LMS volume 7 chapitre 1

The Legendary Moonlight Sculptor


Avant la guerre
Volume 7, chapitre 1






Weed se dirigea vers la zone rocheuse des gorges de Yunopu.

Les monstres Yeti apparaissaient occasionnellement dans la région où les roches étaient empilées, mais ils étaient faciles à battre et rapportaient une expérience décente.

« On dirait qu’il y a assez de matériaux »

Weed inspecta les roches et sourit de satisfaction.

Il avait accompagné Seoyoon pendant plusieurs jours tout en agissant comme son servant, faisant attention à elle et cuisinant ses repas, cependant ; Grâce à cela, il avait pu améliorer sa compétence de sculpture.

La recherche du beau était une exigence importante, si l'on voulait créer de l’art.

Seoyoon avait des lisses cuisses blanches, des cheveux ébène et une fine taille. Elle avait également un cou mince et une clavicule immaculée menant à son visage presque radieux, une apparence dont vous ne vous fatigueriez pas, même si vous la regardiez pendant un an.

Avec elle comme modèle, il avait créé avec succès quelques chefs-d’œuvre, et il avait enfin appris la sculpture avancée.

"Confirmation de compétences ! Don de vie sculptural! »


Don de vie sculptural

Une technique inventée par l’empereur Geihar, le maître sculpteur, qui rend possible d’accorder la vie aux sculptures.
Cette compétence nécessite la maîtrise Avancée de Sculpture.
Cette compétence consomme 5000 pts de mana. En outre, la stat Art de l’utilisateur sera définitivement diminuée de 10 et le niveau du personnage diminuera de 2.
Mise en garde !
Les sculptures ont un fort sentiment de fierté.
Elles se battront si elles voient une sculpture leur ressemblant.



En l’utilisant cela consommerait 10 stats d’art et deux niveaux seraient perdus.

Pour cette raison, ce n’était pas une compétence à utiliser avec légèreté. Cependant s’il ne l’utilisait pas, il importerait peu s’il l’avait ou non.

Il ne l’utilisera pas très souvent. En raison de la forte compensation, il la gardera en réserve pour quand ce serait absolument nécessaire.

« C’est un investissement... C’est un sacrifice nécessaire pour augmenter les chances de remporter la bataille. »

Weed sorti le couteau de sculpture de Zahab et commença à sculpter. Il s’apprêtait à sculpter un monstre pour lui donner vie.

"Il y a déjà beaucoup d’Orcs et d’elfes noirs. Je ferai  mieux de créer quelque chose qui m’aidera à les diriger. »

Weed commença à tailler de longues ailes, des griffes acérées et un ventre épais pour créer une sculpture de wyverne.

Les wyvernes étaient des monstres extrêmement puissants.

Leur niveau moyen dépassait les 380, et leur peau était très résistante face aux épées et à la magie, et en vol, leur vitesse était comparable à celle d’un cheval de course.

Mais même s’il était capable de reproduire le corps, cela ne voulait pas dire que la sculpture serait aussi forte que les créatures originales.

Sa force serait déterminée par sa stat d’art, et même s’ils se ressemblaient, la différence de force serait évidente si on le comparait avec un original.

« Je n’ai pas beaucoup de temps donc la sculpture devra être un peu brute. »

Si la vie était accordée à la sculpture, ses stats disparaîtraient, et son niveau tomberait. Bien sûr, il serait préférable de créer une sculpture au niveau d’un Magnum ou d’un Classique. Mais, hélas, il n’avait pas le temps pour cela et dû le faire plutôt en dilettante, et repenser à ça, ravivait une douleur dans sa poitrine.

Même s’il s’était résolu à créer le wyverne, Weed était au bord des larmes.

Une sculpture réalisée sans soins, même par un maître sculpteur, ne serait pas très réussie.

Mais c’était une sculpture de wyverne de plus de dix mètres de haut, et il n’était même pas sûr qu’il puisse finir. Même si il y mit tous ses efforts et travailla pendant deux nuits d’affilées, il avait juste assez de temps pour créer les lignes générales d’un wyverne.

Ding !

Une pièce Fine  !

Vous avez achevé un wyverne !
Maître des airs !

Des monstres féroces et fiers, qui se dressent au sommet de toutes les bêtes.
Ils aiment manger des chevaux, et parfois ils vont chasser les poissons qui nagent dans les rivières.
Les Wyvernes ont un sens élevé de fierté, si vous leur tirez dessus avec une flèche alors qu’ils volent, ils vont feront gouter à une mort instantanée.
De peur les monstres garderont leur distance avec la statue.

Valeur artistique : 750

Bonus spéciaux :
Régénération de santé et de Mana est augmentée de 10 % au cours de la journée.

Vitesse de vol est majorée de 20 %.

Agilité est augmentée de 5

Force est augmenté de 30


Toutes les stat sont majorées de 3.

