’ils allaient mourir. Il y avait toujours une possibilité que d’autres devraient être abandonnés.

Lee Ji-hye savait ce fait aussi bien. Mais elle secoua la tête.

« Ce n'est pas ce que je voulais dire. De toute façon, on dirait une fièvre... observons la situation. Je vais prendre Randalph-nim avec moi pour chercher de la nourriture. »

Des rôles furent assignés.

J’irais avec Lee Ji-hye pour recueillir des choses comme des champignons sauvages et de l’herbe. Mais on ne savait pas si ça ferait baisser la fièvre. Naturellement, ça dépendait de l’endurance de l’autre personne.

Quelques jours plus tard, les seules personnes qui bougeaient encore étaient Lee Ji-hye et moi.


*     *     *

Lee Ji-hye rongeait un peu ses ongles.

Les deux autres femmes ne valaient pas plus que des bagages maintenant. La cause était inconnue. Elles pouvaient avoir été infectées par une maladie.

Lee Ji-hye ne pouvait pas prendre facilement une décision.

Sa personnalité avait beau être froide, elle avait toujours l’impression d’avoir péchée. Elle le ressentirait encore même si ces deux personnes survivaient.

Il devait y avoir un moyen mais c’était comme si elle était tombée dans un marécage.

« La colonie. J’ai besoin de trouver un moyen de les faire sortir aussi vite que possible. Non, je ne peux pas être retardée. Ils ne survivront pas à une journée sans eau. S’occuper des gens. Non. Faire... »

Elle gratta sa tête nerveusement. Ça resterait peut-être une épreuve insoluble à jamais. Son expression s’affaissa et elle paraissait déchirée.

C’était un moment frustrant.

« J’ai-je vous ai trouvé. Je vous ai enfin trouvé ! »

Les yeux de Lee Ji-hye s’agrandirent.

Une voix d’homme était entendue non loin d’eux. Je me retournais et une personne était là debout.

Kim Su-hwan !

L’homme qui avait fui pour survivre. Pourquoi était-il ici maintenant ? Lee Ji-hye ne pouvait pas le croire et demanda.

« Qu’est ce qui se passe ? »

« C-c’est un soulagement. Tout le monde est vivant. »

« Les deux autres personnes ? »

« Le capitaine Yoon Hyuk-Soo et Kim In-pil sont morts. J’ai à peine survécu. »

Dit Kim Su-hwan avec une expression de soulagement. Son expression faisait paraître qu’il avait traversé un combat vraiment difficile. Il s’approcha d’un pas de plus.

« Comment nous as-tu trouvé ? »

« C’est une coïncidence. J’étais perdu et je suis tombé sur vous. Ah, je remercie vraiment Dieu. »

Lee Ji-hye fronça les sourcils. Kim Su-hwan avait-il ce genre de caractère ? Kim Su-hwan était quelqu'un de bravache et avec une forte estime de soi. Bien sûr, il avait passé quelques jours à errer seul mais de là à remercier Dieu...

Son jugement tranchant n’était pas encore mort. Son raisonnement l’avertissait de quelque chose.

Un pas. Kim Su-hwan s’approcha.

« Mais les deux allongées là-bas. Peut-être ? »

« Elles ne sont pas mortes. Elles combattent une fièvre. »

« Ahh. Je suis heureux qu’elles ne soient pas encore mortes. Ouf ! »

Encore ? Les nuances étaient évidentes.

« Ce donjon est trop volumineux. Il n’y a pas un endroit où les gens peuvent se poser. »

Un pas...

« Kobolds, lutins, chauve-souris carnivores ! Je les ai affrontés seul. Joignons nos forces pour traverser ça. »

« Attends. Su-hwan. Stop. »

« Qu’est ce qui ne va pas ? »

« Je vous ai dit quelque chose avant d’entrer dans le donjon. Après être sortis du donjon. Vous deviez me présenter à votre sœur à l’hôpital. »

Kim Su-hwan hocha la tête comme si c’était naturel. 

« Oui. Je me souviens. »

« Vous tiendrez votre promesse ? »

« Haha. Ne vous inquiétez pas. Je vous promets de l’honorer. »

« Sphère d’eau. »

De l’eau coulait autour de Lee Ji-hye. Kim Su-hwan était dérouté.

« … Pourquoi ? »

« La promesse que vous avez faite n’était pas avec votre petite sœur. C’était votre petit frère. »

« Ah ! Je dois avoir perdu l’esprit. J’ai passé trop de temps seul dans le donjon. »

Lee Ji-hye se retira avec consternation.

