LMS Volume 9 chapitre 5

The Legendary Moonlight Sculptor


Dans la grotte
Volume 9, chapitre 5






Alors qu’ils étaient à l’intérieur de la petite cave humide, la température de Weed augmentait avec la fièvre.

Son rhume, déjà sérieux, empirait.


Vous êtes épuisé. Les capacités physiques diminuent de 62 %
Vous ne pouvez pas utiliser les compétences de combat.
En raison de la baisse de votre santé et vigueur, vous ne pouvez plus bouger.
Vous pourriez être étourdi.
Si vous n’êtes pas traité correctement, vous pourriez mourir.


La Provinces du Nord était plus froide que le Centre du continent. Quatre jours, sur les sept de la semaine, il avait neigé ; et un vent froid puissant, avait soufflé. La Vallée de la Mort était toujours plus froide, ce qui avait descendu sa vigueur à un très bas niveau comme lorsqu’il forçait trop sur les voyages et les combats.

Les quêtes de La Vallée de la Mort ne demandaient pas seulement aux participants de combattre de puissants monstres, mais également d’affronter les conditions météo difficiles. Déjà en étant en bonne santé il était difficile de survivre, mais depuis qu’il avait attrapé froid sa situation empirait.

La maladie était de pire en pire, au point qu’il ne pouvait même plus bouger.

Son front et son dos étaient déjà couvert de transpiration. Il ne pouvait même plus contrôler les grelottements de son corps.

‘ Je vais mourir comme ça de nouveau.’

Weed aurait voulu crier.

Ce n’était pas comme s’il se battait contre des monstres mortels ; pourtant, il était en train de mourir d’un simple coup de froid !

Normalement, il devrait au moins être capable de récupérer de la santé avec Alvéron et sa magie sacrée. Si il récupérait de la santé, ce serait une bonne chance de ce débarrasser de se rhume.

Mais même ça, était impossible maintenant.

« Tousse. Tousse. »

Alvéron était blotti dans un coin, toussant.

Exactement comme Weed, il avait attrapé un terrible rhume et était au seuil de la mort.

Même lorsque vous êtes candidat à la papauté, le froid ne vous épargne pas.

« Je vais vraiment mourir maintenant »

A cause de sa faible vitalité et santé ; il ne pouvait pas bouger un doigt.

Tout autour il n’y avait que de la glace et de la neige.

Ils avaient, d’une façon ou d’une autre, trouvés une grotte près de La Vallée de la Mort et s’y étaient réfugiés ; mais elle n’était pas vraiment d’une grande aide contre le froid glacial.

Même si ils avaient terriblement froid à cet endroit, ils ne pouvaient pas sortir s’ils voulaient survivre.

Puisque son corps malade voulait rester bloqué, même si il se déconnectait cela ne ferait aucune différence. Il semblait qu’il ne puisse échapper à la mort.

‘ J’ai été imprudent ‘

Bien qu’il soit empli de regret, il n’y avait rien qu’il puisse faire.

Il avait utilisé toutes les herbes qui auraient pues lui être utiles contre la maladie lorsqu’il avait cuisiné la soupe au village de Morata.

‘Maintenant je ne peux rien faire ‘

Weed ferma ses yeux silencieusement.

Le sol de pierre était froid comme une plaque de glace, et l’air, froid, arrivait de toutes les directions. Dans ces circonstances, le rhume ne pouvait qu’empirer.

Ses mains et ses pieds étaient déjà engourdis. La Mort approchait.

« Pourquoi dois-je tomber malade…. Tellement pitoyable »

Avec ses yeux fermés, il se remémorait le passé.

Depuis qu’il était enfant il avait enchainé les emplois pour gagner de l’argent. Pour aider sa grand-mère qui travaillait dans un supermarché, malgré son âge, il avait travaillé autant que possible dans des entreprises qui ne regardaient pas son âge, alors qu’il aurait dû passer du temps à jouer avec les enfants de son âge.

Puisque c’était illégal, les conditions de travail étaient défavorables et il n’était jamais payé à l’heure.

De plus, comme il travaillait pendant son temps libre sans dormir, il ne pouvait gagner que peu d’argent.