Les capacités spéciales des monstres à proximité sont affaiblies pendant la journée.
Les monstres ne peuvent pas s’approcher de la statue.
Ces effets ne sont pas cumulables avec les effets d’autres sculptures.

Fine pièce créée : 12

-La compétence de sculpture s’est améliorée

-Renom a augmenté de 6

-Vitalité a augmenté de 1

-Charisme a augmenté de 1

-Charme a augmenté de 1


Grâce à l’habileté de sculpture Avancée, même s’il n’y mit pas trop d’effort, il réalisa une Fine pièce.

Pourtant, parce qu’il était déjà un sculpteur respecté, sa renommée n’augmenta pas beaucoup, il avait dépassé le point où il pourrait devenir célèbre pour avoir sculpté une Fine pièce.

Maintenant, plutôt que de faire une Fine pièce, il était plus facile de gagner du Renom par les quêtes et la chasse. Cela signifiait que pour gagner plus de Renom grâce à la sculpture, il devra sculpter une Grande pièce.

En outre, les augmentations de stat n’étaient pas très importantes non plus. Comme sa compétence de sculpture s’améliorait, le nombre de points de stat qu’il recevait pour une sculpture de ce niveau avait considérablement diminué.

Afin de recevoir une aussi grande augmentation de stat que dans le passé, il aurait à créer une Grande Sculpture ou mieux.

Eh bien, un célèbre sculpteur ne pouvait pas remettre à plus tard son travail. Il devait se remettre continuellement en question pour améliorer sa sculpture.

"Bien. Il est temps d’utiliser cette nouvelle compétence. »

Comme en fait c’était une Fine pièce, il regretterait la perte un peu moins. Mais Weed hésitait encore à activer la compétence.

Il était difficile d’achever les quêtes nécessaires afin d’acquérir de l’expérience, et il avait juste atteint le niveau 299.


Il avait seulement besoin d’un peu plus d’expérience pour atteindre 300, mais s’il utilisait la compétence il serait à deux niveaux en dessous de cet objectif.

« Eh bien, quand il faut. » « Don de vie sculptural! »

Weed toucha doucement la tête du wyverne. Une petite fissure commença à se former à sa surface.

Pasasak !

Comme l’éclosion d’un poussin, le wyverne perça la coque de la statue.

Par les mains de Weed, un Wyverne était né.


-Vous avez accordé la vie à une sculpture.

La puissance de la sculpture est basée sur le niveau de la stat d’art.
La stat d’art étant actuellement de 790, le niveau de base de la sculpture sera de 359.
Toutefois, comme le monstre étant de type volant-, une pénalité de 10 % s’appliquera au niveau.

En outre, deux affinités sont conférées à la sculpture quand la vie est accordée.
Les affinités varient en puissance, selon la forme et la qualité de la sculpture.
Affinité de vent (100 %).
Affinité de Feu (30 %).

Vitesse de vol de la créature est décuplée, et la créature sera partiellement résistante à la magie de feu.

5000 pts de mana ont été utilisés
Niveau a baissé de 2
En raison de la baisse de niveau, 10 points ont été déduits de vos stat les plus récemment mis à jour. Les stat seront récupérés une fois que vous aurez de nouveau repris les niveaux perdus.

La stat Art a diminué de 10
La stat peut être encore augmentée par le biais de toute activité liée à la sculpture ou à d’autres formes d’art.

S’il vous plaît soyez prudent avec la vie de la sculpture.
À sa mort, la vie doit être accordée de nouveau à la sculpture pour ramener son âme.
La sculpture ne peut être réanimée si elle a été complètement détruite.



Un vrai miracle !

Il avait créé un wyverne vivant.

« Wow, ça s’est bien passé. »

Weed inspecta sa création.

L’octroi de vie aux sculptures semblait être une compétence très pratique. Pour réaliser des sculptures dont la puissance reposait sur la stat art!... Sculptures avec force et agilité élevées, qui seraient capables de se déplacer et combattre des monstres... pour les classes d’artisans qui n’étaient pas adaptées aux combats, une compétence comme celle-ci était comme un rêve.

La compétence avait été créée par le maître sculpteur empereur Geihar von Arpen, le premier homme à unifier l’ensemble du continent.

Bien sûr, il y avait beaucoup d’autres avantages que la puissance de combat des sculptures.

De la même façon que cette compétence, les invocateurs et élémentalistes pouvaient invoquer des entités et les mener à la bataille.

Pour ces classes, tous les items ou l’expérience acquissent par les créatures invoquées serait transférés à l’invocateur.

Toutefois, lorsqu’il s’agissait de sculptures, ils conservaient l’expérience et le niveau individuellement.

La force initiale de la sculpture dépendait de la stat d’art, mais si elle était bien guidée par un sculpteur, elle deviendrait plus forte et plus puissante.

