Annonce importante

Annonce

Bonjour ! Je vais essayer d’être concis, ce qui n’est pas mon fort, car j’ai une annonce à faire. Dès la semaine prochaine, je dois m’...

LMS volume 7 chapitre 6

The Legendary Moonlight Sculptor


Dans le monde
Volume 7, chapitre 6





Weed avait été occupé à préparer la bataille précédente ; et maintenant, les affaires étaient revenues à la normale pour les Orcs et les humains.

Après avoir reporté la quête au temple noir, il erra sur le marché.

« Donc, voici le marché. »

Mapan faisait le guide.

Après avoir vécu à la citadelle pendant plusieurs jours, les elfes noirs avaient une connaissance approximative de la topographie des lieux, et de nombreux elfes noirs ouvraient des boutiques dans la région.

« Nous, les elfes vendons des fruits que nous avons planté et fait pousser nous-mêmes. »

« Achetez des herbes médicinales pour guérir vos blessures. »

Ils avaient la peau noire et des yeux noirs qui brillaient comme des perles !

Bien que les elfes noirs ne fussent pas très grands, ils avaient des corps agiles, débordant de santé et de beauté.

« Je suis surpris. Mapan-nim se promène sur les différents étals du marché pour rencontrer les elfes »

Disait Surka à Mapan, mais Mapan se gratta bizarrement la tête.

« En fait, je n’en ai pas rencontré tant que ça. »

« Alors... ? »

« La première fois que j’ai vu des demi-elfes, des elfes noirs et des elfes des bois, j’étais en voyage vers le centre du continent avec Hwaryeong. »

« Comment les elfes des bois (nt : on pourrait aussi dire ‘sylvains’ si on prenait comme canon l’univers de Tolkien) sont-ils différents ? »

Surka posa la question qui trottait dans l’esprit de tous.

Pale, Irène et Romuna, n’avaient jamais mis les pieds à l’extérieur du Royaume de Rosenheim, les Geomchis étaient plutôt du genre à écouter car ils étaient très ignorants.

« Les demi-elfes ont de longues oreilles pointues, à part ça, ils ne sont pas différents des humains. Moitié homme, moitié Elf, ils sont métissés. Les elfes des bois vivent au plus profond des bois et ont une puissance d’attaque excellente, mais sont faibles en magie. »

« Il y a d’autres elfes ? »

« Les elfes gris ou hauts-elfes, les Shadow elfes, les elfes de la nuit... Il existe de nombreuses variétés d’elfes. »

La description que Mapan avait donnée à Surka couvrait l’ensemble de ses connaissances.

Geomchi se tourna, tapota Geomchi3 et demanda

« Geomchi3 »

« Oui, maître ».

« Vous en savez beaucoup sur Royal Road? »

« Oui, bien sûr maître ! »

Répondit vaillamment Geomchi3. Il prétendait être le spécialiste de Royal Road parmi les Geomchis.

« D’où viennent les elfes ? »

« Oui, les elfes, sir ? »

« Oui ».

« Les elfes... »

« Vous ne connaissez pas la réponse ? »

Geomchi et Geomchi2 avaient les yeux emplis d’incrédulité et Geomchi3 agita sa main.

« Bien sûr, je sais. Du village Elf. »

« Village » ?

« Village de bois, village sombre et moitié de village. C’est simple une fois que vous avez saisi, non ? Leur peau est noire parce que le village est sombre. »

Il y avait un brin de vérité dans cette étrange explication, Geomchi hocha la tête.

« Oh ho, donc c’est comme ça. Vous êtes avisé, comme prévu, Geomchi3. »

« Vous êtes trop gentil, maître ! »


***

Le groupe alla au marché pour acheter des herbes médicinales et de simples souvenirs. Il y avait beaucoup d’herbes médicinales à peu de frais et de bonne qualité.

Le groupe se livrait aux joies du lèche-vitrine.

Les items mystérieux étaient courants dans les épiceries et les comptoirs commerciaux, et avec les elfes noirs se promenant fiers de leur peau noire, c’était une vie très mystérieuse.