Mais maintenant il avait un travail qu’il n’avait jamais eu auparavant, et comme il avait trop forcé sur ses limites, son corps ne pouvait plus suivre.

« Tu es une mauviette ! Est tu en train de dire que tu ne veux pas travailler ? »

« Si c’est pour travailler comme ça, alors abandonne maintenant ! »

Lui hurlait le patron qui ne l’avait pas payé pour les trois dernières semaines.

Même lorsqu’il dégoulinait de sueur causé par la fièvre, et que des anneaux noirs se formaient autour de ses yeux, le patron n’aurait jamais admis que Hyun était malade.

À cette époque il ne pouvait pas manger beaucoup, il n’était donc pas très résistant, et à cause de cela,  il se faisait toujours réprimander.

Les autres employés le réprimandaient également s’il faisait ne serait-ce qu’une erreur, grosse ou petite.

« Boulet »

« Pourquoi doit-on se coltiner un idiot comme lui ? »

 « Ce serait mieux de ne pas t’avoir du tout ici. Tu causes seulement des problèmes »

« Déchet ! A cause de toi nous avons encore plus de travail maintenant. Va juste voler, ou quoique ce soit d’autre, plutôt que de travailler ici. »

Il endurait tous ces innombrables commentaires hargneux.

Ce jour-là, il cherchait à se lever, et travailler si c’était possible, mais son corps ne voulait simplement pas bouger.

Seulement,  personne ne s’inquiétait de son état de santé, ni  ne lui disait d’aller à l’hôpital. Quand il était jeune, il se recroquevillait et pleurait dans un coin où personne ne pouvait le voir. C’était très difficile.

Apres ce jour, il détesta tomber malade.

Pour quelqu’un comme lui, qui devait s’occuper de sa sœur, tomber malade était un impensable luxe. Il ne pouvait pas aider mais seulement se sentir triste et pathétique quand la douleur venait.

« Chier.»

Weed sentait ses yeux devenir humides.

‘Je suis si faible que je sens les larmes monter. Je ne pleurerai jamais. ‘

Il sera les dents et endura. Cette fois, la douleur voulait rester plus longtemps.

Son corps était plus faible que jamais et sa santé continuait de diminuer.

Il était resté en vie si longtemps seulement grâce à son niveau d’endurance monstrueux, mais bientôt, il allait mourir.

Il avait juste à attendre un peu pour que la nausée le fasse mourir et ensuite, il pourrait mourir définitivement.

Seulement, la mort n’était pas la fin.

Immédiatement, une compétence spéciale s’activerait comme un nécromancien du sang.


Résurrection en Mort vivant


Conformément à son niveau et à sa maitrise de compétence, il allait revivre comme mort vivant. Comme un soldat mort vivant qui règne sur la magie noire et le pouvoir de la mort.

Quand il mourra, au moins le froid disparaitra.

‘Je vais juste devoir augmenter mon niveau et retrouver ma maîtrise de compétence comme un fou pendant un certain temps’

Avec les yeux fermés, il attendait la mort.

Sans chasser ou utiliser sa compétence de sculpture, c’était la première fois qu’il attendait couché et restait complètement comme ça, sans bouger.

Lorsqu’il se battait, ou attendait la récupération de sa santé et de sa vigueur, il fabriquait toujours des sculptures. La raisons de la progression rapide de Weed était qu’il restait concentré sur l’effort.

Mais même après un certain temps, il ne mourait pas.

‘Que se passe-t-il ?’

Weed ouvrit les yeux partiellement.

Son corps lui faisait mal partout et ouvrir les yeux provoquait des vertiges, mais il voulait contrôler la situation.

Et maintenant, il pouvait voir pourquoi !

Seoyoon !

Elle avait disparu quelque part et ramené une énorme quantité de bois pour le feu.

‘Cela ne pouvait être aussi simple….. ‘

Autour de lui, il y avait plus de bois qu’il n’en fallait pour alimenter le feu.

Pour faire le feu de camp, elle avait dû sortir dans le blizzard et marcher pendant un long moment.

Seoyoon accumulait le bois et alimentait le feu.