Elle avait eu la chance de parler brièvement à Kim Su-hwan avant le donjon. À ce moment-là, Kim Su-hwan avait offert de conduire Lee Ji-hye. Il avait dit qu’il la présenterait à son petit frère.

Mais, qui oublierait le sexe ? Ce n’était pas un fait anodin.

Lee Ji-hye prit une décision.

« Ne vous approchez pas plus près. Si vous faites un pas de plus alors j’attaquerai. »

« Tsk. Vous avez remarqué rapidement. »

La posture de Kim Su-hwan changea de façon spectaculaire.

Il plaça une épée sur le cou de Lee Ji-hye. La sphère d’eau touchait l’abdomen de Kim Su-hwan mais cela ne l’arrêtait pas. C’était comme si il ne ressentait aucune douleur.

Le ton, l’atmosphère était étrange. Kim Su-hwan n’avait pas l’air de Kim Su-hwan. C’était comme si il attaquerait quoiqu’il advienne.

Il était trop tard pour qu’elle le regrette. Elle ne pouvait pas éviter l’épée de Kim Su-hwan. Instinctivement, elle eut une prémonition de mort. Elle imaginait son cou roulé sur le sol.

Lee Ji-hye ferma les yeux.

Et...

« Tu passes. »

J’arborais un sourire très satisfait. J’avais attendu pour cela.

L’esprit brillant de Lee Ji-hye.

Enfin, la dernière condition était remplie.

Chwack !

La tête Kim Su-hwan tomba sur le sol. Ça s’était passé en un instant.

Du sang était éclaboussé partout. Le visage de Lee Ji-hye était couvert de sang. Le corps de Lee Ji-hye était rigoureusement droit encore dans sa position debout.

C’était arrivé si naturellement, mais c’était extrêmement irréaliste. Quelqu'un qu’elle pensait être un débutant avait des yeux très froids.

Ses yeux alternaient entre le cou rompu de Kim Su-hwan et moi.

Je me détournais de Lee Ji-hye et regardais dans la direction d’où Kim Su-hwan était  venu.

« Jusqu'à quand avez-vous l’intention de vous cacher comme des rats ? Sortez. »

Jjak jjak jjak !

Au même moment, il y eut le bruit d’applaudissements dans l’obscurité. Le magicien marionnettiste et le capitaine qui avait été tués apparurent.

Je souriais.

Il s’agissait d’un vrai sourire. La situation actuelle était tellement intéressante et satisfaisante que je ne pouvais m’empêcher de rire en silence.

Le capitaine et le magicien marionnettiste Kim In-pil. Ils étaient les véritables maîtres d’œuvre.

Le plan avait été mis en place par eux. Kim In-pil avait manipulé le corps de Kim Su-hwan.

J’avais vu son aptitude lorsque Kim In-pil avait commandé deux gobelins. Bien que c’était marginal, je pensais que les cadavres se mouvaient de manière plus souples et qu’ils semblaient être améliorés par la magie.

‘Il semblerait qu’il avait seulement l’intention de contrôler les gobelins aussi peu. ‘

Kim In-pil utilisait le gobelin manipulé pour tirer sur les ennemis. Les mouvements ne seraient pas si raides, si cela était son intention.

Dès le début, son esprit avait été rempli de stratagèmes afin de tromper les gens.

Ha !

Les humains comme ça existaient. Une personne qui était plus comme un démon qu’un humain.

C’est pourquoi les débutants étaient acceptés et qu’ils étaient amenés doucement plus profondément dans le donjon. Les faire marcher de force sans interruption et ensuite les disperser avec l’attaque d’un grand nombre de créatures.

Cohérent de bout en bout.

Donc j’étais convaincu que Kim In-pil allait venir. Il avait monté ce plan juste pour monopoliser les noyaux. Sa soif de sang était évidente. Moi aussi, j’étais certainement placé dans la catégorie de proie.

Alors j’attendais avec obéissance.

S’approcher de moi avec des intentions impures était un péché que je ne pourrais jamais pardonner. J’avais initialement décidé de lui retirer sa tête tout de suite, mais je  décidais d’attendre jusqu’à ce que Lee Ji-hye soit impliquée.

‘ Grâce à cela, j’ai eu du plaisir à regarder. ‘

C’était une compensation suffisante pour avoir attendu quelques jours.

« Vous le saviez depuis le début ? »

Kim In-pil était intrigué par mon sourire sombre.

« Je pouvais sentir l’odeur d’un cadavre. »

J’haussais les épaules.

Ce n’était pas juste l’odeur. L’expression faciale raide et la voix étrangement haute. En addition, il y avait beaucoup de preuves.