Les sculptures animées sont généralement un peu plus fortes que les élémentaux et autres invocations similaires.

En outre, il n’y avait pas de limite au nombre de sculptures qui pouvaient être actives en même temps.

Il y avait cependant une différence cruciale entre invocation et sculptures animées quand ils étaient tués.

Quand un être invoqué était tué, il suffit à l’invocateur d’utiliser une capacité pour la ré-invoqué.

Il était très commun pour un élémentaire d’être tué dans la bataille. Cependant, la seule chose nécessaire pour le re-convoquer c’était un peu de mana, donc c’était seulement une petite perte.

Mais c’était différent pour des sculptures animées.

Si une sculpture vivante subit un coup fatal, la vie donnée l’abandonnera, et si elle est complètement détruite et les pièces dispersées, elle n’était pas réparable.

En quelque sorte, Weed redoutait plus la perte d’une sculpture amenée à la vie par le sacrifice de deux niveaux et de dix points dans la stat d’art, que de mourir lui-même.

"Ce n’est pas une compétence à utiliser sans précaution. Cependant, si j’augmente ma stat d’art, cela pourrait s’avérer très, très bénéfique pour moi"

La stat la plus élevée du sculpteur était sa stat Art. Si elle était utilisée correctement, elle pourrait même compenser la force de combat généralement mauvaise. Un sculpteur qui ne pouvait pas se battre, pouvait juste créer une sculpture qui se battrait pour lui.

Sous les yeux de Weed, le wyverne déploya ses ailes et se retourna. La tête seule avait la taille d’une personne entière. Son ventre se bomba, comme il parla pour la première fois.

« Maître! »

Un fidèle destrier.

Weed était extrêmement heureux.

« Oui, je suis ton maître. »

Toutefois, le wyverne avait une question après avoir regardé son corps d’un air déplu.

« Pourquoi suis-je si moche? »


"......"


« Vous m’avez sculpté avec vos pieds? »


"......"


« Je suis vraiment déçu d’être venu à la vie si moche»

Les sculptures avaient en effet beaucoup de fierté!

Le wyverne n’était pas satisfait de son corps et était très mécontent.

Il n’avait pas eu assez de temps pour sculpter le corps avec soin. Pour cette raison, il y avait des endroits ici et là, sur lesquels il n’avait pas vraiment travaillé.

Certaines parties du wyverne étaient très grossièrement sculptées, le wyverne était vraiment une sculpture brute et incomplète.

"De toute façon, je t’ai apporté la vie, donc je suis ton parent. Par la suite, tu ferais mieux de me suivre. Tu devrais même être prêt à sacrifier ton corps pour me sauver, comme je suis ton parent"

Weed n’avait pas l’intention de laisser son « accouchement » se perdre pour rien.

Il n’avait aucune intention de perdre le wyverne après lui avoir accordé la vie. Pour l’utiliser le plus  possible, il comptait bien prendre soin de lui.

Le wyverne ne partageait pas le point de vue de Weed et avait quelque chose à dire.

« J’aurais préféré ne pas naître. »


"......"

Le wyverne était très orgueilleux et ne l’écouterait pas. Par contre, très vite, Weed eu une idée.

Une personne si exigeante devait probablement être un as de la flatterie !

Il aurait juste à flatter soigneusement le wyverne, en jouant sur sa fierté.

"Ecoute moi. Ton visage est peut-être un peu anguleux, mais il sert juste à te rendre plus fort et plus masculin. Tu ne crois pas?"

« Wahahahaha! »

Le naïf wyverne fut facilement séduit par la volubilité de Weed.

"Le maître est agréable. Il semble être une personne digne d’être servie"


« Oui bien sûr, je t’ai créé. Maintenant suit mes ordres avec diligence. »


"Je le ferai. Mais quel est mon nom? »

Weed devaient décider d’un nom pour le wyverne qu’il avait amené à la vie.

« Maître, trouvez un bon nom... s’il vous plaît. »

Le wyverne avait des attentes élevées. Comme une sculpture avec beaucoup de dignité, il voulait un nom plein de force et d’orgueil.

Weed se pencha dessus pendant un certain temps, et en fin de compte il choisit un nom.

« Nous t’appellerons Wy-1 »


"Je ne sais pas ce que c’est, mais ça sonne bien. Qu’est-ce que cela signifie?"


"Il signifie 'le mec le plus cool du ciel'."

Aux paroles de Weed, le wyverne battit ses ailes. C’étaient des ailes puissantes, qui pourraient facilement exploiter le plein effet de l’air.

« Je l’aime beaucoup. »


"Oui. C’est un nom que j’ai pris juste pour toi, Wy-1. »

Weed, le négociateur né !

« Merci pour m’avoir nommé maître, mais il y a quelque chose qui m’interroge».