Comme autour de lui l’air devenait chaud, Weed pouvait sentir un peu de chaleur s’insinuer dans son corps.

Seoyoon sortit un petit pot en fer.

Il était devenu noir à force de l’utiliser régulièrement pour cuisiner sur un feu ouvert.

Il était vendu pour 4 pièces de cuivre chez les marchands lambda, mais il était droppé par les renards chassés près d’un château. C’était quelque chose que même les débutants n’utilisaient pas.

Seoyoon jeta un coup d’œil à Weed, comme si elle était embarrassée de sortir un pot en fer de débutant.

Weed ferma les yeux de nouveau.

C’était parce que ses vertiges se renforçaient dû à la remonté de sa température.

‘Soif. ‘

Weed était déshydraté et souffrait beaucoup. La soif était entrainée par la brusque montée en température des flammes. Mais bientôt, quelque chose toucha ses lèvres.

‘Qu’est-ce que c’est ?’

Une odeur inconnue lui parvenait.

Weed ouvrit la bouche.

Alors, quelque chose coula dans sa gorge petit à petit.

C’était du porridge.

Utilisant le peu de compétences en cuisine qu’elle avait, Seoyoon avait fait du porridge et nourrissait Weed. Le problème étant que le porridge était très épicé et salé ! ‘ Arrête de me donner cette chose ! ‘Cria Weed intérieurement.

Elle le nourrissait du plus horrible porridge du monde, et il ne pouvait même pas le déguster correctement ! De plus, le porridge sentait le poisson.

Weed ne pouvait qu’espérer de ce qu’elle avait utilisé pour le faire.

« Elle a mis l’éperlan dedans. »

Seoyoon avait mis son riz qu’elle gardait pour les urgences dans l’eau avec l’éperlan pour faire le porridge.

Le porridge avait été fait comme si elle avait essayait de frire l’éperlan, mais parce qu’elle ne l’avait pas correctement nettoyé, le goût du poisson qui ressortait était trop puissant.

Le riz n’avait pas été assez cuit et avait un gout horrible.

Seoyoon forçait Weed à s’alimenter avec un porridge aussi mauvais.

« Urgh ! »

Même si Weed fermait la bouche, Seoyoon lui ouvrait la bouche et, avec force, le forçait à manger le porridge.

S’il avait eu la force de parler, il aurait voulu l’arrêter.

Mais la diminution de force de Weed  était complètement stoppée avant qu’il meure, donc il ne pouvait même pas dire un mot.

Après avoir mangé, petit à petit, sa faim disparut.

C’était une torture de manger, mais sa faim et sa soif s’étaient calmées.

Cependant Seoyoon continuait de le nourrir.

Weed réalisa quelque chose.

‘Tu es une meurtrière !’

Tout du long, elle l’avait écouté avec respect et avait agie gentiment juste pour arriver à ce moment.

‘Elle attendait une opportunité ! Elle avait prévu de me torturer comme ça quand je n’aurais pas la force de résister’, pensait Weed.

Il ne pouvait rien faire à part regretter la situation.

Dans cet instant de faiblesse, il ne pouvait qu’endurer la tyrannie de Seoyoon.

Elle continuait de lui faire manger le porridge, cuillère après cuillère !

Un grand danger approchait de Weed.

« Laisse-moi juste mourir. Je dois juste mourir. Comme ça tout sera terminé. »

Weed espérait mourir maintenant. Il avait souffert de la fièvre et des vertiges. S’il revenait en mort vivant, son niveau et sa maitrise des compétences diminueraient, mais au moins il se sentirait mieux.

Mais même si il cherchait à mourir, il ne pouvait pas.

‘Par pitié, que quelqu’un me tue.’

Les joues de Weed étaient remplies de nourriture.

Seoyoon le nourrit de 150 cuillères remplis de porridge. Cela correspondait à quatre bols complets !

Elle ne le nourrissait pas seulement pour sa propre satisfaction, mais d’après ce qu’il avait constaté plus tôt, il allait exploser d’avoir trop mangé.

Quand on a assez mangé, personne ne voudrait continuer de manger, mais elle le forçait à se nourrir encore et encore. Personne ne pouvait comprendre quel cauchemar il vivait.