Le paysage de la campagne environnante la citadelle située au sommet de la montagne était délicieux.

Se tenant au-dessus de l’enceinte du château, le monde se déroulait sous leurs pieds. Un ciel bleu azur, des nuages épais, accompagnés d’une brise calme rendait la vue sur la montagne exceptionnelle. De forts vents rafraîchissants soufflaient, et des falaises étaient visibles au loin.

Irène fut la première personne à parler, avec un sourire sur ses lèvres.

« Cette promenade est intéressante dans son ensemble. »

« Je sais. J’ai besoin de sortir plus souvent. »

Zéphyr partageait le même sentiment.

Il pêchait habituellement le long du fleuve, donc c’était sa première fois à la montagne. Il se sentait rafraîchi en venant en haut d’une haute montagne et appréciait la vue.

« Eh bien, permettez-moi de vous emmener à la boutique d’arme alors. »

Mapan et ses compagnons décidèrent de regarder les armes. Ils entrèrent dans le magasin d’armes.

« Bonjour ».

Mapan se pencha pour saluer l’elfe noir, qui inclina simplement la tête.

« Pourquoi êtes-vous ici ? »

Un aîné elfe noir, et hautain !

L’aîné elfe noir qui dirigeait le magasin avait un regard arrogant. Les visiteurs n’étaient pas sa préoccupation.

Mapan demanda poliment.

« Ça vous dérange si je fais le tour de la boutique ? »

« Faites-vous plaisir. »

Le groupe fit le tour et regarda individuellement les armes.

Le Village Orc avait des magasins décents, mais ici, il y avait beaucoup de choses rares.

Zephyr trouva une canne à pêche. Les elfes étaient fier de la souplesse, l’élasticité et la rigidité de leurs arbres de culture, donc c’était parfait pour la pêche.

« Combien voulez-vous pour celle-ci ? »

« 8000 Or. Si vous songez à épargner et à ne pas acheter, alors reposez-la. »

La valeur était peu onéreuse.

Zephyr paya pour l’article sans un mot.

« Wow ! Autant d’argent. »

Disait Irène, et Zephyr éclata de rire.

« C’est seulement de l’argent... »

"..."

Instantanément, Zephyr était devenu l’ennemi public du groupe !

Le groupe s’apprêtait à sortir pour rechercher un autre magasin qui vendait d’autres types d’armes, mais l’elfe noir appela Pale et l’arrêta dans son élan.

« Vous êtes un archer ? »

« Oui, honorable aîné. Il y a quelque chose que vous voulez me dire ? »

« Par rapport à vos talents, votre arc fait défaut. Nous, les elfes n’utiliserions jamais un arc qui nous ferait honte ».

Le visage de Pale rougi avec embarras. C’était un fait que son arc était considérablement usé, et qu’il était temps de le remplacer.

« Achetez en un ici, il y a beaucoup d’arcs ainsi vous pourrez acheter pour un prix dérisoire. »

La plupart des armes dans la boutique étaient des dagues et des arcs. Les poignards étaient dans des vitrines, tandis que les arcs étaient accrochés aux murs. Toutefois, dans la citadelle des elfes noirs, on vendait surtout des armes faites principalement par les elfes.

Le premier arc qu’il vit était à peine de niveau 200, mais le reste était plus puissant. Les prix des articles n’étaient pas adaptés aux armes, et certaines semblaient juste faire parties de la décoration.

Pour ne pas se surestimer, Pale choisit un arc régulier. Un arc antique orné d’une teinte bleu ciel. Bien que l’arc elfique n’était pas rare ou unique, et n’augmentait pas la distance de tir, il était facile à utiliser.

« Combien pour celui-ci ? »

« 25 000 ors. »

« Je n’ai que 24 000 ors sur moi... »

« Si vous n’achetez pas, sortez »

Les méthodes d’épargne qu’il avait apprises de Weed ne fonctionnaient pas. Il était difficile de plaire aux elfes noirs, car lorsqu’ils traitaient avec les humains, ils avaient une impression très défavorable !