« Quoi? »


"Mes frères et sœurs. Si vous faites d’autres sculptures comme moi, comment s’appelleront-ils?"

Weed pensait qu’il y réfléchirait le moment venu. Il décida de les nommer de la même façon que Wy-1.

« Wy-2 ».


«Ce sera le nom de mon prochain frère ? »


« Oui ».


« Et mon frère après ça? »


« Wy-3 ».


« Ce sont quelques noms très agréables. Je les aime beaucoup. »

Le wyverne continua de battre ses ailes de joie. A ce moment, Weed était confiant en sa décision.

C’était un point partagé par l’ensemble de la génération ! Les autres wyvernes seraient aussi sûrement satisfaits avec leurs noms.

Tout comme les clans d’oiseau à Lavias, la ville du ciel, toutes les créatures ailées n’étaient pas très intelligentes.

En outre, ce mec avait été taillé dans un morceau de roche. Sa tête était pratiquement faite de  pierre, et donc Weed n’était pas très surpris que son intelligence ne fut pas plus élevée que celle d’un rocher.

"Nous partons. Portes-moi"


« Oui maître »

Weed grimpa sur la tête du wyverne.

* Whoosh, whoosh *

Les ailes battirent plusieurs fois, et puis ils flottaient dans l’air vers la lumière. Ils étaient très hauts dans le ciel, et il pouvait voir le canyon tout au-dessous de lui.

Observant, Weed reconnut des petits points en dessous de lui, comme le jardin de fleur et le chef d’œuvre qu’il avait sculpté.


C’est la sculpture qui représentait véritablement l’être intérieur de Seoyoon.

« Je ne sais pas quand nous allons nous revoir, Ô la plus belle femme que j’ai jamais vue ».

Weed secoua la tête de regret.

Elle a dû le réaliser maintenant, que toutes ces sculptures avaient été modélisées d’après elle.

"Je ferais plus attention la prochaine fois que nous nous rencontrerons. Et je prierai pour que tu ne me tues pas"

Le wyverne volant ne rencontrait pas de problèmes avec les monstres au sol. Pendant ce temps Weed restait sans voix à la vue du paysage en dessous.

Enfin, il quitta le canyon de Yunopu et chevaucha vers sa destination, la chaîne de montagnes de Yuroki.


***


"......"

Seoyoon essaya de sourire. Elle voulait sourire du même sourire lumineux que les statues.

Les larmes pouvaient s’écouler facilement, mais rire encore une fois était impossible.

C’était en quelque sorte, comment elle se sentait.

* goutte à goutte, goutte à goutte, goutte à goutte *

Ses lèvres rouges bougèrent un peu.

Ce n’était pas convainquant, mais elle souriait.

Elle était ravie par cette heureuse tournure des événements !

« Peut-être que j’arriverais même à rire? »

Mais à cette pensée, son visage s’assombrit. Il y avait encore des choses importantes qu’elle ne pouvait pas faire.

Elle ne pouvait pas encore parler ou rire.

Maladroit comme il était, son sourire était joli, et cela illuminait son visage renfrogné.

La beauté à la peau blanche avec d’innombrables statues représentant sa beauté.

A l’arrière du précipice du canyon, une fille solitaire se trouvait à côté d’une statue.

Il semblait pour Seoyoon, que le monde était devenu un endroit légèrement plus lumineux.


***


* Hochet rattle * (bruits de roues sur des pavés)
Le chariot d’un marchand transportant un chargement de marchandises arrivait en ville. Après un long et ardu voyage, il était enfin arrivé à destination.

Le marchand à la place du conducteur se tourna vers l’homme étendu sur le dessus du wagon.

« Monsieur, nous sommes arrivés. »

« Est-ce vrai? »
L’homme sauta du wagon, atterrissant sur ses pieds.

« Cela semble être le Royaume de Prain. »

Il avait de larges épaules avec un visage bronzé.

Avec les cheveux courts et une expression ignorante, son apparence était très claire.

Geomchi 449 !

Geomchi 449 arriva en toute sécurité dans le Royaume de Prain.

Son niveau était en fait assez faible par rapport à la plupart de ses collègues, qui affichaient une moyenne de 241.

Cependant, il y avait une raison pour laquelle il était encore au niveau 200.

Il avait pénétré dans la forêt pour chasser des cerfs au niveau 5, dans un seul but !

« Le sang de cerf est tellement délicieux... »

Il se rappelait de la paille de fer passant par le cou du cerf plusieurs fois avant sa mort.

C’était une douleur qu’il ne pouvait pas partager avec n’importe qui.

« Tout va pour un guerrier, aussi longtemps qu’il a son épée »

Geomchi 449 voyageait avec de longues enjambées et une allure puissante.

Tout ce qu’il avait était ses vêtements miteux et un sac plein d’épées.

Il avait dépensé tout l’or qu’il avait obtenu de la chasse en nourriture et épées.

