Annonce importante

Annonce

Bonjour ! Je vais essayer d’être concis, ce qui n’est pas mon fort, car j’ai une annonce à faire. Dès la semaine prochaine, je dois m’...

LMS volume 7 chapitre 2

The Legendary Moonlight Sculptor


Légion de morts-vivants
Volume 7, chapitre 2






"Une fumée rouge sombre obscurcit le soleil cramoisi. Chwiik ! La terre est plongée dans l’obscurité, même les oiseaux ont cessé de chanter. Chwikchwik!"

Weed se tenait sur les rochers à proximité en se murmurait à lui-même.

Parce que ses exploits devaient être répertoriés dans le Hall of Fame après la fin de la quête, Weed serait en mesure d’assumer les retransmissions liées à celle-ci.

Weed se tenait debout devant un million d’Orcs et de cent trente mille elfes noirs.

En vérité, même avec le million d’Orc, Weed se sentait encore mal à l’aise.

Il eut une troublante sensation qui le fit frissonnée.

Les Orcs étaient organisés en régiments de trente – et cinquante-mille membres. Sur le champ de bataille, les régiments d’Orc se déroulaient sans fin.

Vous ne pouviez même pas tous les voir. Il y avait plus d’Orcs qu’il n’y avait d’arbres sur une montagne.

Les elfes à peau noire s’étaient rassemblés en un groupe énorme.

Tout être humain normal n’aurait d’autre choix que de trembler de peur.

Les montagnes grouillaient littéralement de monstres.

Ils montaient à côté de la crête, la ligne de défense gardée par les Orcs, et par les elfes noirs du bas vers le haut des murs.

Les humains des villages des plaines du désespoir se rassemblèrent à côté de lui. Les prêtres de Freya et les soldats du Royaume de Rosenheim s’étaient tous réunis en un seul endroit.

Avec tant de monstres sous son commandement, Weed était d’humeur enthousiaste.

Weed était tellement excité qu’il commença à chanter debout sur le rocher.

« Légion de morts-vivants, à mort ! Chwichwi chwiik ! Qui va gagner ? Je vais gagner ! Adorables morts-vivants. Donnez-moi expérience et items ! Venez maintenant, morts-vivants ! Dépêchez-vous et apparaissez !"

Quelle incroyable surdité !

Dans le chant de Weed il n’y avait aucune rime, pas de rythme ou quelque chose qui sonnait de façon attrayante !

La chanson de Weed ne provoqua que davantage de détresse chez les Orcs et les elfes noirs.

« Que quelqu’un stop cette chanson! »

"Oh, même pour nous, les Orcs, cette chanson est répugnante ! Chwiik!"

« Cela va apporter la honte, l’humiliation et le désespoir, sur notre race. Chwichwit!"

Les Orcs étaient de plus en plus agacés, tandis que Weed chantait avec toujours plus de vigueur et de bonheur.

Tout à coup...

* Grondement *

La terre trembla tellement que les soldats humains, elfes et orcs n’arrivaient plus à se tenir correctement, alors que la fumée rouge foncée dans les airs devenait plus épaisse, tout en se répandant à travers le champ de bataille.

Weed regarda le nécromancien et parla.

« La Légion des morts-vivants s’est éveillée de son long et profond sommeil. Nous ne trouverons pas la paix avant d’accorder à tous les morts-vivant le repos éternel. Si nous sommes incapables de vaincre les morts-vivants, nous serons esclaves pour l’éternité. »

Enfin, ça commença.

Weed cessa enfin de chanter et se tourna vers la Légion de morts-vivants.

De la crevasse lointaine, squelettes, goules et Zombies émergèrent soudainement. L’armée de morts-vivants apparaissait continuellement, formant une ligne.

* catac ctac tac tac*
Le bruit retentissant des articulations des squelettes était régulièrement entendu, alors que des fumerolles de couleur bleu apparaissaient sur les cadavres de zombie.

Les Zombies pouvaient libérer un poison mortel qui tuerait un homme en quelques minutes, à moins qu’un antidote ne soit administré.

* Stomp, stomp, stomp! * bruit sourd de pas-

Les généraux goules conduisant les Zombis et les squelettes faisaient trois mètres de haut.

Les goules avaient des ongles pointus et des dents avec des capacités physiques bien supérieures à la moyenne des squelettes morts-vivants !

"Ouais... Je peux sentir de la chair vivante et du sang tout proche!"

« Nous allons tous vous transformer en morts-vivants comme nous. »

« Devenons camarades. »

Des lacs à proximité, des fantômes commencèrent à percer la surface de l’eau, rejoignant les autres hordes de morts-vivants.

La Légion des morts-vivant commença à se déplacer sans aucun signe de désordre.

Les squelettes se mouvaient dans une ligne de démarcation, et bien que les zombis fussent lents, ils poursuivaient progressivement leur chemin vers l’avant.

* Whooosh *

Quand la Légion des morts-vivant avançait, les arbres et le gazon sur son passage se flétrissaient et séchaient à cause de leur poison.

En comparaison, les Orcs et les elfes noirs ne paraissaient pas organisés du tout.

"Les morts-vivants sont enfin là ! Chwik chwik!"

"Les putains d’enfoirés. Chwichiik!"

"Que devons-nous faire ? Chwik!"

« Ça sent mauvais. C’est vraiment pénible car nous, les elfes noirs, avons des sens assez vifs. »

« Il est vraiment déprimant qu’un elfe gracieux comme moi doive se battre contre ces cadavres. Cette simple pensée me donne envie de m’enfuir dès maintenant. »

Les Orcs et les elfes noirs tombèrent dans la confusion avec l’apparition de la Légion des morts-vivants.

Le moral des armées était insuffisant après avoir vu des légions de morts-vivants ramper hors de terre.

La pression et la peur générée par la Légion des morts-vivant étaient extrêmement efficaces.

Toute créature vivante aurait du mal à utiliser leur pleine capacité en luttant contre la Légion des morts-vivant.

En raison de la différence de niveaux et de puissance, les soldats du Royaume de Rosenheim étaient particulièrement vulnérables à la redoutable aura de la Légion des morts-vivant. Il y avait déjà des soldats qui étaient malades de peur.

« Je veux rentrer à la maison. »

« Il y a trop d’ennemis. »

« Comment pouvons nous gagner contre une aussi grande armée? »

Bourane, Becker, Hosram et Dale, qui étaient tous centurions, tentaient de calmer leurs soldats.