Lee Ji-hye était normale et avait compris que Kim Su-hwan était un cadavre.

« Une excellente mentalité. Votre capacité à distinguer les choses va au-delà de la normale. »

Kim In-pil avait une expression vraiment surprise.

Il était normal pour les gens de devenir fou après avoir été isolés pendant des jours dans une grotte remplie de créatures. J’étais anormale selon les normes humaines.

Les normes des hommes.

« P-pourquoi faire ceci... ? »

Lee Ji-hye ouvrit sa bouche après s’être remise. Sa voix était remplie de consternation et de perplexité.

Kim In-pil étendit en grand ses bras.

« Un donjon est un endroit vraiment agréable. Des gens morts sont enterrés juste ici. Même le corps n’oublie pas. C’est un endroit où le meurtre est autorisé. »

Sur le site Web où se réunissaient les Eveillés. Les tueurs dont on parlait dans l’avis étaient Kim In-pil et Yoon Hyuk-soo.

Lee Ji-hye renifla.

« Vous êtes fou. Vous avez fait un plan comme ça juste pour nous tuer ? »

« Pas seulement tuer. »

Il sortit un vieux journal.

« Je garde un journal intime. Un recueil des compétences et des différentes magies. Ce journal date d’avant que je me réveille. »

Chaque Eveillé avait une arme qui lui correspondait. Le journal était rempli de la folie de Kim In-pil. Dans un sens, c’était une arme qui lui correspondait.

Le contenu du journal était évident. De plus, le journal était rempli d’histoires d’avant son éveil.

« Meurtrier... ! »

« Haha ! Correct. En fait, je n’étais pas un fossoyeur. Croiriez-vous que je travaillais à temps partiel pour un dépanneur quand je me suis éveillé ? Au lieu de cela, j’étais célèbre pour une autre raison dans Incheon. Mon hobby était d’arracher les yeux d’une personne vivante afin de les collectionner. »

Au milieu de la bruyante Incheon, quelques corps avaient été retrouvés sans leurs yeux. Un tueur en série qui était apparu dans les journaux aux États-Unis.

Lee Ji-hye couvrait ses oreilles.

Elle ne voulait pas croire les paroles de Kim In-pil.

« Mon ami ici est aussi une célébrité. Il a violé des femmes et les a tuées en brisant leur cou ! Bien sûr, nous sommes des personnes avec les mêmes goûts. Mon ami Yoon Hyuk-Soo a utilisé ses compétences de traque pour vous pister. Il était vraiment inquiet que vous soyez morts durant la chasse. Ouf ! Je suis heureux, je suis heureux. »

La compétence de Traque normalement utilisée pour poursuivre des créatures avait été utilisée pour chasser des gens.

Yoon Hyuk-Soo révéla ses dents. Cette attaque avait été prévue tout du long.

« J’ai accepté les débutants pour une raison. »

« Exactement ! Sinon, comment deux autres débutants seraient acceptés ? »

« Donc Yoon Hyuk-Soo qui disparaissait était toute une comédie. »

« Ah, ça ? C’était nécessaire pour séparer Kim Su-hwan. Il avait beaucoup d’expérience dans les donjons et il était quelqu’un qui tentait désespérément de sauver sa propre vie. Cet ami allait devenir anxieux lorsque Yoon Hyuk-Soo disparaitrait ! Vous pardonnerez nous pour le plan désespéré ? »

« C’est toute l’histoire ? »

« Huhu ! Si vous pensez que vous pouvez nous battre tous les deux... s’il vous plaît abandonnez cet espoir. »

Jjikeok. Jjikeok jjikeok.

La tête de Kim Su-hwan commença à faire un bruit étrange. Kim Su-hwan se leva à nouveau. Il portait toujours l’odeur d’un corps décomposé.

« Maintenant ! À nous trois. L’un d’eux ne fatigue pas. Nous avons également une endurance convenable. Restez tranquille et vous ne mourrez pas douloureusement. »

« Dire des mots inutiles. »

Je n’étais plus intéressé à l’écouter. Au début, c’était comme écouter une blague. Mais je détestais les gens vains et inutiles comme ça.

Cependant, je ne bougeais pas.

Contrairement à ces gars, Lee Ji-hye avait réussi l’épreuve que j’avais faite. Bien sûr, si j’avais été seul alors passer le test n’aurait aucune importance.

Je tournais mon regard vers Lee Ji-hye. Lee Ji-hye me regardait.

« Faites un choix. L’un d’eux va mourir et un va vivre. Choisissez celui qui meurt. Et ce qu’il va advenir de celui qui vit.