"Un vrai épéiste a seulement besoin d’une épée. L’armure n’est qu’un fardeau."

Geomchi 449 était à la recherche des guerriers forts et célèbres du Royaume de Prain.

Épéistes, guerriers, chevaliers, paladins...

Tant qu’ils utilisaient une arme, leur classe n’avait pas d’importance.

Il voulait juste devenir plus fort.

"J’ai entendu dire que vous êtes une des personnes les plus fortes de cette ville. Je vous défie en duel. »

La personne attaquée était décontenancée. Voyant Geomchi 449 dans ses vêtements miteux, la personne ne pouvait pas s’empêcher de demander.

"Vous avez perdu l’esprit ? Mon niveau est de 280. Votre niveau semble faible et vous n’êtes même pas correctement équipé"

"Ça ne me dérange pas. Acceptez-vous le défi?"

La plupart des gens qui recevaient un défi accepteraient sans trop y réfléchir, pensant à cela simplement comme un autre type de divertissement.

"Bien. Vous feriez mieux de ne pas le regretter après que je vous ai battu."


"Bien sûr que non".

La personne que Geomchi 449 allait affronter en duel, était un paladin.

Pour une raison quelconque, le paladin était heurté par un sentiment d’appréhension sur le duel.

"Vous errez de ci de là et me défiez vêtus d’habits de mauvaise qualité comme ça... Je ne sais pas qui vous êtes, mais combattez correctement, OK? "

« Bouclier sacré » !

Le paladin déploya un bouclier sacré, une de ses compétences de base.

"La protection divine du Dieu soleil ! Bénédiction du guerrier!"

Les paladins utilisaient des bénédictions pour se protéger et augmenter leur force de combat.

Ils pouvaient aussi se guérir dans les situations critiques.

Pour cette raison, la plupart des gens avaient tendance à éviter les duels avec les paladins.

Les paladins pouvaient guérir leurs blessures très rapidement, donc si vous n’infligiez pas suffisamment de dégâts, ils récupéraient plus de santé qu’ils en perdaient.

«Sainte Lame! »

L’épée du paladin se revêtit de lumière blanche.

La compétence utilisait une bonne part de mana pour ajouter un effet d’éclaboussure aux attaques du paladin.

« Me voici. »

Chaque fois que le paladin abattait son épée, des flammes blanches apparaissaient.

Geomchi 449 sautait tout autour, tout en esquivant les flammes.

« Cela affecte une zone de plus en plus grande... Plus le match durera, plus cela deviendra dangereux pour moi"

Geomchi 449 courra dans le feu, même s’il risquait de perdre un peu de sa santé, et leva son épée comme il approchait du paladin.

« Tête! »

Le paladin surprit bloqua l’attaque avec son épée.

* sliiiide *...
L’épée de Geomchi 449 glissa devant l’épée du paladin comme un serpent.

« Poignet! »

Cette fois, son épée visait le poignet du paladin.

Une fois de plus, le paladin esquiva de justesse l’attaque.

Les yeux du paladin s’affûtèrent enfin, il avait vécu d’innombrables batailles.

Habituellement des duels comme ceux-ci étaient décidés par le niveau des combattants, normalement, une bataille avec une différence de niveau comme ça aurait déjà pris fin. Son adversaire résistait de façon impressionnante, malgré le grand écart de niveau.

« Très bien »

Le paladin leva son épée sur sa poitrine et il la relâcha avec toutes ses forces.
« Bash » !

Le Paladin prit position et commença une série de puissants coups d’épée.

Le pouvoir réunis dans l’épée rendait les coups très puissants. Cette fois il avait l’intention de se battre à pleine puissance dès le départ.

Sans le moindre début d’anxiété, Geomchi 449 changea sa position de combat.

Les attaques de son adversaire étaient très simples, et il les esquivait en douceur en déplaçant sa taille et ses chevilles. Son épée égratigna le côté du paladin et fit une petite plaie, mais les dégâts infligés étaient à peine perceptible.

Le niveau de santé de Geomchi 449 avait diminué de 20 % quand il avait été frappé par la « lame Sainte » plus tôt ; En revanche, le paladin avait seulement souffert légèrement de la plaie sur son côté.

Les bénédictions défensives du Paladin avaient annulées la plupart des dégâts, mais malgré cela la plaie empêchait le paladin de se mouvoir aussi librement qu’auparavant.

Une foule de spectateurs murmurant s’était rassemblée pour regarder le duel.

« Cette personne... »

« J’ai entendu des rumeurs à propos de gens comme lui, qui se déplacent partout à la recherche de gens forts à défier »

« Des gens qui chassent les monstres et les joueurs forts et, s’appuyant uniquement sur leur pratique du sabre ».

«Il pourrait être l’un d’eux! »

Beaucoup de rumeurs étaient colportées à propos des Geomchis sur le continent de Versailles.