« Tous mes gains s’élèvent à 25 000 or »

Après une lutte difficile, Pale acheta finalement l’arc. Les archers ne différaient pas des sabreurs parce qu’ils voulaient aussi de meilleures armes tout de suite. En quelque sorte, il y avait une compétition féroce pour les armes d’archer. En utilisant un bon arc, la vélocité était plus grande, montrant une différence évidente.

« Hu-hu-hu »

Pale laissa échapper un rire hystérique après avoir acheté son nouvel arc.

Puis Surka regarda le propriétaire et lui dit.

« Mais vous avez un air mignon. Pas comme un vieil homme mais comme un oppa (Terme qu’une fille emploie pour parler d’un garçon plus âgé. Littéralement ’Grand frère’). »

« Surka ! »

Cria d’étonnement Romuna. Comme il était difficile de plaire aux elfes noirs, vous deviez prendre des précautions supplémentaires pour ne pas les mettre en colère.

Etre dans une zone neutre ne faisait aucune différence. Contrairement aux êtres humains, qui dépendaient du niveau d’intimité, on pouvait être attaqué à tout moment.

Mais ces préoccupations semblaient sans fondement comme l’elfe noir aîné se mit à sourire timidement.

« Jeune fille, vous le pensez vraiment ? Que j’ai vraiment l’air jeune ? »

« Oui. Vous n’avez pas l’air âgé mais vraiment super mignon. Dark Elf-nim. »

« Quelle fille très mignonne. Mon nom est Granbell. J’espère que vous m’appellerez Granbell. »

« Mon nom est Surka. Granbell-nim. »

Zéphyr et Hwaryeong restèrent bouches-bée face à la scène qui se déroulait. Tout d’abord lui faire donner son nom, puis par la suite, il était possible de créer une relation amicale d’un certain degré.

Les elfes noirs adoraient avoir un air jeune et mignon!

Par chance, les mots de Surka créaient une bonne intimité.

Les poings de Romuna tremblaient.

Prétendre comme une idiote que l’ainé elfe noir était mignon. Selon le point de vue cela serait différent, mais assez pour dire super mignon. La même Surka qui assommait les monstres à mains nues faisait semblant d’être mignonne.

« Surka tu... »

« Chut ! »

Romuna tenta d’appeler Surka, mais Mapan l’arrêta rapidement.

« Il s’agit d’un moment important. Alors laisse-la tranquille. »

« Quoi ? »

« Il semble que c’est un moyen de créer une intimité avec les elfes noirs. »

Mapan connaissait mieux que quiconque l’importance de l’intimité et du commerce dans les royaumes.

Si l’intimité avec les villageois augmentait, un dialogue plus sérieux avec eux devenait possible. On pouvait éventuellement demander à effectuer des quêtes ou obtenir des informations importantes.

En fait, quand Mapan apprit que Weed commandait les Orcs et les elfes noirs de la montagne de Yuroki, il eût de grandes attentes. Par l’intermédiaire de Weed dans les plaines du désespoir, il espérait obtenir des informations de quête, mais plutôt de façon inattendue s’il avait un peu de chance.

Les Orcs étaient simples et ignorants donc ils ne savaient pas grand-chose de quoi que ce soit. La seule information qu’ils avaient, portait sur les terrains de chasse. Où et comment rencontrer des monstres.

C’était la façon de faire des Orcs d’envoyer plusieurs guerriers en remplacement de chaque guerrier tombé. 100 pourraient être amenés à se battre, mais seul un pourrait survivre. Ce n’était d’aucune aide pour le marchand Mapan.

En plus de cela, les Orcs n’étaient pas très proches de l’homme. Ils trouvaient même difficiles les conversations les plus simples. L’or nécessaire pour les soudoyer ou les nourrir était suffisant pour faire naitre chez Mapan une dépression nerveuse.

Dans cette situation, les elfes noirs n’étaient pas différents. Ils étaient arrogants et peu disposés à avoir des conversations avec les humains. Faire du shopping ou entendre des histoires communes était possible, mais le bénéfice était minime.

Weed détestait les elfes noirs considérablement. Ils étaient pointilleux, paresseux et devaient être constamment choyés comme s’ils faisaient partis d’une sorte de noblesse.