"Ce n’est pas grave. La peur ne durera qu’un moment. »

"Ne vous inquiétez pas. Une fois que nous commencerons à nous battre, la rage de tuer vous consolera. Ce n’est pas tous les jours que nous avons la chance d’avoir un impact énorme sur le monde. »

« Nous nous rencontrerons à nouveau même après la mort. »

Les soldats déprimaient encore plus et commencèrent à éclater en sanglots.

Mapan se tenait derrière un groupe de soldats de Rosenheim, effrayé. La seule chose qui le retenait sur le champ de bataille était la pensée de s’emparer du butin de haute qualité des morts-vivants !

« Alors, c’est l’armée de morts-vivants! »

Sentant ses poils se dresser à l’arrière de son cou, Mapan hésita.

L’énorme et dévorante Légion de morts-vivants marchait avec impatience !

Les Zombies traînaient à un rythme lent, alors que les articulations des squelettes craquaient en se déplaçant.

Mapan était un des premiers à se sentir effrayé en voyant les squelettes tenir leurs épées rouillées.

* Gulp! *
La salive de Mapan sécha dans sa gorge.

« Weed, comment peut-on arrêter ça... »

Involontairement, Mapan regarda en haut.

Il y trouva Weed transformé en Orc Karichwi.

Weed montrait un visage complètement serein.

Même en faisant face à une situation menaçante, Weed réussissait à garder son calme.

« N’y a-t-il pas au moins cent mille Zombies, squelettes et goules? »

L’avant-garde de la Légion immortelle !

Comme il y avait encore une grande distance entre eux, Weed attendait patiemment.

Les monstres eux-mêmes n’étaient pas à craindre.

On avait juste à les attraper et les abattre.

Toutefois, Weed était la seule personne qui pensait comme ça.

Les Orcs et les elfes noirs étaient complètement terrifiés.

Lorsque la quasi-totalité des squelettes atteignirent le mur, Weed donna un ordre.

"Mes crasseux amis. Chwiik ! Ne prennent-ils pas de bains. L’odeur dégoûtante arrive même jusqu’ici. »

“......? ”

Les curieux Orcs et elfes noirs écoutaient le discours de Weed.

« Si vous vous transformez en morts-vivants, vous ne pourrez plus vous laver. Puis, avec le temps, vous deviendrez chauve. Vous serez également incapable de manger. Vous allez mourir de faim et votre estomac deviendra tout cramoisi. Alors battez vous et écrasez les ! »

« Chwiik chwiik! »

« Tuer les morts-vivants! »

Les élégants elfes noirs et les Orcs gloutons retrouvèrent leurs esprits immédiatement après avoir entendu les mots de Weed.

Weed sortit son glaive et donna le signal du début de la bataille contre la Légion des morts-vivant !

Les Orcs levèrent leurs boucliers et brandirent leurs glaives.

Les elfes noirs sortaient leurs javelots et ciblaient les squelettes dès qu’ils voyaient une ouverture.

La bataille pour décider du sort de chaque espèce commença !

Mapan était choqué.

Avec quelques mots, Weed avait réussi à recouvrer le moral des Orcs et des elfes noirs, et revigorer leur esprit combatif.

« C’est donc ce dont Weed est capable... »

En réalité, ce n’était pas si surprenant.

Il était complètement naturel pour Weed de traiter les Orcs de la même façon qu’il traitait les Geomchis, puisqu’il était déjà habitué à leur attachement particulier à la nourriture.

Les Orcs et les elfes noirs combattaient farouchement depuis les hauteurs. Les Zombies et les squelettes étaient obligés d’escalader les murs et avaient le désavantage du terrain.

En affrontant les Zombies et les squelettes sur un terrain élevé, ils n’avaient pas trop de fil à retordre.

Plusieurs Orcs moururent à cause de l’attaque en tenaille, mais ceux qui étaient morts étaient ceux qui avaient tout simplement manqués de chance.

Même si les Zombies et les squelettes étaient plus forts que d’habitude, ils ne posaient pas de problèmes particuliers à l’armée de Weed.

L’ensemble des dommages infligés par les goules était considérable.

« M-mort, la vie, abandonnez là. Nous vous ferons notre... a-amis. "

Les goules projetèrent du poison qui se dispersa, détruisant aussi bien les arbres et les Orcs.

Les Orcs subissaient une baisse considérable de santé avec chaque coup.

Les Orcs ordinaires ne pouvaient pas espérer battre les goules.

Cependant, les Orcs combattants s’engageaient à l’unisson conformément aux instructions de Weed et repoussaient les goules.

Un nombre terrible d’Orcs !

En remportant les escarmouches contre les Zombies et les squelettes, la balance devrait théoriquement basculer en leur faveur.

Même si on comptabilisait les dégâts reçus, un si minuscule nombre pouvaient être ignoré.

La spécialité des forces goules était de consommer les cadavres des morts afin de restaurer leur corps et augmenter leur force.

Mais avec le peu de morts chez les Orcs et les elfes noirs à proximité, leur spécialité ne pouvait pas être utilisée souvent.

Les soldats du Royaume de Rosenheim participaient aussi ardemment.

Weed chassaient les Zombies et les squelettes, soutenu par les sorts de guérison et la bénédiction des prêtres.

Quand une goule s’approchait de trop près, les chevaliers Royaux veillaient sur les soldats afin de s’assurer qu’ils ne mourraient pas.

"Buren, Becker, Hosram, Dale ! Pénétrer les lignes ennemies avec les soldats. Prêtres, concentrez vous sur la guérison des soldats. »

Weed utilisait les soldats du Royaume de Rosenheim pour nettoyer les ennemis restants.

Alors que les Chevaliers royaux maintenaient la sécurité, les soldats s’avançaient pour finir le reste de Zombies et de squelettes.

Après environ trois heures de combat, la Légion des morts-vivant perdit sa force et commença à s’essouffler.

La bataille était encore en cours, mais la victoire était presque aux Orcs.

« Uwaa! »

Mapan applaudit avec enthousiasme.

« Exceptionnel ! La bataille entre l’armée de morts-vivants et les Orcs ! La longue attente valait la peine. »

C’était une scène magnifique, vue de la meilleure place.

Mais la tension de Weed  n’était pas retombée du tout, comme son attitude avant la bataille.