Le niveau de Geomchi449 était faible, et il était très sensible aux attaques de paladin. Malgré son habileté pour les arts martiaux, la différence de 80 niveaux  l’épuiserait à la longue. En plus de son manque d’armure, ses stats défensives étaient également assez faibles, mais combattre de cette façon restait son objectif.

« Ce n’est qu’en luttant contre des gens plus forts que moi, que je peux espérer améliorer ma technique d’épée »

J’ai besoin de réfléchir et d’agir plus rapidement. Je vais devoir m’entrainer pendant une longue période, si je veux avoir une chance de gagner contre des adversaires avec un tel avantage, sinon je vais juste perdre face à la puissance de leurs sorts et compétences.

Geomchi449 ne combattait pas seulement les humains. Il avait également combattu des monstres dont il ne connaissait pas les noms, dans des donjons.

Face à des monstres inconnus au sein d’un terrain inconnu. Il se précipitait dans la mêlée et réservait sa réflexion pour après-coup.

Tout comme les autres Geomchis, l’objectif de Geomchi449 n’était pas d’atteindre un niveau élevé. Son véritable objectif était d’améliorer sa concentration en combattant des adversaires forts. En raison de son manque de sorts et techniques, il dépendait seulement de son sabre et de ses mouvements.

Tout en cherchant des adversaires forts sur tout le continent de Versailles, les Geomchis avaient combattu d’innombrables monstres. Tous les Geomchis, de 6 à 505, étaient en pèlerinage pour éprouver leur pratique du sabre. En faisant de bonnes actions en chemin, ils remplissaient aussi leur devoir de guerrier.

Bien que ce ne fût pas le moyen le plus rapide pour gagner des niveaux, toutes sortes de batailles liées à l’expérience étaient gagnées en le faisant de cette façon.

Pendant ce temps, les cinq premiers Geomchis cuisinaient et mangeaient des tonnes de nourriture au château de Serabourg.

« Ça fait vide, maintenant que les disciples sont partis »

Après avoir entendu les mots de Geomchi, Geomchi 2 sourit.

« Eh bien, ce n’est pas souvent que nous avons l’occasion de souffler ainsi »

« C’est vrai »

Geomchi 3 ajouta à cela :

« Je suis sûr que les disciples bénéficieront grandement de leurs expériences dans ce monde »

Geomchi 4 et Geomchi 5 donnèrent aussi leurs opinions :
"Si l’un cherche à renforcer son sabre, il doit d’abord se renforcer. S’ils ont plus d’expérience de combat réels, leur pratique de l’épée devrait d’autant s’améliorer".

« C’est vrai »

Se sentant satisfait, Geomchi recommença à manger et boire.

« Comme prévu, c’était une sage décision d’envoyer les disciples se former eux-mêmes.»

« En effet, maître »

Geomchi 2 sourît. L’affaire résolue, lui et les autres instructeurs, recommencèrent à manger aussi.

La nourriture avait été payée par les disciples.


Les étudiants n’avaient aucun besoin d’argent au cours de leur formation.


Et les instructeurs pouvaient sûrement en faire un meilleur usage.

Dans cette logique, tous les étudiants avaient été « fermement conseillés » de « reverser » leurs gains aux instructeurs.


***

Dans les montagnes de Yuroki, tous les Orcs, elfes et humains qui résidaient dans les plaines du désespoir s’étaient rassemblés.

Les dirigeants de chaque espèce étaient réunis pacifiquement !

Ils s’étaient unis malgré leurs différences pour lutter contre leur ennemi commun, la Légion des morts-vivant.

« Je pensais que vous vous étiez enfuis », dit le nécromancien à Weed d’une voix méprisante, cependant, en voyant le regard agacé de Weed, il regretta rapidement.

De retour à la chaîne de montagnes rocheuse, Weed avait utilisé sa capacité de transformation sculpturale pour changer sa forme en celle d’un orc.

Le gras et fier Orc Karichwi, avec une bouche pleine de dents de méchant, des yeux vicieux et un nez constamment en mouvement.

Cette laideur, bien que pas très appréciée des humains, était très impressionnante pour les Orcs et servait à renforcer davantage son charisme.

« Quel est le statut de la Légion des morts-vivant », demanda Weed.

"Il reste seulement deux jours avant qu’ils n’arrivent. La liche Shire va se séparer de l’armée de Bar Khan et convoyer un contingent ici, des montagnes vers l’est. Nous devons nous préparer pour quand la Légion des morts-vivant viendra répandre la mort sur ces terres »

La Légion des morts-vivant devrait arriver depuis la grande fosse à l’est de la montagne.

Il pouvait voir un sinistre brouillard rouge s’élever en direction de la fosse.