« Randalph-nim, qu’est ce que cela signifie ? »

« Choisis. »

Lee Ji-hye se rendit compte que l’atmosphère était inhabituelle.

Elle sentait que j’avais changé depuis tantôt. Elle avait clairement vu la tête de Kim Su-hwan être coupée.

Et maintenant elle tenait les cartes. Une dernière tentative frénétique.

Lee Ji-hye parla comme si elle pressait quelque chose.

« Tuer l’un d’eux. Très brutalement. Laisser l’autre en vie. Nous avons encore besoin de quitter le donjon. »

« Qui vit et qui meurt ? »

« Je ne sais pas. Laissez l’un d’eux vivant. »

« D’accord. Tuer Kim In-pil. Yoon Hyuk-soo, humm. Je vais essayer de le sauver. »

« J-je vous demande. S’il vous plaît. »

Je partis d’un petit rire. Demander une faveur si simple.

Kim In-pil et Yoon Hyuk-soo qui écoutaient, trouvaient notre conversation très drôle.

« Bravo ! Vous êtes vraiment un chef-d’œuvre ! Le meilleur ! »

Kim In-pil tremblait. Kim In-pil abandonna les titres honorifiques et sourit.

« Je vais prendre la Bugatti Veyron. Cette voiture est trop belle pour la laisser passer. Ah, mais vous devriez faire de votre mieux. Pour que ce soit plus amusant... ! »

Chwaruk !

En un clin d’œil. Le corps de Kim Su-hwan devant lui fut coupé en deux.

Et j’arrivais devant Kim In-pil. 

« Tout d’abord je vais couper ta langue. »

Chuhuk !

Une épée fut enfoncée dans la bouche de Kim In-pil.

« Kkuum ! »

« C’est amusant d’enlever les globes oculaires d’êtres vivants ? »

Grâce aux bonus de stats du Titre, j’avais 78 points en Force. Un être humain avec ce type de force ne pouvait pas être imaginé.

J’enfonçais mes doigts dans les yeux de Kim In-pil alors qu’il vivait encore.

« Keooook ! »

L’écume coulait de sa bouche pendant que Kim In-pil s’évanouissait de douleur.

Un spectacle qui pourrait provoquer la folie. Yoon Hyuk-soo, qui était habitué au meurtre était incapable de bouger.

Je creusais le globe oculaire restant avant de dire dûment.

« Ce n’est pas amusant. Bien que je ne suis pas de très bonne humeur. »

Kim In-pil se tordait de douleur.

Il avait dit à Lee Ji-hye que son hobby était de torturer la personne avant de la tuer brutalement. Maintenant, Kim In-pil mourait douloureusement et lentement. Ou bien, il pourrait même être dévoré vivant par les créatures.

Je décapitais Kim Su-hwan à nouveau, pendant que le magicien marionnettiste Kim In-pil avait perdu sa concentration.

J’essuyais le sang sur les vêtements de Kim In-pil et attrapais son journal. Je le regardais avec Œil de l’esprit et réalisais que le journal de Kim In-pil était un très bon Item.

Je rangeais le journal et tournais la tête. Maintenant, il était temps de gérer le reste des gens.

Chaeeeng !

L’épée de Yoon Hyuk-Soo chuta dès que mon regard tomba sur lui. Il leva les deux mains.

« E Epargnez-moi. »

« … Ce camarade ennuyeux. »

Ce mec était ennuyeux par rapport à Kim In-pil. Je perdis tout intérêt.

J’enlevais mon épée de la bouche de Kim In-pil et poignardais Yoon Hyuk-soo, occasionnant des dommages à ses organes internes.

« K-Kuaaack ! »

Yoon Hyuk-Soo attrapa cette partie de son corps et gémit.

« Ooooh... »

Bientôt Yoon Hyuk-Soo me regarda avec de beaux yeux pleins de ressentiments. Ses yeux demandaient pourquoi j’avais attaqué alors qu’il s’était rendu.

Un humain ne sait pas cela, mais les démons étaient infiniment égoïstes et changeaient constamment les lois. Même s’il était un meurtrier, il considérait sa propre vie comme précieuse.

Je regardais dans les yeux de Yoon Hyuk-Soo et il abaissa rapidement ses yeux.

Je parlais à voix basse.

« Fait le guide. Bien que tu risques de probablement mourir d’une perte de sang excessive, tu pourras vivre pendant une heure supplémentaire si l’épée n’est pas retirée. »

Yoon Hyuk-Soo n’avait aucune option.


Fin Chapitre 4 partie 2

7 commentaires:

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.