Pas.Pas.Pas.Pas (bruit)

Il entendit Seoyoon se déplacer vers Alvéron.

A cause de la température, il se sentait nauséeux, mais il pouvait entendre le son très clairement.

C’était le son du démon qui l’avait torturé, mais il ne pouvait pas aider, juste écouter.

Weed pria «  Amen Alvéron, tu souffriras un peu aussi »

Dans cette situation, la mauvaise fortune des autres faisait le bonheur de Weed.

Ouvrant un peu les yeux, il regardait Seoyoon nourrissant Alvéron avec son porridge.

Elle nourrissait gentiment Alvéron.

Weed Frissonnait.

« Vraiment cruel. Elle est le diable dans un costume d’humain. »

Dans la concentration pour ne pas en renverser une goutte, Weed vit le mal à l’état pur.

La façon dont Seoyoon bougeait les mains lui rappelait la précaution avec laquelle on manipulait les poisons.

Cependant, cela ne prit pas longtemps pour nourrir Alvéron.

Elle refroidissait le porridge en soufflant dessus lorsqu’elle nourrissait Weed, mais pas pour Alvéron.

Et là non plus il n’en resta pas beaucoup. Weed avait été forcé de se nourrir au moins deux ou trois fois plus que ce qu’il pouvait, alors que Alvéron n’avait pas à manger autant.

Weed pensa «  Donc je suis sa principale cible. Elle veut me torturer plus longtemps. »

Bien qu’il ait mangé du porridge, sa force était toujours basse. Sa fièvre et ses vertiges devenaient pire.

C’était pire que la grippe. Il avait perdu sa capacité à bouger.

S’il était tombé dans un endroit remplit de monstre, il serait mort pas longtemps après, mais comme il était tombé après s’être déplacé dans la grotte, il ne mourrait pas rapidement.

Il avait récupéré de la santé après avoir mangé mais, comme si il voulait prouver qu’il était tenace, le rhume devenait pire.

A cause sa condition qui empirait, Weed ferma les yeux, incapable d’endurer plus de tourment.

« Ouais, Il n’y a rien de pire que de tomber malade. »

Quand il fermait les yeux et restait sans bouger, le sommeil le rattrapait.

Savoir qu’il allait mourir le rassurait.

Bientôt il ne pourrait plus rien y faire, il se relaxa et commença à s’endormir.

S’il le voulait, il pouvait dormir dans Royal Road.

Il y avait beaucoup de personne qui dormait dans des endroits avec une bonne atmosphère, écoutant les oiseaux gazouiller.

La réalité virtuelle avait de nombreuses fonctionnalités, mais c’était la première fois que Weed s’endormait.

Puisqu’il avait toujours quelque chose à faire, il pensait que dormir était une perte de temps. Mais c’est pourquoi il rêva un rêve tellement douillet ; un rêve dont personne ne voudrait se réveiller.

Quelqu’un s’occupait du malade Weed.

Elle faisait fondre la neige pour faire de l’eau et posait un chiffon humide sur son front.

Quand Weed se réveillait de temps à autres à cause de la fièvre, il pouvait sentir que quelqu’un prenait soin de lui.

Bien qu’il ait presque atteint la fin de sa santé, il ne mourait pas. Quelqu’un s’occupait de lui comme une mère de son enfant.

Ce quelqu’un était la plus belle des personnes et en même temps, la plus démoniaque des femmes. Seoyoon s’occupait de Weed.


****


Quand Yurin entendit la requête de Balon, elle se sentit heureuse.

« Alors, c’est une vraie quête ! »

Apres avoir construit cette relation, elle obtenait enfin une quête.

Bien que la récompense n’était pas très élevée, Yurin devint excitée à la pensé de sa première vraie quête.

«Je vais rapporter ce livre pour vous »


Vous avez accepté la quête


Transportant le livre, elle marcha en direction de la rivière.

Les lumières s’allumèrent, lumineuses.

La route était décorée avec des peintures et des sculptures.

A cette distance, un Barde pouvait être entendu, chantant.

Une nuit magnifique à Rhodium. Chaque artiste individuellement démontrait son propre et unique talent.