Il avait une couleur sombre et sale. Une quantité croissante de fumée s’échappait de la fosse et coloriait lentement le ciel entier d’un rouge foncé.

Ce devait être une armée extraordinairement grande.

Le nécromancien expliqua :

"Quand le ciel aura viré complètement au rouge. Lorsque cela ce sera produit, la puissance magique de Shire augmentera considérablement, et la Légion des morts-vivant commencera son avancé. »

Soudain, Weed entendit une voix dans sa tête.

Weed, je suis arrivé au pied de la montagne, lui chuchota Mapan.

Il était enfin arrivé après avoir traversé les plaines du désespoir, avec ses chariots tous remplis avec des barres d’argent et des flèches du Royaume de Rosenheim.

Choisir de devenir marchand n’était pas une bonne idée, sauf si vous étiez très assidu.

Beaucoup de choses étaient nécessaires afin de faire des bénéfices avec succès grâce à  l’achat et la vente de marchandises.

Tout d’abord, vous deviez apprendre le prix du marché local et améliorer votre réputation auprès des résidents autant que possible.

Les classes de combats devenaient plus fortes par la chasse ou les donjons, alors qu’un marchand devait se déplacer et vendre des produits.

La classe marchande était la plus à même de se déplacer dans différentes villes, partout où ils allaient, les marchands étaient facilement acceptés et accroissaient leur réputation.

En raison de ces statistiques, les marchands recevaient des quêtes beaucoup plus facilement, et chaque fois qu’ils entraient dans un magasin, ils pouvaient recevoir toutes sortes de quêtes adaptées à leur profession ; de trouver un ruban à lire manquant au résumé d’un livre.

Lorsqu’ils avaient obtenu la bonne quantité d’expérience et d’information, des quêtes très importantes pouvaient également apparaître, ce qui permettait d’investir dans une ville ou une province.

Quand un certain niveau de réputation était atteint, il était également possible d’acheter toutes les marchandises moins chères et d’acheter des produits spéciaux qui n’étaient généralement pas disponibles.

C’était le rêve de Mapan de gagner l’argent nécessaire pour acheter tout un village.

Qu’est-ce que je fais maintenant ? Ça va être pénible de conduire le wagon à travers les montagnes !

Attends là, je vais envoyer quelqu'un te montrer le chemin »

Weed pointa vers certains Orcs.

"Vous les gars, chwiik!"


« Chwit chwit chwit ! Commandes-nous. »

"Il y a un homme en bas de la montagne, qui nous apporte quelques marchandises dans sa voiture. Emmenez le ici et veillez à ne pas l’effrayer"

« Compris. Chwichwik!"

Les Orcs partirent sans second préavis.


***

Mapan se reposait en attendant Weed.

Il avait traversé les plaines du désespoir et se trouvait maintenant à la montagne. La montagne était luxuriante, avec des oiseaux gazouillant dans les denses forêts et une brise se mouvait doucement à travers les plaines.

« Ça fait vraiment du bien d’être venu ici. »

Mapan était séduit par le paysage.


Il y avait une rivière qui coulait en face de la chaîne de montagnes.

La claire rivière était très poissonneuse, et de nombreux cerfs et girafes paissaient dans les plaines.

« Cette montagne est la meilleure après tout. »

Mapan était très satisfait de la vue.

Comme il était un marchand, il choisissait toujours les itinéraires les plus sûrs possibles lors d’un voyage, il était donc rarement allé en montagnes.

La chaîne de montagnes lui rappelait le temps où lui et Weed s’étaient rendus au Royaume de Briton.

La chaîne de montagnes rocheuse était vraiment magnifique, mais les nombreuses falaises la rendaient difficile à traverser.

Près du sommet de la montagne, les arbres étaient recouverts de neige.

Le vent était un peu froid, mais voyager dans ce climat était parfait.

Mapan avait l’impression que l’endroit lui était familier d’une quelconque façon.

« Suis-je déjà venu ici avant ? C’est certainement ma première fois ici, mais en voyant cet endroit... "

Mais c’était tellement éloigné...

Mapan pouvait n’avoir jamais vu ça auparavant. Néanmoins, il sentait un air familier.

Même les nuages enneigés près du sommet de la montagne lui étaient étrangement familiers.

« Où ai-je vu cela? »

Les Orcs descendaient de la montagne.

Mapan remit le wagon aux Orcs les mains tremblantes.

"Transpo-ik ! Transport. Moi prendre soin"

Comme il écoutait les Orcs, Mapan se sentit faible et dérouté. Pourquoi ils agissaient comme ça ?

"Ah c’est vrai, le Hall of FameJ’ai vu ces montagnes dans une vidéo du Hall of Fame "

Mapan se sentait très excité, mais ne pouvait pas encore vraiment croire que des Orcs comme ça existaient.

« Quel est le problème avec ça, Chwik! », l’Orc demanda ensuite tout en agitant son Glaive.