Mapan était isolé dans la citadelle des elfes noirs. Aucun mot ne pourrait décrire combien il était soulagé lorsque le groupe arriva.

Un guide jouait un rôle important, en donnant des informations détaillées sur les plaines du désespoir.

Ils ne furent pas déçus par Granbell quand il eut dit.

« Si vous vous dirigez vers l’est de notre province, vous rencontrerez de hautes montagnes. Le terrain est accidenté et vous serez en mesure de chasser beaucoup de monstres, mais c’est le décor qui est le meilleur. C’est un peu difficile de monter la montagne d’Horom à pied, mais vous serez surpris par le terrain de chasse, bien que je ne puisse pas vous donner toutes les informations. »

Weed revenait du Temple noir et vit les visages excités du groupe.

« Qu’est ce ? »

« Bien... »

Mapan prit les devants et parla de ce qui s’était passé dans la boutique d’armes.

« Une haute montagne. Peut-être qu’il est possible d’obtenir du Renom en l’escaladant ? »

En effet, jusqu'à présent Weed se battait contre les légions de morts-vivants alors il ne savait rien de l’histoire des elfes noirs.

Il pourrait y avoir de l’argent en jeu, donc allez voir était devenu une nécessité.

« Décollons pour la montagne d’Horom! »

Pale désapprouvait fortement.

Irène et Romuna n’avaient aucune objection à cause de leur faible notoriété.

Pour elles, c’était une excellente occasion de gagner du renom.

Weed regarda les autres membres du groupe.

« Tout le monde est d’accord pour escalader la montagne Horom ? »

« La montagne. J’ai séjourné près des rivières pendant une longue période, passer un certain temps dans les montagnes me convient très bien Hyung-nim. »

Dît tranquillement Zephyr avec impudence et Hwaryeong souriait avec intérêt.

« Pour le plaisir de faire une promenade pittoresque sous une fraiche brise, nous allons gravir la montagne ! »

dit Geomchi en joignant ses mains ensemble.

« On dirait que ça va être amusant. »

Geomchi2 dit.

« Manger de la viande grillée dans les montagnes apporte un goût spécial, on dirait que ce sera rafraîchissant, ça va pour moi, je viens. »

Geomchi3, Geomchi4 et Geomchi5 avaient une opinion similaire. Ils n’avaient pas beaucoup d’aventures cette année, donc escalader la montagne Horom semblait très intéressant à faire. Si vous montez une très haute montagne, vous serez capable de regarder la campagne environnante. Le groupe tout entier quitta la citadelle des elfes noirs et avançaient en état d’ébriété vers les montagnes.

Ils montaient la montagne, ils croyaient totalement l’histoire du propriétaire du magasin d’armes.

« Je deviens quelque peu nerveux »

Les compagnons de Weed pensaient que c’était trop facile d’une certaine façon.

« Eh bien, je suis sûr que tout ira bien. »

Tout le monde était content qu’il n’y avait rien pour leur barre la route, et ce qui n’avait rien d’étrange car il n’y avait aucune raison pour cela. Avec une forte notoriété, le statut des joueurs dans les villages et les royaumes étaient plus facilement acceptés et des quêtes pouvaient être facilement obtenues.

En raison de la haute renommée de Weed, il n’avait aucun problème à commander les elfes et les Orcs.

Weed hocha la tête.

« Nous avons escaladé la montagne à partir de sa base. Tout le monde devrait être fatigué, alors que diriez-vous de prendre une pause et de se regrouper ? »

Pale et les autres étaient fatigués comme ils étaient déjà montés à cheval au cours de leur route à travers les plaines du désespoir. Jusqu'à présent, ils n’avaient pas encore dormis correctement. Ils somnolaient tellement qu’ils tombèrent à genoux. Hwaryeong accepta à la hâte.

« Ce serait charmant. Retrouvons nous après que nous ayons tous dormi. »

« Dans ce cas, ainsi soit-il. »

Pale soupira et dit à son groupe de se retrouver dans 12 heures après avoir dormi.