Le cœur de la rivière de Rhodium était extrêmement pur.

De nombreuses personnes, spécialement les amoureux, marchaient aux alentours pendant la nuit.

‘Personnes âgées’

Les personnes âgées étaient étonnamment faciles à trouver, puisqu’il y avait de nombreuses personnes âgées près de la rivière à avoir une conversation.

‘Balon m’a parlé de quelqu’un qui aimait être seul’

Yurin trouva une personne âgée solitaire. Mais il y avait toujours beaucoup de personnes âgées.

Il n’y avait qu’une seul personne qui détenait le livre !

Si elle le donnait à la mauvaise personne, elle allait échouer la quête.

Regardant avec attention, Yurin repéra quelqu’un. C’était un homme qui regardait le mouvement sans fin de la rivière. Une infinie solitude et tristesse était visible sur le visage sombre du vielle homme.

‘Cette personne semble être la bonne. ‘

Yurin avança vers le vieil homme et dit :
« Bonjours, Connaissez vous, par hasard, Balon ? »

L’homme répondit sans la regarder.

« Balon ? Je ne connais pas cette personne »

Pour quelque raison que ce soit, la voix de l’homme chancelait.

‘Cet homme n’est pas le bon ? ‘

Toutefois, Yurin persista. Parce que contrairement aux autres personnes âgées, l’homme avait une atmosphère pesante autour de lui.

« Le restaurant de Balon à une minute d’ici, il est visité par de nombreux voyageur, êtes-vous sûr de ne pas le connaitre. »

« Oh, cet ami. Je le connais, il est cuisinier »

Balon m’a demandé de rapporter ce livre pour lui. »

« Oh, c’est mon livre. Il me l’avait emprunté, et maintenant il me le rend. »

Yurin tenait le livre des deux mains et doucement lui remit.

« Merci beaucoup de m’avoir rapporté ce livre. J’espère que Balon va bien. »

Ding !

Vous avez complété la requête de Balon. L’ancien a reçu le livre.
Allez voir Balon pour recevoir une compensation.

Récompense de quête : Retournez au restaurant de Balon pour recevoir la récompense.


Comme ce n’était qu’une simple requête, elle n’avait pas reçu d’expérience ou de réputation. La récompense était un repas gratuit au restaurant.

Yurin s'assit au côté du vieil homme après avoir terminé sa quête.

‘ Il a l’air dévasté’

Le triste personnage était assis seul près de la rivière.

Elle s’interrogeait sur le vieil homme au regard perdu vers la rivière.

Yurin demanda prudemment.

« Qu’est-ce que vous regardez ? »

« Jeune dame, Cela fait longtemps que quelqu’un a montré de l’intérêt pour ça. Dans le passé les gens ne croyaient pas mon histoire, mais vous m’avez rapporté mon livre donc je vais vous en parler. Qu'est-ce que je vois ici ? Probablement une toile. »

« Une toile ? »

Elle jeta un coup d’œil à la rivière, mais ne vit aucune toile près de l’eau.

Où est la toile ?

« Une toile d’eau. J’ai eu l’idée de dessiner une peinture durant longtemps. Mais je me demande, pourquoi doit-on dessiner seulement sur un morceau de papier. La peinture peut être dessinée partout, même sur la terre et les roches. Si vous voulez utiliser la Nature comme une toile, cette harmonie avec le monde, cela est la première qualité du peintre. »

Yurin s’intéressa au métier du vieux peintre.

Elle questionna le vieux peintre avec une expression sérieuse.

« Jeune dame, pensez-vous également que cela est impossible ? »

Yurin secoua la tête fermement.

« Non. Ca ne l’est pas. Je pense également qu’il est possible de peindre partout. »

« Comme je le pensais, c’est ça ? C’est une règle, que la vraie nature et l’harmonie de la peinture peuvent exprimer d’une nouvelle façon la nature J’ai vécu ma vie en m’accrochant à la peinture. J’ai passé mon temps en essayant de dessiner dans les limites du papier. Jeune dame, j’ai une faveur à vous demander. »

« Bien sûr, je vous en prie. »

« Une légende s’est transmise chez les peintres. C’est à propos d’un grand peintre qui peignait sur le courant de la rivière. Pouvez-vous s’il vous plait vous renseigner à ce propos ? »

« Je pense être capable de le faire. »

Yurin n’était pas confiante.