"C’est ce genre de pressentiment. A chaque fois que les choses se passent sans trop de heurts, c’est que quelque chose va mal tourner! "

Weed continuait de donner des ordres continuellement.

Les Orcs et les elfes noirs qui participaient à la bataille étaient fatigués et voulaient se reposer.

Les Orcs avec des blessures graves étaient transportés vers Weed, à l’endroit que l'on pourrait qualifier de leur quartier général.

« Premiers secours ! »

* Paraaaak! *

Weed appliquait des bandages en vrac comme un fou.

Il appliquait des herbes médicinales aux lésions hémorragiques des Orcs avant de les panser fermement.

Sa technique de Bandage, ayant atteint le niveau Avancé 3, arrêtait merveilleusement le saignement des plaies des Orcs et restaurait leur état de santé.

Mise à part les blessures provoquant la mort immédiate, Bandage pouvait servir à traiter les plaies standards et certaines plaies plus profondes.

Weed chassait pour l’expérience et pansait les blessés.

Durant ses phases de repos afin de restaurer son mana, il faisait exprès de se faire toucher.

L’amélioration des stats de défense prenait du temps.

Cela contribuait à augmenter ses stats de persévérance et de compétences défensives.

Ce faisant, son niveau de compétence Persévérance et Bandage augmentait magnifiquement.

"Je vous remercie. Chwichwik!"

Weed maintenait les Orcs en vie en les divisant en plusieurs longues unités afin de répartir leur force, constituant des groupes unis, empêchant ainsi la concurrence entre les guerriers orcs pour maintenir des pertes minimales.

Les orcs qui s’étaient battus pouvaient se reposer et étaient autorisés à manger la nourriture que Weed avait préparé, et à recevoir des pansements si nécessaires.

« Pour récupérer, vous devez manger. Lutter pour manger. Chwichit! »

« Je vous remercie. Karichwi! »

La nourriture était aussi distribuée aux elfes noirs blessés.

Parce que les elfes noirs étaient déjà habitués à manger de l’herbe, il n’était pas nécessaire d’ajouter d’autres ingrédients.

La soupe de viande était avalée par les Orcs, qui aimaient beaucoup la viande.

Les Orcs mettaient leurs doigts dans la soupe et la remuaient.

Mais peu importe combien de temps ils regardaient, il y n'avait pas assez de viande.

« Karichwi, Karichwi! »

« Comment appelez-vous cette soupe, Karichwi »

"Cette soupe de viande est décente. Chwit. »

« C’est exact. Chwichik. »

«  Chwiik. Mais pourquoi, pourquoi n’y a-t-il pas de viande. »

Il y avait seulement des petits morceaux de viande de lapin qui flottaient dans la soupe vide.

Le régime alimentaire des Orcs impliquait beaucoup de viande, mais il était impossible de leur donner ce qu’ils voulaient.

Les Orcs devaient rivaliser pour avoir plus de nourriture pendant qu’ils mangeaient, afin de pouvoir satisfaire leur faim.

Cependant, Weed n’était pas inquiet.

Il avait déjà observé les unités de combat qui se battaient contre les monstres, et il avait assigné en conséquence des dirigeants ayant des caractéristiques complémentaires afin d’éviter des pertes.

Entre la pose des bandages et la préparation des repas, il aurait toujours été occupé même s’il avait eu dix mains.

« Compétence. Main de l’esprit »

Weed activa sa précieuse compétence.

Main de l’esprit, qui avait semblé inutile dans un premier temps, s’était avérée être une compétence de haute qualité.

Weed utilisait sa main supplémentaire pour cuisiner et poser les bandages plus rapidement.

Enfin, tous les Zombies, squelettes et goules qui étaient apparus furent vaincus.

Les glaives plaqués d’argent rendaient la régénération des monstres morts-vivants impossible.

« Enfin, la Légion des morts-vivant est défaite. »

Même si les Nécromanciens lançaient des mots de célébration, Weed restait vigilant.

« Impossible que ça se finisse comme ça! »

Sans leadership, esprit combatif et charisme, il était impossible de donner des ordres aux Orcs et aux elfes noirs.

Pour évaluer une situation, vous deviez également examiner le champ de bataille tout entier. En observant le champ de bataille, il était facile de découvrir où étaient vos faiblesses, et où vous pouviez réduire ou ajouter de la puissance pour équilibrer vos forces.

Sous le commandement de Weed, ses diverses compétences de production complétaient les prouesses de combat des Orcs et des elfes noirs.

Néanmoins, le degré de Difficulté était plutôt facile en comparaison avec le Clan de Vampire.

« Ça ne se terminera pas comme ça. »

Weed donna un ordre.

"Chwiik ! Orcs, elfes noirs, retirez-vous derrière les murs du château. Préparez-vous pour la prochaine bataille."

« Chwik chwik. La bataille est terminée ! »

« Nous avons gagné ! »

Les Orcs étaient trop occupés à célébrer pour entendre ses paroles.

Les elfes noirs faisaient de mêmes.

Les Orcs agitaient victorieusement leurs glaives en célébration, alors que les elfes préféraient rester béats.

Chacune des tribus orcs étaient dirigées par un Seigneur Orc, mais même eux n’écoutaient pas parce qu’ils étaient également extrêmement jubilatoires.

« Weed. Félicitations. »

Mapan était également heureux.

Alors que tout le monde se relaxait, la lassitude de Weed prenait de l’ampleur.

Il commença à crier des ordres.

« Que tout le monde revienne rapidement à ses positions! Chwichichichik ! « 


-Compétences : Vous avez utilisé le rugissement du Lion.

Le moral augmente de 200 % pour tous les alliés dans la zone d’influence du rugissement.
N’importe quel statut de confusion est effacé.
Une augmentation de 220 % supplémentaire en Leadership/commandement s’appliquera pendant cinq minutes.


« Il a dit, c’est un ordre! »

« Sa voix contient aussi beaucoup d’autorité. »

« Allez, on retourne à nos positions. »

Le fort Commandement de Weed fit que les Orcs et les elfes noirs retournèrent à leurs postes.

Selon la puissance de votre Commandement, les ordres pouvaient être absolus.

Arrivant de la fosse, une armée immortelle de monstres se précipitaient.

Des Reapers tenant des longues faucilles !

Des Banshees dont la voix pouvait couper l’air !

Des Momies recouvertes de bandages !