Weed coupa avec impatience la connexion après que les Geomchis se furent déconnectés.


***


Lee Hyun sorti de la capsule afin d’organiser les finances du ménage. Il était nécessaire d’organiser méticuleusement les recettes et dépenses si cela pouvait permettre d’économiser même un penny.

« Les gains de ce mois-ci... »

Les mains de Lee Hyun tremblaient en écrivant dans le registre du ménage.

Peut-être que d’autres personnes achèteront les items qu’il avait acquis.

Le liche Shire était difficile à battre, son niveau était au moins à 470. Nul n’avait jamais battu un monstre de classe-boss de ce calibre, et pourtant il n’avait obtenu que 3 items. Néanmoins, le Tome du nécromancien était unique par rapport aux 2 autres items gagnés.

Une pierre enchantée et un Bâton apparemment inutile.

« Je vais mettre de côté la pierre enchantée plutôt que de me débarrasser d’elle, je la vendrais si j’ai besoin de quelque chose à manger ou à boire, il reste donc seulement le bâton. »

Il décida de ne pas vendre la pierre enchantée, sauf si c’était à un prix suffisant. Peut-être que s’il la téléchargeait sur le site d’enchères, les gens feraient la queue pour l’acheter. Les autres forgerons pourraient avoir de l’intérêt à acheter la pierre enchantée, parce qu’ils voulaient l’utiliser !

Ils étaient plus que disposés à renforcer directement les items comme ils feraient d’avantages de bénéfices lors de la revente. Augmenter la maîtrise de compétences permettait d’être en mesure d’obtenir un prix plus élevé. Malgré cela, son revenu était beaucoup moins bon que prévu.

« Devrais-je vendre tout d’abord le bâton? »

Lee Hyun alla sur le site de vente aux enchères et écrivit des articles pour ses items. Pourtant, le bâton ne semblait pas valoir beaucoup d’argent. Les prêtres n’achèteraient pas des produits étiquetés avec des options inutiles comme le Sacrifice et le dévouement. Si le fait que le bâton avait de telles caractéristiques était connu, il servirait uniquement lorsque ce serait nécessaire.

« Je me demande à quels prix sont mes articles précédents? »

Sans grande espérance, Lee Hyun regarda les prix proposés pour les marchandises. Il avait tout à fait abandonné dès le début à cause d’acheteurs vicieux qui augmentaient le prix de seulement 1 won à chaque fois.

En fait, selon le règlement il n’était pas nécessaire de maintenir l’enchère jusqu'à la date d’échéance.

En définissant un prix déterminé à l’avance, lorsque le prix était dépassé, l’achat était effectif.

Généralement si un prix raisonnable est demandé, les choses étaient souvent vendues en 1 heure.

Toutefois, afin de gagner même un sou de plus, Lee Hyun n’avait pas défini de prix indicatif. Jouer en augmentant le prix de 1 won était très répandu.

« Maintenant ça devrait avoir dépassé les 5 000 won, non ? »

Lee Hyun restait réaliste avant de regarder le prix des articles. Les glaives et bandeaux Elf étaient à un peu plus de 1 won. En premier lieu, il y avait peu d’acheteurs de glaives donc il ne pouvait pas espérer un prix élevé. Si les bandeaux Elf se vendaient assez bien, il avait prédit qu’il en obtiendrait au moins 300 000 wons. Mais alors, quelque chose de toxique frappa ses yeux, c’était un butin.

Griffe de Minotaure : nombre d’offres 6. Prix 30 000 000 wons.

« C’est quoi ce binz. »

Aucun mot scandaleux ne sortait de la bouche de Lee Hyun. Des offres farfelues ne pouvaient pas être faites dans les enchères. Parce que lorsque vous enchérissiez sur les marchandises, au moins 10 % du montant total devait être enregistré sous forme de dépôt.

« Mais 30 millions de won ? »

Lee Hyun pensait que c’était ridicule, mais rapidement il confirma l’offre en un instant. Il décida de vendre les marchandises à l’acheteur pour pas moins de 30 millions de won. Même si l’autre partie hésitait et décidait de ne pas acheter, il recevrait quand même l’équivalent de 10 %, soit 3 000 000 wons.