Cela pouvait être une activité quotidienne utile, mais elle n’était pas sur de savoir par où commencer à chercher. 

« Non, cela ne doit pas être si difficile. Je deviens vieux et ça commence à être difficile pour moi de voyager aux alentours. S’il vous plait intéressez-vous aux rumeurs dans le royaume de Rhodium. Je n’ai pas grand-chose mais j’ai un peu d’argent, je pourrais vous le donner. »

Ding !


La faveur du vieux peintre.  La rumeur décrite par le peintre est étrange.
Pour peindre une légendaire peinture sur la rivière.
Renseignez-vous sur l’authenticité de la rumeur.

Difficulté : E

Récompense : 3 pièces d’argent.

Restriction de quête :
Livrer l’objet de Balon, les personnes qui écoutent l’histoire du vieux peintre.


Une série de quête !

Yurin ne pouvait ignorer la récompense.

‘3 pièces d’argent demande 15 heures de plonge’

Apres avoir atteint un haut niveau, l’on pouvait gagner 3 pièces d’argent en tuant un monstre. Mais au début, 3 pièces d’argent était une somme considérable. Un petit chapeau et un livre de sort sur le feu pouvait être obtenu grâce à tout cet argent.

« Bien sûr, je vais chercher »


Vous avez accepté la quête.


Le vieil homme acquiesça.

« Merci. Je dois savoir la vérité. Si la rumeur est vraie, je n’aurais pas dépensé mon temps en vain »

Apres avoir laissé le vieil homme, Yurin se dirigea vers la guilde des peintres. Elle devrait trouver au moins quelques informations là-bas.

‘L’instructeur de la guilde devrait savoir n’est-ce pas ?’

Grace aux différents travaux qu’elle avait faits, trouver la guilde ne fut pas difficile. Mais l’instructeur ne voulait pas lui parler.

« Je suis désolé, mais j’en ai assez de parler à des inconnus si je ne suis pas obligé. »

Yurin espérait pouvoir parler aux différents membres de la guilde. Cependant, la seule personne avec qui elle put avoir une discussion fut le portier.

Le portier écouta la demande de Yurin et, après un moment, il parla prudemment.

« Il y a une rumeur que j’ai entendu récemment. C’était il y a longtemps, et je ne suis pas sûr de me souvenir correctement. Si vous cherchez l’entière vérité vous devez trouver la grand-mère Bellopaix. Puisque c’est une peintre célèbre elle devrait être capable de clarifier toutes les incertitudes. »

« Où grand-mère Bellopaix vit elle ? »

Le manoir de la famille Kiam. Vous devriez pouvoir la rencontrer si vous allez là-bas. »

« Merci »

Yurin se mit en quête du manoir de la famille Kiam. Le magnifique manoir se trouvait complètement à l’opposé de Rhodium.

Yurin se vit refusée l’entrée du manoir. La raison était qu’elle n’avait pas de popularité et qu’elle ne connaissait personne.

Cependant, Yurin ne bougea pas et dit ce qu’elle pensait.

« Je viens parce que je dois parler avec la grand-mère Bellopaix à propos de peinture. »

« Vous avez dit peinture ? Grand-mère Bellopaix a toujours été une personne qui porte une grande affection aux peintres. Entrez. Elle devrait être dans le jardin. »

Le gardien laissa Yurin passer. Parce qu’elle avait mentionné la peinture, Elle n’avait pas besoin d’autre atout.

La grand-mère Bellopaix était en train de s’occuper des fleurs dans le jardin. Yurin approcha.