Et à côté de la montagne de Yuroki il y avait des goules et des bêtes sauvages mortes-vivantes !

« Kuekuekue. »

« Allons tuer tous les vivants. »

« Nous récolterons vos vies. »

« Kiyaaaak! »

Les morts-vivants lancèrent une attaque surprise massive.

Alors que leurs capacités individuelles étaient contestables, il avait entendu que la position de leader de la goule sur l’axe était maintenant plus faible qu’avant. Ils n’étaient pas comparables avec les Zombies et les squelettes d’auparavant, mais il y avait beaucoup d’autres goules et guerriers squelettes pour remplacer ceux qui étaient morts.

« J’y crois pas! »

Mapan était dévasté.

Une autre armée immortelle avait émergée des crevasses.

Tout à coup, des légions de morts-vivants spécialisées en offensive lourde sortaient hors de la fosse.

Une foule énorme se précipitait follement.

La bataille d’avant était un jeu d’enfant comparée à ça, cette armée renvoyait un sentiment beaucoup plus oppressif.

Pour les Orcs et les elfes noirs qui célébraient la victoire auparavant, c’était un coup sérieux.

Il avait fallu plusieurs heures, mais ils avaient gagné une écrasante victoire lors de la bataille précédente.

Leurs esprits restaient incrédules de la tournure de la situation.

Même si les soldats étaient sans réaction, leur commandant était resté vigilant.

« Comme prévu de la part de Weed! »

Mapan admirait sincèrement son travail, mais Weed pensait complètement différemment. 

«Salauds de chanceux! »

Il n’y avait pas assez de temps pour reformer les lignes.

Dès le début, son travail n’était pas quelque chose qui lui permettait de se détendre comme les autres joueurs.

Il savait que d’être un sculpteur de clair de lune était un travail difficile, car sa vie n’était pas facile.

Il n’avait, lui-même, aucun talent artistique, et lorsqu’il réalisait une sculpture, il lui était préférable de la faire grande et ambitieuse !

Certes, une jolie femme pouvait faire un joli modèle pour une sculpture !

Mais, parce qu’il sculptait des chefs-d'œuvre d’elle, il avait dû fuir et éviter d’être ciblé et capturé par Seoyoon.

N’ayant jamais vécu une vie satisfaisante, Weed se sentait fier et honorable d’avoir gagné si facilement. Il s’était déplacé dans un endroit sûr où, grâce au raid de son armée sur la Légion des morts-vivants, il y avait eu peu de dégâts.

« Les Orcs, gardez vos positions. »

« Chwiik ! Je sais. »

Grâce aux effets du rugissement du Lion, par l’intermédiaire des ordres de Weed, les Orcs se repositionnèrent eux-mêmes.

Les Orcs travaillaient sur leur formation défensive. De nombreux murs de chêne étaient déployés et empilés le long des murs du château par les orcs.

« Tuez-les! »

« Jusqu’à ce que la mort nous sépare! »

« Kkkiiieeehoooo! »

Pour ce qui était de l’autre armée, cela avait eu pour effet de plonger les adversaires dans les cris et le désespoir.

« Oh, je ne peux pas le faire. »

« Nous sommes trop faibles ».

"Je serai leur ami. Assez, je veux mourir maintenant."

Les elfes noirs commencèrent bientôt à pleurer. Les Orcs aussi voulaient abaisser leurs glaives.

Les prêtres attendaient les ordres de Weed.

« Commencer à préparer une bénédiction. »

« Oui ! Compris, Weed-nim. »

Les Nécromanciens travaillèrent avec les cinquante prêtres du Temple de Freya du Royaume de Rosenheim.

Ils avaient maintenant donné la bénédiction aux Orcs. Surmontant le désespoir et la confusion envoyés sur eux, les prêtres chantaient afin qu’ils puissent se battre.

« Oh ! Spectaculairement belle Freya, la déesse ! Votre juste main caressant mes cheveux, donne une grâce infiniment plus profonde. L’instrument dont je joue est parce que je vous ai aimé au premier regard. Je vous aimerai toujours, cela ne changera pas et je serai entièrement à vous. »

Les stats des prêtres avaient légèrement augmenté grâce aux dernières quêtes. Leur niveau n’avaient pas augmenté tant que ça, mais en chantant un hymne, la contribution de Freya augmenterait.

L’hymne religieux parlait du chant d’amour d’un homme qui se consacrait à Freya.

En raison des effets de l’hymne, les Orcs et les elfes noirs surmontèrent leur désespoir et se préparèrent à la bataille.

Afin de maximiser le dénivelé du terrain, le château avait de grands fossés construits en face des murs.

De beaucoup, c’était un combat plus favorable pour les Orcs et les elfes noirs.

Les humains du village des exilés étaient également un grand atout pour la bataille. Les forgerons avaient créé les glaives d’argent et les flèches, et les chasseurs avaient posé toutes sortes de pièges tout le long de la montagne.

Sous les murs du château, les goules et les momies recevaient de grand dommage car leurs corps étaient poussés les uns contre les autres.

« Eehyo hyohyo! »

En revanche, les banshees et plusieurs autres types de Spectres étaient capables de passer tout droit au travers des murs.

Certains possédaient les corps des orcs, ou volaient haut tout en pulvérisant de l’acide liquide.

Le combat à venir entre les deux factions allait finir en bataille à grande échelle.

À ce moment, Mapan était sur un rocher là où il avait vu Weed. Il était sur le point culminant de la montagne de Yuroki où vous pouviez voir l’ensemble du champ de bataille.

C’était après tout, le meilleur endroit pour envoyer des ordres.

Mapan était significativement au désespoir, mais Weed avait toujours l’air aussi calme que possible.

« Si vous avez des ambitions comme Weed, il n’y a rien qui ne mérite pas sa peine. »

Avec un regain de foi en lui, Mapan suivit Weed avec encore plus d’enthousiasme et d’admiration.
Weed était en mesure de commander tranquillement les Orcs et les elfes noirs. Même en pleine crise, quand les murs s’écroulaient et que les Orcs étaient tués par des monstres morts-vivants, il était totalement imperturbable.

« Si je meurs c’est fini, ils ne sont rien pour moi. »

Weed l’égoïste !

Pour Weed, la mort des Orcs et des elfes noirs ne signifiait rien.

Au contraire, le masque de sérénité Weed se brisa à la pensée que les items abandonnés par la Légion des morts-vivant seraient volés.