« J’ai gagné 3 millions wons. »

Lee Hyun inscrivit promptement le revenu supplémentaire dans le livre de compte du ménage.

* Didri Dring ! *

Un bruit de sonnerie résonna. Lee Hyun se sentait mal à l’aise et se demandait si oui ou non il devrait décrocher le combiné.

« Impossible qu’ils disent que c’était une erreur et qu’ils veulent annuler la vente aux enchères ».

Ce pourrait juste être un appel dans cette intention. Rongeant ses ongles, Lee Hyun parla chaleureusement dans le casque.

« Bonjour ».

-Ah, je suis la personne qui a remporté la vente aux enchères. Les griffes de Minotaure, vous avez placé cet article sur le site n’est ce pas ?

La voix venant du téléphone avait une note d’impatience. Les yeux de Lee Hyun s’assombrirent.

‘Bien sûr ! ‘

En entendant la voix, il pensait que la personne voulait demander à annuler la vente aux enchères totalement plutôt que de juste annuler l’achat. Lee Hyun éleva la voix et répondit.

« De quoi parlez vous, ces gens ne vivent pas ici ! »

L’astuce instantanée de Lee Hyun ! Face à de tels mots vous vous rétracteriez, mais son interlocuteur ne le fit pas.

-Y a-t-il quelqu'un ici qui joue à Royal Road ?

« Oui ? Quel Road ? »

-Royal Road, avec un personnage nommé Weed, y-a-t-il quelqu’un comme ça ?

Lee Hyun répondit sans ambages.

« Je ne connais pas ces gens. »

-Il n’y a aucun doute que c’est le bon numéro. »

« Je ne sais pas ce que vous voulez, mais je suis occupé, donc je vais raccrocher. »

-Allez, attendez une minute ! La côte du vendeur est élevée et quelques transactions sont enregistrées donc ce ne peut pas être un mauvais numéro.

"..."

La rationalité de son interlocuteur faisait écho. Lee Hyun hésita une seconde et ne répondit pas.

-Maintenant, j’ai un besoin très urgent de parler avec lui. Même si ce n’est pas en personne, s’il vous plait faites que je puisse lui parler dès que possible. Vraiment, je suis tellement agité que j’ai oublié de me présenter. Je suis le Manager Kang Han Seo du département de planification de KMC Media.

« KMC média ? »

Il n’y avait probablement personne parmi les joueurs de Royal Road qui ne connaissait pas cette société de radiodiffusion hautement populaire.

-J’ai vraiment besoin de parler avec la personne qui utilise le personnage du nom de Weed. Vous pouvez le contacter pour moi ?

Encore la même demande, l’esprit de Lee Hyun hésita.

‘Ses paroles ne semblent pas indiquer qu’il veut annuler la vente aux enchères.’

Il remarqua que ce pourrait être une affaire très importante. Lee Hyun, indécis pendant un instant, conclut.

« Je suis Lee Hyun. J’utilise le personnage du nom de Weed dans Royal Road.

-Oh, donc c’est comme ça. Mais pourquoi ce qui vient de se passer ?

"..."

-Eh bien, ce n’est pas important. J’ai besoin de parler avec vous de quelque chose d’important.

« Allez-y ».

-Je préfère ne pas parler de ce sujet au téléphone, donc pensez vous que vous pouvez venir à la station de radiodiffusion ?

Lee Hyun répondit sans aucune hésitation.

« Difficile ».

- Quoi ?

« Aller aussi loin coûte un bon prix et je dois changer de bus trois fois. »

Il n’aurait pas de frais de transport s’il pouvait l’éviter. Aux mots de Lee Hyun, son interlocuteur, stupéfait, garda le silence pendant un moment et ne répondit pas. Mais une voix vint bientôt.

- Alors... s’il vous plaît donnez-moi l’adresse et je vous enverrai une voiture. Pensez-vous que vous pouvez prendre une voiture de là ?

« C’est possible. »

-Donc je vous verrai bientôt.






Fin du chapitre 6 volume 7

5 commentaires:

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.