« Bonjour, C’est la première fois que nous nous rencontrons. Puis-je vous demander ce que vous savez à propos des rumeurs concernant la peinture qui fut peinte sur la rivière ? »

« La peinture sur la rivière ? Hulhul, Il y a même des gens qui ont entendu des extraits de rumeur et qui viennent me voir. Lorsque j’étais jeune, je suis allé voir la magnifique création personnellement. »

« Alors la vérité derrière la rumeur de la peinture…. »

« Bien sur la rumeur est vraie. Je l’ai vu de mes propres yeux, cela ne peut être faux. Les coups de pinceau de la peinture étaient tellement surprenants que je ne pourrais jamais l’oublier. J’ai commencé à collectionner les peintures depuis ce moment. »

« La peinture du courant d’eau. Je n’ai pu revoir cette peinture depuis, mais l’harmonie et la composition de la peinture était parfaite. Hulhul, Les peintures autour de Rhodium ne donnent pas la même impression. Un pareil travail n’a surement plus jamais été vu depuis. »

Yurin s’interrogeait.

« Si c’est une peinture, vous pouvez la déplacer et la regarder quand vous le souhaitez. Cependant, puisque c’était une œuvre d’art éphémère, peut être  est-ce trop d’en faire de tels éloges ? »

« Mademoiselle, vous qui êtes toujours jeune, le pouvoir du temps est énorme. Si une personne n’a pas de souvenir joyeux, alors son passé et son futur semble morose. La peinture est importante pour moi depuis un long moment. J’ai vécu et cela sera toujours encré dans ma mémoire. »

Ding !


Quête du vieux peintre complétée. Les rumeurs à propos du peintre qui peint sur la rivière sont vraies. La peinture n’existe plus, mais elle est toujours décrite comme la meilleure peinture jamais créée.

Récompense de quête : recevez là auprès du vieux peintre.



Vous avez gagné un niveau



Vous avez gagné un niveau


La quête était complétée avec succès.

Grace au gain d’expérience de la quête, elle avait été capable de monter un niveau.

‘Wow, La deuxième étape de la quête en série est terminée’

A ce moment, Yurin relâcha toute sa tension. Aussitôt que grand-mère Bellopaix sut qu’elle avait terminé la quête, elle lui parla avec une expression pensive.

« Cela va être difficile de revoir une telle beauté de nouveau. A cause du trop grand nombre de personnes persuadées que la peinture peut être seulement faite sur du papier. Jeune dame, Pensez-vous être apte à me montrer un tel spectacle une fois de plus avant de mourir ? »



Vous êtes apte à commencer une profession secrète ‘Peintre Aquarelliste’

Si vous acceptez, les compétences propres à la classe que vous ne possédez pas seront utilisables.


Souhaitez-vous accepter cette profession ?

Yurin n’avait jamais imaginé devenir peintre. Cependant, en voyant les larmes dans les yeux suppliant de grand-mère Bellopaix, elle acquiesça inconsciemment.

« Je dessinerais cette œuvre une fois de plus. »

Yurin fut soudainement entourée de lumières.


Votre profession change en Peintre Aquarelliste



Nouvelle compétence : Peinture

Peinture : Vous pouvez dessiner n’importe quoi.

Vous pouvez augmenter votre popularité en fonction du niveau de votre création.



Nouvelle compétence : Colorisation.

Colorisation : Vous pouvez utiliser des couleurs avec votre peinture si vous le souhaitez.
Le niveau de votre compétence augmentera plus si vous utilisez différentes couleurs.

Vous pouvez extraire des colorants des plantes et fleurs.



Nouvelle compétence : Gribouillage

Gribouillage : Si vous gribouillez sur le visage ou le corps, vous pouvez affaiblir ou effrayer les ennemies.

La nuit, les effets sont doublés.
Cependant, Si vous effrayez par le dessin plusieurs fois le même monstre, les effets diminueront.



Nouvelle compétence : Mouvement de main rapide

Mouvement de main rapide : Vous êtes capable de dessiner des objets en mouvement en utilisant de rapides mouvements des mains.

Le mana peut être utilisé pour augmenter la vitesse de mouvement de vos mains, cela peut être utilisé en combat.



Nouvelle compétence : Emotion de l’Œuvre

Emotion de l’Œuvre: Peut être utilisée pour déterminer la valeur basique d’une œuvre.



Nouvelle compétence : Identification de dessin

Identification de dessin : Peut être acquise seulement par un Peintre Aquarelliste




Fin du chapitre 5 volume 9 - Traduction de Yoriss

8 commentaires:

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.