Il y avait des milliers d’items sous le nez de Weed qui essayait désespérément de les attraper.

Tandis que le front était occupé à combattre, Weed n’hésitait pas à ramasser les items.

Pourtant, commander la ligne de front passait avant de ramasser les items.

Cependant, en raison du risque d’un douloureux, et angoissant décès, les Orcs et les elfes noirs n’avaient pas envie de prendre le commandement.

« Relevez le moral des troupes. »

« Le flanc droit doit participer davantage. »

« Avant que les murs ne se brisent, humains réparez les»

« Orcs, attaquez les goules et momies, et les elfes noirs occupez vous des fantômes à l’aide de la magie et des esprits. »

Weed était capable d’analyser la situation avec calme et impassibilité, et de commander ses troupes.

Cependant, son potentiel de Commandement diminua après que l’effet du rugissement du lion eut disparu.

En raison des nombreux seigneurs Orc égoïstes, les ordres de Weed étaient appliqués lentement ou pas du tout.

Comme la consommation de mana pour utiliser le rugissement du lion qui servait à faire obéir les  lords Orc était loin d’être une plaisanterie, Weed laissait généralement les officiels Orcs tranquilles.

En outre, si l’autorité des lords Orc était ignorée, ils pourraient s’irriter.

Ainsi, fermer un peu les yeux ne ferait pas de mal...

Pour mener à bien la guerre, on ne pouvait pas prêter attention à tous les détails.

Une longue bataille diminuera l’endurance des Orcs et des elfes noirs.

Commander la bataille, préparer la nourriture, les pansements d’urgence pour les Orcs, toute cette frénésie ne laissait pas le temps de respirer.
Weed, donnait des ordres à en perdre haleine.

" Orcs. Ignorez le front et regroupez-vous ! Elfes noirs ! Les fantômes tentent une attaque ! Essayez d’utiliser la magie. Chwichwit!"

Les elfes noirs envoyaient leur magie avec impatience.

« Lance enflammée! »

« Explosion! »

« Choc élémentaire! »

Les fantômes et les banshees qui volaient à travers les murs rencontrèrent un barrage de sorts de la part des elfes noirs en retrait.

Lance enflammée, explosion, choc élémentaire.

Ayant des capacités mentales plus fortes que les Orcs, les elfes noirs étaient capables de magie, allant de la magie de la frénésie aux attaques élémentaires.

Cette magie provenait sans aucun doute d’un fantôme.

* Grondement * THUMP THUMP THUMP. Coups sourds

Les momies brûlées cognaient les murs avec colère, mais les Orcs persistaient obstinément.

Même la hauteur des murs était de plus d’une dizaine de mètres.

Sur leur terrain de prédilection, les Orcs tenaient courageusement avec leurs glaives. Ils criaient implacablement des insultes assourdissantes aux morts-vivants.

« Ramenez-vous. Chwit! »

« Chwichik. Ces pécores abrutis! »

« Allez essayer de laver cette puanteur ? Vous puerez encore après. Chichwik? »

« Vous vous battez contre les nobles Orcs. Chwichwik! »

Les Orcs et les elfes noirs travaillèrent brièvement ensemble, combattant efficacement en formant des groupes.

Bien que leurs armées ne flanchent pas, les légions de morts-vivants diminuaient lentement.

Pour les Orcs combattant sur les murs, c’était une surprise.

Les alliés à coté des Orcs se faisaient étranglés.

« Chwichit, pourquoi? »

« La mort. La fin de la route. La fin de la vie. Hommes, votre chemin vers une vie éternelle viendra de moi! »

Chaque Orc était possédé par un fantôme.

Leurs pupilles tournèrent au blanc et des poisons sortaient de toutes les parties de leur corps.

Tout à coup, il y avait des orcs * possédés * qui attaquaient de l’intérieur des murs de la ville, plongeant la bataille dans le chaos.

Outre les momies, il était maintenant nécessaire de combattre aussi ses alliés. Parce que les murs étaient vulnérables, beaucoup d'entre eux commençaient à être capturés.

Weed observait la situation de façon impartiale.

« Tous les orcs sains d’esprit, levez vos armes et attaquez! »

Les Orcs possédés par des fantômes laissaient tomber leurs glaives.

L’argenture des armes posait problème aux morts-vivants.

Les attaques des orcs sains d’esprit ciblaient les Orcs possédés qui avaient lâché leurs armes.

Pour les Orcs possédés occupant les murs, la magie concentrée des elfes noirs était accablante.

Des flammes fondaient les murs, causant la chute de gros morceaux de glace qui tombaient sur les Orcs possédés.

Les fantômes immatériels et intangibles n’étaient pas affectés par l’attaque.

Fantômes, Orcs et elfes noirs sanglants !

Weed participait activement à la défense des murs de la ville.

Parce que les forces ennemies étaient plus fortes, c’était une retraite stratégique.

Les ennemis maintenaient une défense particulièrement solide, mais un grand nombre de guerriers orcs et de combattants étaient assignés à la tâche de chercher les faiblesses ennemies.

Peu à peu, la bataille s’était déplacée entre les murs, pénétrant les lignes ennemies.

Après l’avoir vu à l’œuvre à quelques reprises, Mapan continuait à admirer Weed.

« Weed est tellement incroyable. »

Une fois de plus, il était sage d’écouter Weed afin de gagner.

À bien des égards Weed pouvait commander efficacement la lutte contre les morts-vivants.

Il pouvait garder un œil sur le champ de bataille entier et montrait une excellente compréhension. Le contrôle de ses émotions est impeccable, pensait Mapan.

Cependant, en réalité, c’était un peu différent.

Bien que les résultats fussent similaires, il y avait une grande différence entre ce que ressentait Mapan et la réalité.

C’était comparable à la distance entre les cieux et la terre.

Weed avait une quantité considérable d’expérience à force de combattre d’innombrables monstres morts-vivants. Ainsi, le préjudice retombait sur les morts-vivants.

A force de combattre dans le gros de la bataille, la vitalité continuait de baisser jusqu'à ce que combattre devienne douloureux.

Si vous ne pouviez pas déterminer correctement le nombre de morts-vivants, il serait impossible de gagner.

Un aperçu de quel côté était en difficulté pouvait être dégagé de l’observation du comportement des morts-vivants ainsi que des mouvements des Orcs.