«L’homme ! Emmener à Karichwi. Chwichwik!"

Les Orcs recommencèrent à monter la montagne, transportant facilement la charge que Mapan avaient eu du mal à emmener jusqu’ici.

Mapan suivit nerveusement les orcs en tête, et quand il vit la citadelle des elfes noirs, il s’écria tout haut.

« C’est ici. C’est la destination. »

En tête des Orcs se trouvait Weed, transformé en Karichwi.

"Je te remercie pour la peine Mapan. Chwiik!"

Le Chwiik sonnait étrangement familier.

Mapan réalisa que Karichwi était en fait Weed avec une autre apparence.

Il faisait semblant d’être un Orc.

« Weed ! Cette situation..."

« Plusieurs histoires, chwik ! Nous parlerons plus tard, maintenant il est enfin temps de se lancer. Lucille!"

Weed avait rencontré un forgeron nommé Lucille dans le village des exilés

"Chwichit. Viens ici et commencez à forger les armes "

« Compris »

Les forgerons humains transférèrent rapidement les matériaux du wagon à la forge et commencèrent à travailler sur eux.

Une fois correctement équipés, les humains, les Orcs et les elfes noirs feraient beaucoup plus de dégâts aux morts-vivants.

Cependant, les elfes noirs étaient fiers et n’avaient pas envie d’obéir.

« Pfft, c’est seulement en argent »

"Pourquoi ces armes imparfaites ? Nos épées de mithril ne nous serviraient-elle pas mieux ?

« Ces armes dites « imparfaites » seront cruciales dans la lutte! » dit Weed.

Weed avait dépensé toute sa fortune pour ces armes « imparfaites », que les elfes noirs étaient maintenant en train d’essayer de se débarrasser.

Toutefois, les orcs les aimaient et s’en fichaient.

' Mon arme est si forte, chwiik!'

« C’est tellement brillant. »

Les Orcs simples d’esprit étaient très heureux avec leurs nouvelles armes d’argent.

Le plan de Weed afin de lutter contre la Légion des morts-vivant approchait enfin de son exécution.

Cette fois, la stratégie de Weed visant à lutter contre la Légion des morts-vivant n’avait pas été improvisée.

 « Les Orcs seront l’avant-garde, et les elfes noirs seront à l’arrière. »

Comme le stratège qu’il était, il arrangea leur placement avec le plus grand soin.

Les flèches d’argent que Mapan avait apporté furent immédiatement distribuées aux elfes noirs.

Leurs archers étaient formidables, même lorsqu’ils utilisaient seulement des arcs et des flèches en chêne.

Leur pouvoir ne devait pas être sous-estimé.

Les préparatifs de la guerre étaient presque terminés.

Les Orcs et les elfes noirs avaient presque fini de se rassembler.

Les elfes noirs avaient fini de construire les murs du château.

En outre, des tranchées avaient été creusées en face des murs.

La différence de hauteur rendrait plus facile la défense contre un siège.

Les elfes s’étaient réunis, et les Orcs pullulaient.

Les humains reçurent leurs instructions et commencèrent à renforcer le château.

Le château fut finalement achevé. Il était énorme et magnifique !

Une longue étendue de mur avait été érigée le long de la crête de l’ensemble.

Au sommet de chaque tour, il y avait des chaudrons remplis de goudron brûlant.

Maintenant, ils fabriquaient des portes en chêne.

Weed avait supervisé de près l’achèvement des défenses. Mais si l'on regardait de plus près, elles avaient été assez mal construites dans l’ensemble.

Tout semblait pouvoir s’effondrer sans prévenir.

C’est parce que les Orcs étaient si paresseux et stupides. En fait, les elfes noirs avaient bien fait leur travail, mais étaient trop peu nombreux en comparaison.

« Ça ira très bien, les morts-vivants ne sont pas très futés. »

Weed ne voulait pas, mais il avait été forcé d’abandonner la supervision de la dernière partie pour aller donner vie à plus de sculptures.

Bien sûr, en créer juste une seule signifiait que Weed perdrait encore deux niveaux.

La stratégie de départ pourrait être d’essayer d’en faire 100. De toute façon, il était maintenant temps de créer plus de sculptures.

"Rien ne vient gratuitement ; Vous ne pouvez pas vous attendre à achever une quête de grade A sans faire quelque chose d’extraordinaire. » Les larmes de Weed séchèrent au moment où il finissait  la première sculpture.

A chaque fois qu’une sculpture prenait vie, son niveau diminuait de deux. Bien que cela fasse mal à son cœur, c’était un investissement nécessaire.

Il restait seulement deux jours jusqu'à l’affrontement avec l’armée immortelle ; A ce moment le niveau de Weed chuta à 279 comme il avait accordé la vie à neuf wyvernes de plus.



Fin du chapitre 1 volume 7

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.