Cela provoqua une quantité énorme de moqueries !

« Vous les Orcs stupides, ennuyeux, cul - lent! Chwik. Chwik chwichwik chwichik ! Dégagez rapidement et dès que possible ! Chwichwichwik ! Vos alliés sont en train de mourir. Soignez le, allez allez allez, allez. Chwikchwik. Et les yeux des elfes noirs sont fermés. Ils dorment maintenant ? Fatigués déjà ? Si vous êtes comme les Orcs, rien de mieux à faire, hein ? Avec vos corps faibles, que ferez-vous ? Chwithwitchwit. Pourquoi ne pas supplier afin d’être épargné. Chwick! »

Il était impossible de commander les troupes à l’extérieur sans les harceler.

Ainsi, Weed commanda aux Orcs de se replier en les harcelant et en hurlant. Cependant, en fait, c’était une retraite stratégique. Le moral de la Légion de morts-vivant remonta, mais c’était une erreur. Weed était prêt à mettre son plan en œuvre.

Il avait intentionnellement permis aux morts-vivants d’entrer facilement afin que l’entrée soit vide. Puis l’alliance les encercla de trois côtés : gauche, droite et de front.

« Chwit chwitchwt ! Tuer l’ennemi. »

« Chit. Moi, Porchi (nom de l’Orc), vais m’en occuper. »

Les combattants Orcs et les guerriers se précipitèrent pour attaquer les troupes ennemies. Les morts-vivants qui avaient passés les murs étaient désormais dans une situation où ils étaient pratiquement encerclés.

Les yeux de Weed commencèrent à briller.

« Les troupes orcs, retraite ! Isoler les morts-vivants qui tentent de franchir les lignes et de s’échapper! »

Étant donné que certains murs étaient passés aux morts-vivants, c’était l’occasion.

Pas seulement, il utilisa même le rugissement du lion pour donner cet ordre.

En regardant ce spectacle, Mapan avait renouvelé ses marques de respect.

« Je vois, en choisissant de ne pas se battre, c’était l’occasion en or. »

Appliquer des tactiques flexibles selon la situation !
Il était facile de planifier, mais il était plus difficile de changer ses plans comme ça ou de les abandonner.

Ne forcez pas la victoire. Il était impossible de créer un lieu favorable qui vous permettrait de vaincre vos ennemis facilement et sans effort.

« Oui, c’est Weed. »

Weed élargissait son point de vue et vit les Orcs fuirent à l’arrière. Les morts-vivants collaient les troupes de près.

« Ouf, quelle malchance d’avoir oublié. »

Au cours des combats, un champ d’herbe avait été trouvé. Beaucoup d’herbes composées de feuilles jaunes furent trouvées poussant là-bas.

Les herbes à feuilles rouges aidaient avec la vitalité et celles avec des feuilles vertes aidaient avec le mana. En fait, la plupart des herbes suivaient ce modèle.

Mais les feuilles qui étaient jaunes, blanches, violettes et de couleur noire étaient également des herbes. Les herbes noires étaient principalement utilisées pour la magie noire. Les herbes blanches pouvaient être traitées par des assistants. Les herbes pourpres étaient utilisées pour créer du poison.

Dans les premiers jours du continent Versailles, les herbes jaunes n’avaient pas reçues l’attention qu’elles auraient dues susciter. Les herbes étaient les plus courantes, répandues sur tout le continent, et si elles étaient consommées, elles semblaient n’avoir aucun effet.

Il n’y avait que quelques personnes qui mâchaient les herbes jaunes, qu’ils avaient mises de coté en cas d’urgence.

Puis un jour, un des programmes associés à Royal road révéla au public la caractéristique de cette herbe.

L’herbe jaune augmentait l’endurance !

Depuis ce jour, les gens commencèrent bientôt à collecter les herbes jaunes. Ces herbes étaient cueillies avec leurs racines et commençaient à avoir de valeur.

Cette herbe était devenue la plus chère de toutes !

Sur tout le continent de Versailles, les herbes jaunes disparurent en un instant. Maintenant les graines étaient complètement desséchées.

Depuis lors les herbes jaunes étaient devenues très difficiles à trouver, mais il y en avait un tas qui poussait ici.

Le plan fut modifié afin que lors de la bataille, les herbes précieuses puissent être collectées.

Faire reculer l’armée, juste pour le plaisir de cueillir les herbes.

Grâce aux insultes, les opérations tactiques étaient toutes réalisées par égoïsme !

Néanmoins, la situation dans laquelle les Orcs et les elfes noirs étaient, s’aggraverait avec le temps. Mais Weed  n’était pas encore pris au dépourvu.

« Oh ma malchance ! Cela ne prendra pas simplement fin. »

***

Le groupe de Pale travaillait dur à attraper des poissons dans les cachots souterrains du lac de Jinn.

Putain de poissons.

Pale regarda leurs grands yeux pourris rouler, puis se sauver. Zéphyr pêchait à la mouche, et Maylon et Pale tiraient des flèches.

Pale, Irène, Romuna, Hwaryeong, Zéphyr, Surka, Maylon. Ces sept là travaillaient et chassaient certainement ensemble en tant que groupe. Le niveau du groupe avait augmenté considérablement à deux cent soixante-dix à deux cent quatre-vingt.

Tranquillement, se détendre avec les autres sans se cantonner à gagner des niveaux. Mais maintenant, les seuls poissons qui semblaient venir ici venaient d’amont.

Romuna sortit tout d’un coup de ses gonds.

« Aaahhh ! Ça va être possible de devenir nécromancien. »

Elle avait eu envie de devenir un nécromancien. Même si elle apprenait de la magie axée sur la flamme brillante, elle n’avait pas une aptitude bien assortie.

En combattant, la consommation de mana étaient très élevée, donc on ne pouvait profiter d’un bref combat qu’après un long repos.

En comparaison, les nécromanciens n’avaient presque pas besoin d’une pause ! Avec une faible série d’attaques magiques et leurs morts-vivants, un utilisateur était capable de se battre.

Parmi les quatre premiers de ses rêves, elle voulait être un puissant nécromancien qui détenait le contrôle sur d’innombrables légions de morts-vivants.

C’était son rêve d’élever beaucoup de morts-vivants des tréfonds et de démolir une ville !

Bien sûr, vous auriez besoin d’élever votre niveau très haut pour pouvoir se faire, mais elle, Romuna, n’abandonnerait pas.

C’était passionnant et amusant.

C’était la seule raison d’avoir choisie Sorcier en premier lieu.

« Haaaaaa. »

Romuna poussa un gros soupir.

Ces dernières années, Maylon, en tant qu’animatrice de l’émission du programme de Royal road, avait été trop occupée avec la diffusion en direct, et pour venir et chasser avec eux.

Cependant, il y avait une autre façon de parler avec elle.

Romuna se plaignait, comme prévu.

« Tellement ennuyant. Je me demande quand Weed-nim va venir ? C’est un peu ennuyeux de toujours chasser dans le lac des élémentals. Même si cela donne beaucoup d’expérience. »

« Oui. Il prend beaucoup de temps »

Les officiels étaient assez curieux.

Il était dit qu’il était sur une quête dans les plaines du désespoir.

Selon Mapan, il avait terminé avec succès la quête, mais Weed n’était pas encore rentré au Royaume de Rosenheim.

« C’est ennuyeux sans Weed-nim. »

Peu importe ce que vous faisiez, travailler de concert avec Weed était passionnant. Ils avaient établi avec impatience des pyramides, chassés ensemble aux frontières. La tension et l’excitation de faire quelque chose d’important créait un sentiment d’accomplissement. La vue de ses compétences de production différentes, comme la cuisine et la sculpture, était aussi un plaisir.

« Bizarrement, je n’ai pas été en contact avec Mapan-nim ces jours-ci... Il ne m’a pas envoyé de chuchotement une seule fois. » 

Finalement, Pale prit les devants et envoya un chuchotement à Mapan.

-C’est Pale. Comment vas-tu ?

Seules quelques minutes étaient passées quand Mapan répondit.

-Oui ? Vous m’avez envoyé un message ? Oui, oui, oui ! Mais que vouliez-vous me demander ?

-C’est Pale. Je voulais te demander ce que tu faisais.

-Oui. Bonjour, je vais très bien.

Pale était perplexe.

Il était généralement sympathique et volubile lorsque vous parliez avec lui, mais Mapan semblait distrait par quelque chose.

-Peux-tu parler maintenant ?

-Oui. Je peux parler.

Pale inclina sa tête sur le côté, perplexe, mais continuait à parler.

-Tu fais tes affaires dans quel village ? Si tu t’ennuies, nous allons venir et chasser avec toi. Mapan doit aussi gagner des niveaux.

-Je n’y suis pas. Je ne suis pas en train de faire des affaires en ce moment... Kkkuueeeeg !

Il fit le bruit d'un cochon qu'on étrangle !

Beaucoup de temps passa avant Mapan envoya un autre murmure.

-C’est terminé pour l’instant. Un Spectre avait charmé tout un groupe d’Orcs tout à l’heure, donc j’ai été surpris.

-Pardon ? Un Spectre ?

-Kyaah ! La bataille est vraiment étonnante.

Pale secoua la tête. Il ne parvenait pas à comprendre l’histoire de Mapan.

-Lutte contre les Spectres ? Qu’est ce que tu racontes maintenant ?

-Je dis que je suis ici avec Weed-nim !

-Tu es avec Weed-nim ? Quand vous êtes vous rencontrés ?

-Il y a quelques jours. Je pensais juste que je devais transporter des marchandises pour un client. Eulaaaaaaa ! Désolé. A l’instant, un des murs des Orcs possédés a été repris. Très impressionnant... En tout cas, c’est la bataille de Weed-nim.

-Bataille ?

-Bataille ! La bataille de la montagne de Yuroki.

-C’est quoi... Où se trouvent les montagnes de Yuroki ?

-Je suis en ce moment dans les plaines du désespoir. Je suis ici, je regarde la bataille de Weed-nim.

- Et qu’entendez-vous par « orcles »... ?

-J’ai dit Orcs ! Orcs, Orcs ! Le célèbre et laid Orc du Hall of Fame ! C’est Weed-nim !

-Keeeeek !

Pale sursauta.

Lorsque Weed était parti pour une quête de Difficulté de classe B dans les plaines du désespoir, ils n’avaient pas posé de questions.

Ils étaient curieux, mais avaient pensé que demander des détails sur la difficile quête pour laquelle il partait, serait impoli.

Tout d’abord, il combattait contre les nécromanciens, et maintenant il était en guerre contre les légions de morts-vivants !

Pale donna les informations immédiatement à son groupe comme ils continuaient de le harceler.

« Qu’as-tu dit? »

« Weed, est ce gros Orc? »

« Weed est un sculpteur. Comment pourrait-il faire ces quêtes?"

Concentré sur la chasse dans les donjons sombres, le groupe était trop occupé pour entendre les dernières rumeurs.

Les dernières rumeurs étaient donc celles qu’ils ignoraient jusqu'à ce qu’ils eurent fini.

« Une fois que vous savez où c’est, vous devriez demander! »

-Alors qu’en est-il maintenant ? Les Orcs et les elfes noirs écoutent bien ? Le Seigneur Orc, Gulchi, paraissait le plus beau et le plus fort.

Surka et Hwaryeong questionnaient et même Romuna normalement froide et cynique les avait rejoins.

« Nécromancien ! Est-ce possible qu’il soit le nécromancien d’avant? »

Un ancien nécromancien était vital pour les sorciers.

Romuna envoyant avec enthousiasme beaucoup de questions n’était pas surprenant.

Chaque membre du groupe jacassait au vent, mais Pale n’y faisait pas attention.

Ignorant les opinions de son groupe, Pale posa juste quelques questions à Mapan.

-Comment est la bataille contre la Légion des morts-vivants ?

-Juste des Zombies qui brulent ; la bataille contre les fantômes touche à sa fin. Ca fait déjà 10 heures. C’est une bataille extraordinaire ! Je ne m’attendais pas à voir une telle bataille à grande échelle. Ca valait vraiment la peine de venir ici.

-La fin du combat approche ?

-Oui. Il me semble que, sous le commandement de Weed, son armée d’Orc va gagner. . Je ne peux pas le dire avec certitude parce que Weed a une expression très négative.

-Pourquoi ?

-Je ne sais pas. J’ai vu son expression se durcir au fur et à mesure... Théoriquement cependant, dans quelques heures nous serons en mesure de gagner la victoire en achevant le dernier ennemi.

Pale, qui avait écouté l’histoire jusque là, eut tout à coup envie d’aller faire un tour là-bas. Puis Romuna cloua  Pale sur place et dit :
« Pale, nous y allons! »

« Nous? »

« Oui, je vais même acheter un cheval afin d’y arriver à temps »

Même si le trajet était rapide, beaucoup de chevaux étaient nécessaires pour changer de monture chaque fois qu’ils perdaient leur endurance, et le voyage prenait quelques jours. Mais Pale et son groupe étaient unanimes.

« Oui, allons voir! »

« Nous allons voir ces Orcs ».

"Woohoo ! Allons-y!"

***

« Klkkiiiiiiiieeeheeeehooohyoooohoooo! »
Enfin, les hurlements des Banshees signalèrent l’annihilation de la Légion des morts-vivants. Trois des huit murs avaient été détruits et deux cent trente mille Orcs avaient perdus la vie.

Les Orcs étaient occupés à combattre et obligés de prendre un temps considérable.

Weed donnait aux Orcs le temps de se détendre au milieu de la bataille. Il s’agissait de mesures pour que la consommation d’endurance et de régénération de santé n’épuise pas leur force physique.

Les elfes noirs avaient également du temps consacré à la méditation pour conserver leur mana.

Maintenir la condition optimale de l’armée autant que possible !

Pas mal de temps s’était écoulé depuis la bataille et les Orcs et les elfes noirs s’étaient lentement revigorés.

Des commandants incompétents poursuivraient juste leur plan initial et ne compteraient que sur les pouvoirs de leurs alliés. Il s’agissait d’une formule établie, simple pour la victoire.

Avec Weed, il y avait une différence. Les orcs avaient enduré beaucoup de difficultés compte tenu de la fatigue chronique qu’ils avaient. C’était un problème sérieux pour ses alliés d’avoir des temps appropriés de repos régénérateur.

Weed ne cédait pas à la tension.

« Jusqu’ici, la bataille n'a pas été très difficile. »

Si un moindre commandant avait mené l’armée, un tiers des Orcs auraient été abattu. C’était une bataille où tout était possible.
Avec les Orcs morts, la situation avec les morts-vivants devenait extrêmement désavantageuse pour la bataille.

Les murs fournissaient de grands avantages pour la défense, car s’ils n’étaient pas là, la magie des elfes noirs ne pourrait pas être utilisée correctement.

A cause des momies et de leur pouvoir de passer à travers les murs du château, et des fantômes qui possédaient des corps, ils étaient au centre de tous les conflits.

Néanmoins, Weed ne portait pas d’œillère.

« Que je sois damné si cette quête est aussi simple à réussir. En faire si peu et obtenir si facilement des items rares est impossible. »

Les utilisateurs ne pouvaient pas compter sur la chance afin de réussir une quête difficile. L’utilisateur devait souffrir pour jouir du plaisir de récolter un grand bénéfice.

Le terrain était trop rude et stérile pour créer des classiques, des chefs-d’œuvre ou de meilleures statues.

Weed espérait que les plus puissants ennemis allaient apparaitre.

« Une aura de mort, le Yin sans le Yang. Allons-y, chwiit. Je vais leur apprendre la vraie signification de la mort, la puissance de ceux qui vivent, le sens de la peur et du désespoir! »


-Compétences : Vous avez utilisé le rugissement du Lion.

Influe sur tous les alliés présents dans son champ d’action avec une hausse de 200 % du moral...
N’importe quel statut de confusion sera effacé.
Une augmentation de 220 % supplémentaire en Leadership sera appliquée pendant cinq minutes.


Son cri était féroce.

Weed se tenait sur les rochers donnant en panoramique sur le champ de bataille, et ses bras grands ouverts magnifiaient son rugissement.

Son rugissement fit écho dans les montagnes et dans la vallée. Les oiseaux perchés à la cime des arbres firent pleuvoir leurs plumes comme un seul, alors qu’ils s’échappaient jusqu’au ciel.

"Cheuwaaa ! Yawaaa!"

Les Orcs suivirent, battant leurs glaives au sol jusqu'à le faire trembler. Cela avait commencé avec Weed, mais bientôt cela évolua en une fureur énorme qui se répandait d’Orc en Orc.

Les elfes noirs aussi chantaient une chanson de leur cru.

Hosram, Becker, Dale et Buren, et les soldats du Royaume de Rosenheim, se mirent à crier et relevèrent leurs épées depuis le ban arrière.

Ce fut alors.

C’était à nouveau calme dans la fosse jusqu’à ce qu’émergent des morts-vivants.

Des grands, et immenses corps de Chevaliers entièrement composés d’os !

Les créatures géantes, et sournoises de la montagne de Yuroki !

Les paladins bénis par les églises de divers pays, avec des armures et des épées usées. Ils avaient combattu des vieilles légions de morts-vivants, même lorsque les morts-vivants revenaient à la vie. Des monstres géants parcouraient le champ de bataille, alors que d’autres puissants monstres erraient sans but.

Les Orcs allaient attaquer les monstres morts-vivants qui s’étaient transformés dans les montagnes.

L’expérience de chasse de Weed lui permettait de connaitre leur force.

Plus d’une centaine d’Orcs devraient être mobilisés afin de chasser un seul de ces monstres.

Maintenant, se débarrasser des types rares de morts-vivant serait plus difficile.

Une vague entière de dix mille antiques soldats morts-vivants et cinq mille monstres géants !

La prolifération des morts-vivants ne s’arrêtait pas là.

Les sorcières montaient des rhinocéros colossaux.

Dans le passé, quand Bar Khan avait tenté de créer un territoire de mort sur le continent, les sorcières de Serpa étaient celles en charge de l’avant-garde de la Légion des morts-vivants.

Si les sorcières étaient versées dans la magie noire, elles présenteraient des potions et des malédictions.

Les sorcières étaient plus de 3000 !

On disait que les mots pouvaient enclencher une gâchette.

Alors qu’ils attendaient, Weed apparut et ordonna une marche immédiate.

* Grondement! *

La terre trembla sous le défilé de rhinocéros géants à travers les montagnes. Les rhinos écrasaient les arbres géants devant eux. Il y avait trop de monstres géants et de morts-vivants pour les compter. La véritable armée de morts-vivants--la véritable élite, l’armée de Shire, la Liche .



Fin du volume 7 chapitre 2



1 commentaire:

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.